SMS de Contentia/Recouvrement

Stphane - 5 juin 2018 à 11:52 - Dernière réponse : Marley-18 3603 Messages postés jeudi 4 janvier 2018Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention
- 5 juin 2018 à 11:59
Bonjour,
J’ai reçu un sms non identifié m’invitant à régulariser une situation de dette. Ma femme également.
Nous n’avons aucune idée de quelque dette que ce soit puisque nous n’avons aucune lettre de demande de régularisation d’aucun organisme.
Le sms n’indique d’ailleurs pas de quelle dette il pourrait s’agir.
Aujourd’hui, message vocal sur mon répondeur m’invitant à régulariser à nouveau. Ma femme également.
J’ai essayé de contacter un interlocuteur sur leur plateforme mais personne...
J’ai donc amené un mail pour que me soit précisé l’objet de la dette.
Quelqu’un est il au fait de ces pratiques?
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
gt.55 5680 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juin 2018 Dernière intervention - 5 juin 2018 à 11:56
1
Merci
Bonjour,

Dans ce cas, c'est une arnaque... Un SMS n'a jamais eu aucune valeur juridique.
Laissez tomber, vous ne risquez rien !
Si, vous risquez d'avoir payé un numéro d'appel bidon surtaxé en les rappelant.......

Cdt

Merci gt.55 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15692 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de gt.55
Meilleure réponse
Marley-18 3603 Messages postés jeudi 4 janvier 2018Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention - 5 juin 2018 à 11:59
1
Merci
Bonjour,

Ne cherchez pas à savoir de quoi il retourne, que ce soit une société de recouvrement ou un huissier, ce sms n'a aucune valeur et ne respecte pas les textes de lois du recouvrement de créances.

Attendez une lettre qui doit détailler la dette, Créancier, motif, date et montant.

C'est obligatoire.

Merci Marley-18 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15692 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Marley-18
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une