Harcélement morale depuis 20 ans pour des pensions

Maya8585 5 Messages postés dimanche 24 juin 2018Date d'inscription 5 juillet 2018 Dernière intervention - 24 juin 2018 à 18:06 - Dernière réponse :  courage
- 5 juil. 2018 à 12:49
Bonjour,
Je viens écrire ici pour savoir si d'autres personnes sont dans un cas similaire et s'il y a des solutions !
Alors, je suis en couple depuis 6 ans avec mon conjoins, nous nous sommes pacsé récemment.
Mon homme, a eu un fils il y a 22 ans... A peine 5 ans après, ils se sont séparés. A vrai dire mon conjoint ne voulait pas de cet enfant mais il a choisi d'assumer et de le reconnaître. Il s'est séparé de la mère dès qu'il a pu, car celle-ci est une manipulatrice perverse narcissique.
Quand il est parti, il lui a tout laissé: Appartement, meubles, gros chèque etc. Mais il voulait toujours participé à l'éducation de son fils bien sûr, c'était juste une séparation d'avec cette femme.

Je vous laisse imaginer que cette femme n'a pas très bien pris la situation. Elle a tout fait pour obtenir une pension alimentaire énorme ( 400€ pour 1 enfant ) et a inventé des horreurs sur mon homme pour lui retirer ses droits parentaux. De plus, elle l'a empêché de voir son fils, et empêchait aussi les grands-parents de le voir alors qu'aucun jugement n'a été dans ce sens ! Les parents de mon conjoint ont tenté de faire valoir leurs droits de visites, sans résultats positifs non plus.

Dans le même temps, elle a manipulé cet enfant pour le retourner contre son père. Résultats : Il ne donne pas signe de vie à mon homme ni a ses grand-parents depuis des années ! Malgré les tentatives de mon homme pour garder contact, j'en suis témoin depuis des années.

En 2014, mon homme a perdu son emploi, il ne pouvait donc pas payé de pension à ce moment là. Il a voulu revalorisé son montant, mais celle-ci à bien entendu refusé. Pour situé le contexte, il avait à charge une maison en rénovation tout seul avec un loyer de pratiquement 1000€ par mois !
Il y a eu donc une nouvelle série de jugements pour stopper la pension ou la baisser au plus bas possible. Sachant que c'était la première fois qu'il ne pouvait pas payé, et qu'à ce moment là son fils était déjà lycéen...

Avant le dernier jugement, cette femme a réussi à faire saisir un compte d'épargne par des huissiers de justice. Alors que cet argent était nécessaire à la rénovation de la maison... + de 8 000 € d'économie.
Je rappelle qu'à ce moment, nous n'avions aucune nouvelle de ce que faisait cet enfant comme étude ou autres, c'est encore aujourd'hui un vrai fantôme.

Puis mon conjoint a ENFIN eu gain de cause et le juge à stoppé la pension pour faute de revenu suffisant et situation précaire.

--------------------------------

Depuis 2014 mon conjoint a fait une reconversion pro, il gagne le smic et gère seul une entreprise. Bref, la situation n'est pas tellement meilleure ! Puis notre maison est toujours en rénovation puis ce que nous n'avons plus d'argent en épargne ! Moi, je suis étudiante et auto entrepreneur mais je ne gagne pratiquement rien. Je ne pourrai pas survivre sans mon conjoint.

Il y a 1 mois :
Environ 1 semaine avant notre Pacs, nous avons eu la joie immense - ahah - de recevoir un courrier de la CAF qui disait que mon homme était convoqué à un jugement en septembre prochaine, pour décider d'une nouvelle pension alimentaire !! De 350€ !! Dans ce courrier il y avait une copie de la demande, faite par la mère de son fils, bien évidement tout un tas de mensonges sur mon conjoint comme par exemple qu'il n'aurait jamais payé de sa vie pour son fils, qu'il les aurait abandonné et qu'elle n'avait pas réussi à faire à l'amiable !!
Je suis témoin qu'elle n'a jamais essayé de prendre contact avant nous avant ce courrier...


