Succession de mon époux décédé [Résolu]

Annelgg 74 Messages postés mercredi 11 janvier 2017Date d'inscription 29 juillet 2018 Dernière intervention - 27 juil. 2018 à 00:10 - Dernière réponse : Annelgg 74 Messages postés mercredi 11 janvier 2017Date d'inscription 29 juillet 2018 Dernière intervention
- 29 juil. 2018 à 08:24
Bonjour,
Mariée en 1985 sous le régime de la communauté réduite aux acquêts .Sans enfants .
Vivant dans une autre ville que mon époux depuis quelques années mais sans déclaration de séparation ou de divorce ,j'apprend par sa banque son décès 2 ans après . La banque m'a "retrouvée" car mon époux avait des dettes .
Mon époux est décédés en 2000 , et à ce jour je n'ai aucune nouvelles de la succession . J'ai contacté le notaire de famille suite aux informations que j'ai pu avoir par sa sœur (numéro de téléphone du notaire).
Le notaire ayant fait la succession de la mère de mon époux décédés avant lui , (je n’étais pas présente pour cette succession) mais ai fourni le livret de famille demandé par mon époux a cette époque ??
Depuis le notaire me dit que la succession n'est pas ouverte pour mon mari ,
Est ce qu'une succession est automatique ? Ou faut il l'ouvrir et comment ?
Par contre je touche une pension de reversions . La famille de mon époux ne veut en aucun cas me donner plus amples informations.
Il est évident qu'il possédait un compte en banque ainsi que la location d'un coffre auquel je n'ai jamais eu accès (sa sœur ayant la clé et refusant de la donner) .
Merci pour vos conseils éventuels
Afficher la suite 

Votre réponse

17 réponses

Meilleure réponse
condorcet 26733 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 6 août 2018 Dernière intervention - 27 juil. 2018 à 07:37
2
Merci
Depuis le notaire me dit que la succession n'est pas ouverte pour mon mari ,
Ce n'est pas ce qu'il vous a dit, mais ce que vous avez entendu.

Est ce qu'une succession est automatique ? Ou faut il l'ouvrir et comment ?
Elle s'ouvre automatiquement.
A l'instant du décès les héritiers la recueille.
La suite leur appartient.
Ils doivent saisir un notaire pour liquider la succession.
Or personne n'a accompli la moindre démarche en ce sens pour la simple raison que la succession étant endettée, personne ne "lève le doigt" pour la revendiquer.

Il vous appartient d'en prendre l'initiative en saisissant un notaire, mais avec le risque de constater une situation opérée vous conduisant à refuser la succession, sachant qu'étant unis sous un régime communautaire, les créanciers pourraient vous réclamer le remboursement des dettes en votre simple qualité de conjoint solidaire.
Réfléchissez.

La famille de mon époux ne veut en aucun cas me donner plus amples informations.
Dans votre contexte de séparation, sans aucun contact avec votre époux il ne fallait pas espérer quoi que ce soit de la belle-famille.

Merci condorcet 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13955 internautes ce mois-ci

Annelgg 74 Messages postés mercredi 11 janvier 2017Date d'inscription 29 juillet 2018 Dernière intervention - 28 juil. 2018 à 15:29
par contre quand elle a appris le décès de son époux 2 ans après la date , sa belle sœur lui a dit qu'ils avaient refusé la succession et qu'elle devrait en faire autant . Mon amie n'a rien fait dans ce sens mais a contacté le dit notaire qui lui a donc répondu n'avoir aucun "dossier" Il faut savoir que ce notaire aurait effectué la succession de sa mère (décédés avant lui , il lui avait d’ailleurs demandé a l’époque le livret de famille , il a reçu la photocopie), Donc ce notaire a effectué la succession de la mère et du père décédés après . Donc notaire de famille ??
condorcet 26733 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 6 août 2018 Dernière intervention > Annelgg 74 Messages postés mercredi 11 janvier 2017Date d'inscription 29 juillet 2018 Dernière intervention - 28 juil. 2018 à 15:46
quand elle a appris le décès de son époux 2 ans après la date , sa belle sœur lui a dit qu'ils avaient refusé la succession et qu'elle devrait en faire autant .
Petit à petit, l'on fini par comprendre que personne de veut entendre parler de cette succession déficitaire.
La fratrie l'a refusée et conseille au conjoint survivant d'en faire de même.

Donc notaire de famille ??
Appellation n'ayant aucune conséquence.
S ce notaire a été sollicité par la fratrie pour liquider la succession des parents, personne ne lui a confié celle du fils car personne ne veut l'accepter.
Annelgg 74 Messages postés mercredi 11 janvier 2017Date d'inscription 29 juillet 2018 Dernière intervention - 29 juil. 2018 à 07:19
ah ok je comprend mieux , au delà des dettes de la banque dont j'ai du m’acquitter , il y a dans la succession peut être d'autre "trucs" c'est pour cela (sans doute) que la fratrie a refuser , à moi maintenant de saisir ou pas le notaire , c'est cela ??
condorcet 26733 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 6 août 2018 Dernière intervention > Annelgg 74 Messages postés mercredi 11 janvier 2017Date d'inscription 29 juillet 2018 Dernière intervention - 29 juil. 2018 à 07:55
c'est pour cela (sans doute) que la fratrie a refuser
Ce n'était certainement pas pour vous être agréable.

à moi maintenant de saisir ou pas le notaire , c'est cela ??
Le cadeau empoisonné vous tend les bras !
Annelgg 74 Messages postés mercredi 11 janvier 2017Date d'inscription 29 juillet 2018 Dernière intervention - 29 juil. 2018 à 08:24
ok message reçus , merci des conseilles .
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une