Sur un ancien collègue prétendant être au chômage

Apple - 7 avril 2018 à 23:04 - Dernière réponse : djivi38 16334 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 19 avril 2018 Dernière intervention
- 8 avril 2018 à 15:38
Bonjour Madame, Monsieur,

Ma question concerne à la fois le droit français et néerlandais. En 2004, j'ai perdu étrangement mon emploi aux Pays-Bas pour retrouver du travail là-bas car un Français quittait son poste. Pendant un an, le fréquentant régulièrement aussi pour lui remonter le moral, il a affirmé dépendre du chômage aux Pays-Bas pendant un an donc de 2004 à 2005 car plus intéressant que de rentrer en France et il semblait dépressif, etc...c'est moi par la suite qui ait eu de gros ennuis et un avocat m'avait fortement conseillée de ne plus chercher de réponses si je ne voulais pas avoir plus d'ennuis et puis après plus de nouvelles de ce type donc du collègue après avoir perdu étrangement le même emploi que lui et là ce soir, je découvre seulement 13 ans après, le 7 avril 2018 qu'il est gérant en France depuis le vendredi 9 juillet 2004 alors que j'ai été embauchée dans cette entreprise néerlandaise le 12 juillet 2004. Ce type m'a pourtant formée 15 jours-3 semaines en juillet 2004 alors gérait-il son activité à distance et mes ennuis peuvent-ils être liés à ce mensonge ? A t'il réellement abusé du chômage aux Pays-Bas pourtant touchant un salaire de gérant associé en France ? Quelle horreur ! Si vous saviez tous les ennuis que j'ai depuis cette histoire. Ce type paraissait si gentil et fragile et ce soir il me rappelle le gars dans Usual Suspect qui au final était le plus méchant de l'histoire. Y'a t'il un moyen de percer la vérité ? Etait-ce malveillant aussi à mon égard ? Merci de me dire ce que vous pensez de cette histoire et ce que je peux faire car j'ai l'impression d'avoir été victime d'un bien étrange harcèlement au travail. Cdt.
Afficher la suite 

6 réponses

Répondre au sujet
+1
Utile
3
OK OK
Pas de considération affective.
Prescription et tout et tout.

Mais il faudrait nous dire précisément de quel délit on parle là.

Vous avez été embauchée dans un entreprise qui semblait vous convenir non ?
Sans doute avez-vous postulé volontairement pour cet emploi, non ?
Personne sans doute de vous a obligée par la force à occuper ce poste, si ?

Que vous l'ayez obtenu grâce à la démission d'un autre employé ou parce que le poste venait d'être créé, où est la différence ?
Et surtout : où est le délit ?

Puisque vous avez "un peu étudié le droit", vous devez savoir qu'avant de lancer une procédure encore faut-il qualifier la nature des poursuites que l'on envisage d'entamer.

Donc : quel délit reprochez-vous ?
Et à qui ?
Monsieur, ou Madame de nouveau, je ne parle pas de poursuite juridique. Je cherchais des témoignages ou associations aidant les gens dans ma situation. Je pensais pourtant aussi avoir clairement mis en avant le motif si poursuite juridique il devait y avoir : le harcèlement + des licenciements abusifs. Au passage parlant de deuil, très ironiquement, hier soir je cherchais juste cet ancien collègue sur les réseaux sociaux espérant le retrouver en tant qu'ami sur facebook donc si j'avais su que j'allais découvrir ce que j'ai découvert sur lui hier soir juste en mettant son nom sur les moteurs de recherches me redirigeant sur edécideur.info et societe.com...je m'en serais bien passée aussi.

Personne ne m'a forcée à travailler là-bas...la bonne blague, vous êtes naïfs. Les gens ne savent pas ce qu'est le harcèlement. Déjà on ne choisit pas on fait en sorte de faire croire que les victimes choisissent. On n'a rarement de preuve donc rarement la possibilité de porter plainte...je le sais un peu ma cousine est avocate et la seule fois où elle a pu gagner un procès sur le sujet c'est en mettant en avant l'état de santé de la victime car tous ses collègues témoignaient en faveur de leur employeur (qui n'est pas forcément le patron de l'entreprise).