Donc nous arrivons aujourd'hui au point mort. Le calvaire va recommencé, nous n'arrivons pas à avancer dans notre vie à cause de cette femme. Son fils a 22 ans, aux dernières nouvelles elle est experte comptable et gagne donc beaucoup plus que nous. Nous ne savons pas si elle est en couple ou non, si son fils fait effectivement des études ou non.

La demande de pension est faite par la mère, mais pas par le fils. Mon copain refuse de payer pour elle, il préférait avoir une vraie relation avec son fils et donner si effectivement il en ressent le besoin. Je le soutiens à 300%, moi aussi j'en ai marre de tout ça, c'est du harcèlement morale et je n'en peux plus de vivre avec sa menace. Nous vivons à deux avec 1 SMIC et mon homme n'a plus ses droits parentaux.
Je fais mes études et je compte bien faire évoluer mon entreprise d'ici peu mais je ne peux pas car sinon cette femme nous réclamera encore plus d'argent.

----------------------------------------------------------------------------

C'est une affaire très complexe. Qui dure depuis 20 longues années.
Nous devons reprendre un avocat, ce qui va nous couter encore beaucoup trop d'argent.
Quand nous nous sommes pacsé nous avons passé 95% du temps à parler de cette affaire et nous avons dû vérifier si notre pacs n'allait pas empirer les choses, c'est horrible !!


Nous allons devoir jouer sur des points de procédures, j'imagine. Mais je ne peux pas envisager qu'il n' y est aucune solution. Mon copain a déjà tout donné, ce n'est pas un père indigne. Nous n'avons pas d'argent, c'est réel, comment voulez-vous construire une vie avec juste 1 SMIC à deux personnes ? Et en plus il faudrait donner une pension ? Avec le vrai barème ça ferait 130€ en moins par mois. Avec 130€ nous mangeons pour 2 semaines, c'est énorme.

C'est juste le con qui doit payer, vive la France.
Afficher la suite 

Votre réponse

11 réponses

Meilleure réponse
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention - Modifié par sophiag le 5/07/2018 à 01:53
1
Merci
Bonsoir
Pas besoin d'avocat, son dossier est simple, il a tous les éléments pour répondre à ses accusations*

Qu'il demande à payer la pension directement entre les mains de son fils, ainsi, il n'aura plus JAMAIS affaire à elle directement ou elle ne pourra plus jamais rien intenté.

J'oublias! Pendant tous le temps ou elle lui a refusé son droit de visite, as t'il porté plainte pour non présentation d'enfant ?*

A t'il des mails ou il réclame l'enfant et qu'elle le refuse ? A t'il fait une démarche chez le Juge pour le signaler (inscrit sur un jugement) ?

Car bien que cela est peu d'importance aujourdh'ui, vu l'age de l'enfant, cela permettrait de décrédibiliser la maman devant le Juge et qu'il assigne seul encore une fois, c'est pas si compliqué


Cordialement.
Aujourd'hui, c'est déjà hier.....Sans la mémoire, rien n'aurait de sens!

Merci sophiag 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13517 internautes ce mois-ci

Maya8585 5 Messages postés dimanche 24 juin 2018Date d'inscription 5 juillet 2018 Dernière intervention - 5 juil. 2018 à 10:46
Bonjour et merci.

Je vous assure qu'il a besoin d'un avocat étant donner l'agressivité de cette dame. Elle ne lâchera pas d'un seul coup.

Comment justifier qu'il y a 4 ans, elle a réussi à faire saisir le dernier compte de mon mari, arrivé en fin de droit pôle emploi, qu'il lui servait à faire des courses pour se nourrir et tenter de payer son crédit ? Tout cela, elle et son avocate étaient au courant bien entendu. Même l'avocat de mon mari était choqué et avait écrit personnellement à la partie tierce en suppliant de calmer madame.

