Dette engie

Flo - 3 oct. 2018 à 18:31 - Dernière réponse :  Flo
- 3 oct. 2018 à 21:16
Bonjour
La trêve hivernale est a compter du 1er novembre .engie veut me couper le courant maintenant soit le 5 octobre.Je suis seule avec mes enfants .puis je demander et à qui un échéancier car je n'ai jamais rien reçu aucune lettre de relance rien .les prélèvements sont honorés tous les mois pour la mensualisation. ont-ils droit de tout couper avant la trêve et si c'est le cas je fais comment pour le faire remettre.merci de votre aide
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
zoulou33 33878 Messages postés vendredi 21 janvier 2005Date d'inscriptionContributeurStatut 19 octobre 2018 Dernière intervention - 3 oct. 2018 à 19:21
3
Merci
Bonsoir
Je cites: .les prélèvements sont honorés tous les mois
Si c'est le cas, il ne devrait pas y avoir de coupure de courant.
Vois avec une assistante sociale ou demande un FSL.

Merci zoulou33 3

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13318 internautes ce mois-ci

Merci beaucoup je vais suivre tes conseils et me tourner vers une assistante sociale
Commenter la réponse de zoulou33
zachuka 308 Messages postés lundi 25 juin 2018Date d'inscription 19 octobre 2018 Dernière intervention - Modifié par zachuka le 3/10/2018 à 20:04
1
Merci
Bonsoir

"engie veut me couper le courant maintenant soit le 5 octobre"

C'est très étonnant si vous payez vos factures qu'Engie vous dise qu'on va vous couper l'électricité

Comment l'avez vous appris, lettre recommandée ?

Si c'est par mail, attention c'est peut être du phishing:
https://particuliers.engie.fr/assistance-client/conseils/espace-client/arnaque-et-phishing.html
Auquel cas , ne repondez pas
C'est une facture impayer de l'an dernier que jai completement zapee mais mes prélèvements sont pourtant honorés pour les mensualités de chaque mois j'ai mm envoyer un cheque énergie de 227 euros. Je n'ai jamais reçu de relance ou autre .merci pour ta réponse
Commenter la réponse de zachuka

Dossier à la une