Avis correctif [Fermé]

Messages postés
24
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2015
Dernière intervention
30 novembre 2018
-
Bonjour,

je suis prélevé chaque mois pour les revenus 2017 (656 €) et j'ai reçu un avis correctif (1156 €) qui correspond à un supplément de 2017 à payer cash avant le 17 décembre 2018, et pas par chèque, ni carte bleue, mais sur le site des impôts et la somme totale ! On ne peut même pas payer une part ou la moitié.
Si je paie mes impôts par prélèvement c'est parce que ça m'évite d'avoir à payer des grosses sommes. Là pas le choix, paye et tais-toi.
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
11200
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Dernière intervention
18 mars 2019
2996
2
Merci
Si je paie mes impôts par prélèvement c'est parce que ça m'évite d'avoir à payer des grosses sommes

O.K. mais si vous aviez bien déclarés vos revenus dès le départ, vous n'auriez pas reçu d'avis correctif non ?

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24222 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
2505
Date d'inscription
dimanche 7 septembre 2003
Dernière intervention
26 février 2019
815
0
Merci
?

Merci pour cette information.


Messages postés
24
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2015
Dernière intervention
30 novembre 2018
0
Merci
On me dit que le correctif correspond en fait à l'année 2018 puisque on sera prélevé sur 2019 sans décalage.

Mais sur mon correctif il est marqué 1807 € - 651 € = 1156 €.

651 €, c'est ce que j'aurai fini de payer le mois prochain par prélèvement.
0
Merci
Bonjour,
Il vous est toujours possible de consulter un avocat sans frais auprès de leur audience avec ou sans rendez vous.Pour cela rapprocher vous de votre mairie (en campagne)pour connaitre les dates Oû d'un tribunal ( en ville). Vous pourrez ainsi contester , Oû affirmer votre correctif. L'avocat vous représentera si cela est nécessaire. Il peut également rédiger pour vous un courrier aux impôts expliquant votre situation voire demander un échéancier autrement dit un étalement de votre dette.
Si la loi le prévoit dans certains cas il pourra demander un dégrèvement ou une suppression partielle ou totale de la dette. Sachez que vous pouvez aussi consulter un avocat de votre choix spécialiste de la fiscalité en ayant leur coordonnées auprès du bureau des avocats en contactant par téléphone votre tribunal de grande instance (T.G.I)le plus proche Oû le tribunal d'instance (T.I).
Certaines personnes aussi font appel à une assistante sociale pour les aider dans leurs démarches. L'appréciation de leur travail est au bon vouloir de chacun.
Espérant vous avoir éclairer un petit peu.
Stephanie , assistante de cabinet juridique.
Dossier à la une