Annulation de commande produit sur mesure [Résolu]

- - Dernière réponse : Afrikarnak
Messages postés
26532
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mars 2019
- 21 janv. 2019 à 18:20
Bonjour.
Poussée par le vendeur, j'ai passé commande de bottines sur mesure. Il m'a demandé 1800€ et j'ai dû payer 800€ d'arrhes par CB. Je n'ai pas de contrat écrit. J'ai essayé de me rétracter le lendemain mais le bottier a refusé me disant qu'il a déjà coupé mon modèle. Puis-je arrêter l'achat? Ai-je une chance de récupérer mes arêtes? Merci d'avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
16703
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mars 2019
3693
3
Merci
Bonjour

récupérer vos arêtes ?? à moins que vous soyez un poisson .................( je plaisante )
vos arrhes , vous voulez dire , je suppose
hélas pour vous ; 2 cas qui figurent dans le code de la consommation et pour lesquels il n'y a pas droit de rétractation
1 - commande en magasin ( sauf si crédit affecté )
2 - produit établi sur mesure

vous pouvez annuler votre commande ; mais vous perdez vos arrhes

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22737 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de dany311
Messages postés
26532
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mars 2019
5931
1
Merci
Bonjour

Poussée par le vendeur
...

Tu ne sais pas dire NON?

On ne connait pas les circonstances de ce fol achat.. Mais, comme dit par dany331, que ce soit un achat 'à distance' ou en magasin il n'y a aucun droit à la rétractation sur ce type de produit (Sur mesure)..

Les 800 € d'arrhes sont perdus au profit du bottier en vertu du L214-1 Code Conso..

Mais tu économises les 1000€ non investis dans ces prestigieuses bottines..

Avoir déjà payé quelque chose présuppose d'un Contrat oral..

A+
Commenter la réponse de Afrikarnak
Dossier à la une