Commande non passée est-elle un motif de licenciement pour faute grave

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 6 décembre 2018
Dernière intervention
6 décembre 2018
- - Dernière réponse :  eutan - 6 déc. 2018 à 15:16
Bonjour,

Directeur des Achats d'une PME, je me suis fais remettre en main propre ma lettre de mise à pieds et convocation à mon entretien préalable à mon licenciement pour des faits aggravés.
Ma Direction Générale m'a signifié que je n'ai pas passé de commande de composants dans les délais qui met en péril le Projet auprès du client alors même que l'ERP n'exprimait pas de besoin en achat.
Ce type de motif est-il sérieusement considéré comme une faute grave justifiant de mon licenciement?
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Bonjour,

sérieusement considéré comme une faute grave justifiant de mon licenciement?


oui si ce projet avait une importance capitale pour la survie de l'entreprise et que votre employeur
peut prouver que vous avez manqué de professionnalisme dans le traitement de ce projet alors
que vous étiez informé de l'importance de celui ci.

l'ERP n'exprimait pas de besoin en achat.
pour qu'il y ait des besoins , encore faut t'il qu'une saisie déclenchant des besoins soit entrée :
qui avait la charge de saisir le besoin du projet ?

a mon avis si le "projet " était mal paramétré ,et que une autre personne que vous était chargée de
la saisie , vous avez tout intérêt à envoyer dès aujourd'hui une RAR à votre employeur pour expliquer
le pourquoi de vos non cdes sans attendre l'entretien préalable.

Pour vous licencier pour faute grave , il faut aussi que le préjudice subit par votre entreprise soit
proportionnel à votre ancienneté , c'est à dire si le préjudice est seulement un retard et que vous avez
20 ans d'ancienneté , vous aurez matière à saisir le CPH , par contre si vous n'avez qu'un an d'
ancienneté et que l'entreprise perd 30 % de son CA , vous serez probablement coupable....

de toute façon, sauf si vous arrivez à convaincre votre employeur que ce n'est pas vous le responsable,
vous allez tout droit vers une saisine du CPH.
Bon courage
Commenter la réponse de eutan
Dossier à la une