Le médecin conseil de la cpam m’a mise en consolidation sans séquelles que dois-

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
5 décembre 2018
- - Dernière réponse :  Xler42 - 5 déc. 2018 à 22:09
Bonjour, je suis en AT depuis le 18 Février.
Le 29 Novembre je suis convoquée par le médecin conseil de la Cpam.
Ce médecin m’osculte et voit très très bien que je ne peux pas marcher correctement ni me mettre sur la pointe des pieds me pencher lever les jambes et en plus elle me demande de me relever de la table d’oscultation ce qui est impossible quand on a une hernie avec une sciatique.
Elle me dit « ce n’est pas possible que vous ayez aussi mal ( sans moquerie) ..
et le 5 Décembre je reçoit avec AR la décision du médecin conseil qui dit «  que le médecin conseil estime que la consolidation est fixé au 7 Décembre et qu’il ne subsiste pas de séquelles indemnisables »
Je ne peut même pas rester debout plus de 20 minutes et le 6 j’ai une infiltration par scanner à faire et je dois refaire de la Kiné...
Pourtant elle a bien vu que je ne pouvais rien faire je ne comprend pas ça descision ?
Que puis-je faire ?
Allez voir mon’medev Traitant pour qu’il l’appelle?
Faire appel à la date de consolidation ou plutôt aux séquelles indemnisables ?
Je suis perdu , complètement désespérée car mon dos me fait souffrir et là c’ets Le coup de grâce...
Merci de vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonsoir.

En fonction des éléments que vous nous avez fourni, je pense que le médecin conseil estime que les troubles persistant ne relève pas de votre AT mais d'un état antérieur ou d'une affection associée. Il vous a probablement dit qu'à partir de la date de consolidation, l'arrêt devrait etre prescrit en régime maladie.
Il a adressé un courrier à votre médecin.
La première chose à faire est d'en parler avec votre médecin. Il sera peut être d'accord avec le médecin conseil. Sinon, les modalités de contestation figurent sur la notification de la cpam.

Bonne soirée.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 15419 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Xler42
0
Merci
Merci de votre réponse. Oui mais dans ses cas là déjà pourquoi elle notifie :
« qu’il ne subsiste pas de séquelles indemnisables »
Ce qui me permet de ne pas pouvoir faire de demande d’invalidité aussi minime soi-elle ?
Et je suis depuis maintenant dû à mon travail avant cette accident debout 12h de suite sans aucunes douleurs ?
Et là malheureusement lorsdune ronde et de 3 jours de 12h d’affilées en voulant m’assoir dans le véhicule de fonction j’ai mis mes jambes avant mon dos sur le siège clac une douleur terrible avec impossibilité de conduire ...

Alors pourquoi dit-elle « qu’il ne subsiste pas de séquelles indemnisables »
" Pas de séquelles indemnisables " signifie que vos troubles actuels sont en rapport avec une affection qui ne relève pas de votre AT.

Parlez en avec votre médecin traitant.

Bonne fin de soirée.
Commenter la réponse de Pim-pim
Dossier à la une