Plaintes abusives et demande d'expertise psychiatrique

Messages postés
13
Date d'inscription
mardi 13 janvier 2015
Dernière intervention
9 janvier 2019
- - Dernière réponse : zigomar-premier
Messages postés
505
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
17 janvier 2019
- 10 janv. 2019 à 09:34
Bonjour,
Je suis victime de plaintes abusives de la part de mon ex conjoint depuis notre séparation (après 6 années de vie communes) et dernier jugement aux affaires familiales. Il a déposé plus de 15 plaintes contre moi en 1 an et demi... toutes sans suite. Il invente n'importe quoi des plaintes d'enfants qui n'ont pas lieu, des violences que je lui aurai faite, de la dégration de matériel, violation de domicile... Lui, sa famille et même sa nouvelle conjointe s'acharnent contre moi il a raconté à sa nouvelle conjointe que je l'aurai quitté pendant ma grossesse ne le voulant pas prétextant que j'aurai voulu uniquement garder l'enfant! c'est horrible car en vérité il m'a frappé pendant les 3 mois pour que j'avorte et il a quitté le domicile conjugale (nous n'étions pas mariés) aux 3 mois de la grossesse car il n'était pas d'accord pour que je garde cet enfant. Je suis terrorisée par cet homme et la justice ne bouge pas j'ai fait une plainte pour accusation mensongères mais ça n'a rien donné... il a continué de s'en prendre à moi physiquement lors des passages de bras... J'ai déménagé depuis ça va mieux car j'habite désormais à 100 m de chez ma soeur, mon beau frère étant proche géographiquement il s'est calmé pendant les passages de bras d'autant plus que j'ai acheté une maison non isolé où tous les voisins ont la vu sur ma porte d'entrée et jardin ce qui me rassure! Il a saisi le JAF et demande une garde alternée notre fille a aujourdh'ui 3 ans et je fais tout ce qui est possible pour la préserver de la folie de son père mais j'ai peur qu'il l'a frappe aussi (elle est déjà rentrée avec 2 points de sutures et des bleus elle dit que c'est papa) sa famille est aussi violente et j'ai très peur pour ma fille pour qui je le vois les gardes sont un vrai traumatisme... J'ai demandé à mon avocate de demander une enquête médico-psychologique mais dans ses conclusions elle indique cela uniquement pour le cas où le Magistrat envisagerait une modification de la résidence de l’enfant. Vivant un enfer dès lors qu'elise est chez son père car je suis coupée de tout contact et voyant son comportement très inquiétant à ses retours (elle a le regard VIDE et ne dort pas pendant les 2 premières nuits et c'est de pire en pire maintenant elle me dit que je suis la méchante car je la laisse aller chez papa et qu'elle pleure là-bas parce que je lui manque mais que papa lui dit non) est ce qu'il ne serait pas possible de demander quoiqu'il advienne une enquête médico-psychologique? quelles sont les conséquences et comment l'obtenir ? comment faire en sorte de savoir que ma fille va bien chez le père ? et si mes doutes s'avéraient confirmés est ce qu'on peut aider ma fille ?
Merci d'avance pour vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
505
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
17 janvier 2019
74
0
Merci
elle est déjà rentrée avec 2 points de sutures et des bleus elle dit que c'est papa)
et vous n'avez rien fait ! bravo.

J'ai demandé à mon avocate de demander une enquête médico-psychologique
N'importe quoi.
vous pouvez très facilement demander une expertise psychiatrique de votre fille et obtenir des conclusions sans appel contre l'influence du pere.

et si mes doutes s'avéraient confirmés est ce qu'on peut aider ma fille ?
JE ne comprends pas.
Si ce sont des doutes alors d'ou viennent ils ?
Si ce sont des faits, alors en tant que parent qu'attendez vous pour proteger votre enfant ?

si le pere est violent =>
1° ca laisse des trace.
1h apres les faite (ou 5min apres..) c'est dépot de plainte imédiate puis visite médicale avec établissement d'ITT pour vous (ou constat des violence contre l'enfant) .

le meme jour vous faite une demande, en réferée, de garde total sans DVH durant 1 an devant le JAF.

2° elle est scolarisé, avez vous consulté la psy de la maternelle ou la directrice ?

3° avez vous signaler au service sociaux les sévices?

soit ce que vous dites est faux (exagéré) soit vous ne protéger pas votre fille de son père.
maintenant que vous avez la recette agissez.



Si il dépose des plainte qui sont toute classés, alors laisser courir... vous ne risquez rien.
nathalia1984
Messages postés
13
Date d'inscription
mardi 13 janvier 2015
Dernière intervention
9 janvier 2019
-
je n'ai pas rien fait j'ai déposé une main courante et j'ai fait une plainte MAIS aucun retour j'ai pris des photos j'ai les courriers des médecins j'ai déjà été victime de violence et la police n'a rien fait il passe son temps à mentir et à faire des plaintes contre moi donc la police ne fait rien je me sens impuissante évidemment elle voit un pédopsy depuis ses 16 mois et mon médecin traitant la suit de trèèèès près mais avec la police il faut attendre qu'il lui arrive quelque chose d'extrêmement grave pour qu'ils bougent!
Le directeur de l'école aussi est au courant on parle d'une petite de 3 ans elle commence à parler seulement mais seulement avec sa maman devant d'autres adultes elle est très renfermée j'ai pris des photos à chaque fois je ferai tout ce que je peux pour la protéger merci pour ces éléments. Que veut dire DVH ?
zigomar-premier
Messages postés
505
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
17 janvier 2019
74 -
j'ai déposé une main courante et j'ai fait une plainte [...] ai pris des photos j'ai les courriers des médecins

faite une attestation du médecin traitant. (et du pédo-psy)
mon médecin traitant la suit de trèèèès près


je pense que ces éléments sont largement suffisant pour que le JAF annule les DvH (droit de visite et d'hebergement // un weekend sur deux pour le pere, par exemple)

si vous avez effectivement l'ensemble de ces preuves, bravo.
Commenter la réponse de zigomar-premier
Dossier à la une