Rétention permis C methadone

Sarah4243 7 Messages postés mercredi 8 août 2018Date d'inscription 9 août 2018 Dernière intervention - 8 août 2018 à 23:05 - Dernière réponse : Sarah4243 7 Messages postés mercredi 8 août 2018Date d'inscription 9 août 2018 Dernière intervention
- 9 août 2018 à 16:08
Bonjour,
Mon ami conducteur routier depuis plus de dix ans à un traitement de substitution (40mg de methadone) il est suivi par un médecin agréé.. 
Un camping car l'a percuté à gauche sur l'autoroute il a donc été plaqué sur le muret droit pendant quelque mètres abimant camion et remorque. Le camping car à pris la fuite, il s'est donc arrêté à la prochaine aire pour constater les dégâts. Il a pu noter la plaque d'immatriculation du camping car, son patron à donc décider qu'il appel la gendarmerie pour porter plainte et se faire rembourser des dommages.
Les gendarmes lui ont donc demander de le suivre avec le camion jusqu'à leur gendarmerie de Nemours.
Sur place ils l'ont menotté on fait entrer des chiens et on donc trouver ses médicaments. Test salivaire positif, normal, même en appelant son médecin ils n'ont pas cru en sa bonne fois. Ils ont retenu son permis, le véhicule immobilisé, et appelé son patron en disant qu'il était un toxicomane. À cause de celà il est donc mise à pieds pour "faute grave" en vue d'un licenciement. Rétention de permis au préfet de Melun, il a rendez vous ce lundi à la gendarmerie de saint etienne. Malheureusement il n'a pu avoir aucun PV, il n'a rien pu signer, et pas de prise de sang ni urine, les gendarmes n'avaient sois disant pas le temps.
Que va t il lui arriver?.. sachant qu'il est normal que le test salivaire sois positif vu qu'il suit un traitement?..
Qu'encourre t il ?..
Les gendarmes n'ont en plus pas voulu prendre sa plainte pour l'accident, disant que cela était secondaire, ont ils le droit??.. 
Son permis est toute sa vie son métier, il a juste voulu faire dans les règles et tout se retourne contre lui..
Que pouvons nous faire?..

Merci de vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

10 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour
Que votre ami essaye de savoir si il peut disposé d' un avocat commis d' office en expliquant les faits précis et honnêtement et que la présence de produit dans son véhicule sont prescrits par un médecin agréé comme vous le décrivez et que les forces de l'ordre n 'ont pas tenus compte et votre ami n'as pas fait de tests quelconques
Que risque & encours t il ?
Difficile de le savoir voire avec un avocat en fonction de ces antécédents

Merci Gaston 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14092 internautes ce mois-ci

Sarah4243 7 Messages postés mercredi 8 août 2018Date d'inscription 9 août 2018 Dernière intervention - 9 août 2018 à 14:20
Bonjour, je précise que les gendarmes avait l'ordonnance sous les yeux, et ont appelé son médecin agréé. Le médecin a confirmé le fait qu'il était suivi très régulièrement, que le fait que le test soit positif soit tout à fait normal.
Ils n'ont rien voulu entendre.
Sarah4243 7 Messages postés mercredi 8 août 2018Date d'inscription 9 août 2018 Dernière intervention - 9 août 2018 à 14:28
Faut il trouver un avocat pour le rendez vous de lundi à la gendarmerie de chez nous?..(il était sur Nemours, nous sommes dans la Loire(42))..
Commenter la réponse de Gaston
Meilleure réponse
verywell 451 Messages postés vendredi 18 août 2017Date d'inscription 9 août 2018 Dernière intervention - 9 août 2018 à 15:41
1
Merci
Bjr Sarah4243

Ici ce forum est conçu par des "bénévoles" il n'y a pas lieu de prendre de "haut" les propos de Vils
Il est anormal que votre ami n'ait pas prévenu son employeur auparavant ce qui expliquerait l'attitude des gendarmes...
Je pense que la médecine du travail va être sollicitée dans cette affaire.

Essayez d'être plus conciliante afin de vous sortir vous et votre ami de cette histoire ennuyeuse.
En fait c'est de la faute de votre compagnon qui aurait du prévenir son employeur.
C'est au médecin du travail de valider ou non son poste auprès de l'entreprise.

Votre argumentation de vie privée ne tient pas dans cette affaire essayer de le comprendre.
A+

Merci verywell 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14092 internautes ce mois-ci

Sarah4243 7 Messages postés mercredi 8 août 2018Date d'inscription 9 août 2018 Dernière intervention - 9 août 2018 à 16:06
Merci
Commenter la réponse de verywell
0
Merci
bonjour
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/3/13/AFSP1708232A/jo/texte
la methadone fait partie des médicaments de niveau 2: pas de conduite sans autorisation médicale, et de plus, s'il n'avait pas prévenu son employeur, même pas la peine de chercher un avocat
Sarah4243 7 Messages postés mercredi 8 août 2018Date d'inscription 9 août 2018 Dernière intervention - 9 août 2018 à 14:23
Bjr,
Mon ami a un suivi médical avec médecin agrée, et autorisation de conduire sous traitement, il a toujours sur lui ordonnance et autorisation.
Il a présenté tous ces documents aux gendarmes qui ont même contacté son médecin au téléphone.
Vie privé, il n'a pas à en parler à son employeur?!...
ha bon ??? c'est quand même le véhicule de son employeur, non ?
Sarah4243 7 Messages postés mercredi 8 août 2018Date d'inscription 9 août 2018 Dernière intervention - 9 août 2018 à 16:05
Si vous relisez bien mon premier post, c'est son employeur prévenu dès l'accident qui lui a demander d'appeler la gendarmerie pour porter plainte, ils n'ont même pas daigné prendre sa plainte, refusé. Ils n'avaient pas le temps simplement contrôlé languette et tout ce que je vous ai décrit.
Sarah4243 7 Messages postés mercredi 8 août 2018Date d'inscription 9 août 2018 Dernière intervention - 9 août 2018 à 16:08
Excusez moi s'il a semblé que je vous prenais de haut, ce n'était en aucun cas mon intention.
Commenter la réponse de Vils
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une