Donc maintenant, nous prévoyons le pire !

Alors non mon mari n'avait pas porté plainte. Car très affaibli par toutes les précédentes agressions judiciaires. Il souhaitait apaiser les choses et ne pas relancer des procédures lourdes. Il a toujours tenté de téléphoner, d'écrire des lettres ou des courriels, des sms, sans réponses. Oui il a des preuves des messages sans réponse mais bon...
C'est la même chose concernant les grand-parents paternels. Ils n'ont jamais eu de visite après tout cela.
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention > Maya8585 5 Messages postés dimanche 24 juin 2018Date d'inscription 5 juillet 2018 Dernière intervention - 5 juil. 2018 à 10:54
Elle a pu saisir par voie d'huissier car son jugement exécutoire lui permettait uniquement.

Croyez moi, je ne cherche pas à vous accablez une seule minute, mais la faute revient à votre mari.

Tout ce temps passé, il aurait pu obtenir des jugements en sa faveur (Plainte pour non présentation d'enfant, révision de la pension, ect ect)

Une tigresse au tribunal ? Mais on s'en fiche, ce n'est pas elle qui mène les débats, c'est le Juge! Il suffit qu'il prépare bien son dossier.

Sinon, avez vous droit à l'aide juridictionnel ?
Maman-power 356 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 16 juillet 2018 Dernière intervention - 5 juil. 2018 à 10:52
le monde est rose, vous avez tout les bons arguments de votre coté, vous n'avez jamais saisi la justice malgré des centaines de raisons de le faire

la mere est elle complement machiavelique, méchante, elle fait un enfant seul et fait appliqué la PA établi par le juge....

"les agressions judiciaires" dont vous parlez ne sont qu'un moyen pour la mere de faire valoir ses droit, vous ne pouvez pas lui reprocher cela.
Commenter la réponse de sophiag
Maman-power 356 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 16 juillet 2018 Dernière intervention - 3 juil. 2018 à 10:47
-1
Merci
"C'est juste le con qui doit payer, vive la France."

non vous avez tors.
vous dites 'le con', votre mari donc.. et bien il à choisi de faire un enfant alors il assume et oui un enfant ca coute. Et il doit payer sa part, quand bien meme il à échouer à développer ses liens avec l'enfants.


la justice authorise toujours le versement de la PA à un enfant majeur (plutot qu'a la maman)
votre pauvre mari n'a cas le demander et la demande ne sera pas refusé.
Maman-power 356 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 16 juillet 2018 Dernière intervention > courage - 4 juil. 2018 à 14:15
Si le JAF à estimé qu'une PA était nécessaire alors c'est qu'il y a une bonne raison.

la mere à aussi sa vie, aussi ses contraintes financiere, sociales et affectives mais -en plus du mari- elle se charge de l'éducation à 100% de son fils.

preuve : le JAF à annuler la PA lorsqu'il à estimé que l'enfant était "independant financierement".

Si -par hasard- il ne l'est plus aujourd'hui alors oui la PA doit reprendre.
le commentaire de cette dame néglige totalement la mere et la laisse assumée seule l'éducation de l'enfant ("il n'a plus d'argent pour vivre => pourquoi le pere devrait payer, la mere est la pour ca")

pire dans votre commentaire c'est bien "la mere qui ne pourra plus demander d'argent au pere" c'est terrible.... elle ne demande pas d'argent pour elle mais saisi la justice pour pouvoir éduquer son fils....



lorsqu'on fait des enfants on assume.... et ce n'est pas "" les *** qui payent " en france
Maya8585 5 Messages postés dimanche 24 juin 2018Date d'inscription 5 juillet 2018 Dernière intervention > courage - 5 juil. 2018 à 10:48
Bonjour et merci *courage*

Nous allons nous battre pour la justice effectivement.

