Refuser un héritage pour une association [Résolu]

Signaler
-
 Dragon -
Bonjour,

Est il possible pour un héritier de refuser son héritage au profit d'une association caritative ? Si oui, est ce qu'une simple lettre dans laquelle on stipule que l'on renonce à l'héritage au profit de l'association suffit ?

Merci pour vos réponses.
Cordialement,

1 réponse

Messages postés
20122
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 octobre 2020
7 688
Non.
Soit vous acceptez (et vous en faites ce que vous voulez après, en payant d'éventuelles taxes ou en bénéficiant de réduction d'import).
Soit vous refusez, et vous n'avez aucun pouvoir décisionnel sur ce que devient cet héritage.
Bonjour,

Merci de m'avoir répondu.
Mais en faisant des recherches sur internet, j'ai cru comprendre qu'il était possible de donner à des associations sous certaines conditions.
Messages postés
34449
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
14 123 > Dragon
Mais en faisant des recherches sur internet, j'ai cru comprendre qu'il était possible de donner à des associations sous certaines conditions.
Une renonciation à une succession est pure et simple.
On quitte la succession.
L'histoire s'arrête là !

Pour pouvoir donner le donateur doit être obligatoirement propriétaire du bien donné, et, pour en être propriétaire il faut accepter la succession.
Merci pour ces précisions. Voici ce que j'ai trouvé sur internet :

"Qu'est-ce qu'un don sur succession ?
Tout héritier peut décider de faire don de tout ou partie de sa part successorale ou de son legs à une association ou à une fondation remplissant certaines conditions.'

Donc si j'ai bien compris, un héritier, pour pouvoir donner sa part d'héritage à une association, doit d'abord accepter son l'héritage ?
Messages postés
34449
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
14 123 > Dragon
doit d'abord accepter son l'héritage ?
Comment pourriez-vous donner ce qui ne vous appartient pas ?
Le serpent se mord la queue.
Je ne vous suis pas. J'ai bien précisé que l'héritier devait d'abord accepter l'héritage. Donc s'il accepte, ça lui appartient, il peut donc par la suite le donner s'il le souhaite à une association.
Dossier à la une