Et oui, à priori les hommes ont également des droits même si personnellement nous n'en voyons pas la couleur.
Maya8585 5 Messages postés dimanche 24 juin 2018Date d'inscription 5 juillet 2018 Dernière intervention - 5 juil. 2018 à 10:38
Vous ne comprenez pas. Mon mari n'a justement pas choisi d'avoir cet enfant !
Et le jaf n'a rien demandé, c'est elle qui veut relancer un jugement. Nous sommes toujours dans une situation précaire, justement à cause d'elle puis ce que saisi des économies de mon mari il y a quelques années.
Il n'y a jamais eu demande amiable, ni de la mère , ni du fils. Et c'est elle qui a poussé à bout mon mari pour qu'il s'éloigne de son fils à 100%. Elle le voulait pour elle toute seule.

Je fais des études, je n'ai donc pas de salaire. Alors moi aussi je suis à la charge de mon conjoint (comme une enfant).

Mais je ne devrai pas m'épuiser à vous expliquer, vous avez lu en diagonale ce qui vous arrange et en tirer des conclusions rapides pour classiquement rabaisser les hommes. Tous les hommes ne sont pas des bâtards madame.
courage > Maya8585 5 Messages postés dimanche 24 juin 2018Date d'inscription 5 juillet 2018 Dernière intervention - 5 juil. 2018 à 12:49
je ne reviendrais sur les divers "jugements de valeurs " de certains, effectivement, beaucoup de pere n'ont plus de contact avec leurs enfants suite à des histoires de vie qui détruisent tout le monde au passage... et je ne jugerai personne

le pere n'a pas porté plaintes en lien avec les DHV c'est ainsi , on ne refait pas le passé, il avait ses raisons qui ne regardent que lui.


le seul conseil que je me permettrais de vous donner: ne passer que par avocat interposée, ne parlez pas à l'ex ( rien ne vous y oblige si cette dernière est désagréable) , le jeune ne veux pas vous parler, grand bien lui fasse, il n'en as pas obligation, et donc vous non plus, il faut parfois savoir se protéger des problemes et dire stop !

preparez votre defense au maximum ( preuves etc)
courage! et n'écoutez pas ceux qui tentent de vous juger, votre vie et vos choix vous appartiennent et vous n'avez pas a vous justifiez de vos choix et actes ni ceux de votre mari
Maman-power 356 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 16 juillet 2018 Dernière intervention - 5 juil. 2018 à 10:48
"Mon mari n'a justement pas choisi d'avoir cet enfant ! "

le pauvre homme à été forcé (violé) et il ne connaissait pas l'existance des préservatif.....bref je ne vais m'abstenir de répondre mais c'est choquant...



Tous les hommes ne sont pas des "batards" comme vous dites, mais on assume ce qu'on fait.
pourquoi, aujourd'hui, la mere assumerai seule les études superieurs de son fils?
Une PA sera estimé inteligement en fonction des revenus du pere....(c'est à dire que si ses finance sont catastrophique il n'y aura pas de PA) si il gagne sa vie alors il contribura proportionellement, visiblement entre 11% et 15%, le tout étant fonction des revenus de la mere.


Concernant le fait que l'enfant soit majeur:
-Si il est toujours pris en charge par la maman (hebergement, alimentaire, vestimentaire, etc) alors je corrige, la mere peut en effet demander une PA pour elle meme.





vous vous ajouter à l'équation, ce qui est comprehensible de votre point de vu cependant l'enfant n'a pas demander à naitre et il ne peut pas etre impacté par la vie de son pere (qu'il épouse une étudiante ou une femme gagnant tres correctement sa vie, cet homme a un fils et doit payer au pro-rata de ses revenus) il n'y a rien de choquant.

Si la mere à "saisi les économie" de votre mari (enfin c'est seulement votre conjoint d'ailleurs) et bien c'est qu'elle avait un jugement lui permetant de le faire, c'est que la justice à estimé que votre conjoint avait fuit ses obligation de pere et n'avait pas suffisement contribué à l'entretien de son fils.
Commenter la réponse de Maman-power

Dossier à la une