Ce qui m'est arrivée est d'abord un étrange licenciement économique puis une fin de CDD. Ils m'ont demandé de mettre par écrit que je voulais partir ayant eu écho que j'avais trop de travail, que je n'en pouvais plus (je travaillais presque 60 heures par semaine parfois). Connaissant la législation aux Pays-Bas proche de la France, je me suis dit « ne fait pas de courrier de démission sinon après ça te grille ton chômage » mais mon chef est revenu avec ma lettre attestant que c'était eux qui ne me proposait pas de CDI surtout et il m'a dit doucement "NON, on veut que tu écrives que c'est toi qui ne veut pas renouveler ton CDD et non que ça vient de nous" et je n'ai pas voulu mais ils ont quand même mis sur les papiers du pôle emploi aux Pays-Bas que j'avais refusé un CDI or ils ne m'en ont jamais proposée.

Les conséquences ont été dramatique : j'ai dilapidé toutes mes économies (l’équivalent de ma prime de licenciement perçue chez le précédent employeur très bizarrement) pour payer mon loyer, etc...impossible de retrouver du travail…je semblais grillée partout où j’allais et cet étrange collègue qui me disait que j'aurais dû écrire la lettre de démission qu'après il bidouilles avec le pôle emploi et en fait cette ordure était déjà gérant associé en France alors y'a de quoi s'interroger sur qui il est ?

Je ne cherche pas à porter plainte. C'est trop tard. Je cherchais juste à obtenir des réponses plus concrètes pour aider des gens qui auraient pu être victimes comme moi. Je pourrais chercher à le dénoncer aux Pays-Bas ou en France mais ça servirait à quoi ? De la prévention peut-être aussi car ils ont peut-être recommencé. Les gens confondent trop souvent les dénonciations et la délation blâmant les victimes et oubliant qui sont les vrais coupables (des manipulateurs et manipulatrices insensibles et sans scrupule) mais là je pense objectivement qu'il devrait y avoir des choses simples à mettre en place pour arriver à piéger ce genre d'individus et leurs complices mais ça commence déjà par croire leurs victimes…

FIN de l’histoire pour moi et moralité de l’histoire si deuil à faire c’est peut-être aussi sur des « amitiés » perdues. Quelle déception.
tania57 26684 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention - 8 avril 2018 à 14:02
Bonjour ici nous répondons sur des questions en droit du travail et pas sur les États d'âmes allez voir un psychiatre
djivi38 16334 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 19 avril 2018 Dernière intervention > tania57 26684 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention - 8 avril 2018 à 15:38
Bien dit !
Commenter la réponse de Dobbel
jee pee 21578 Messages postés mercredi 2 mai 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention - 7 avril 2018 à 23:47
0
Utile
1
Salut,

Dans la vie il faut savoir tourner la page. Se ressasser des histoires de plusieurs lustres c'est ça qui te bouffe la vie. A ne regarder que ce qui est gris, tout apparait sombre. Regarde ailleurs.

Cdlt
ça je suis bien d'accord avec vous sauf que là, il ne s'agit pas d'un forum de psychologie et du travail de deuil mais d'un forum sur le droit donc ayant un peu étudié le droit Madame ou Monsieur, y'a ce qu'on appelle les délais de prescription et dans ce cas là, cet ancien collègue s'est comporté comme un escroc et de mémoire le délai est de 10 ans après les faits pour condamner la personne....ça vous parle François Fillon ? et oui beaucoup de choses ont été effacées de l'ardoise car le délai de prescription était passé sauf que ces gens sont des récidivistes donc il a été épinglé. Si ce type que j'ai connu n'avait pas démissionné prétendant être licencié comme étant en burn-out aussi, abusant de la confiance de collègues l'appréciant, jamais je n'aurais été embauchée dans cette entreprise et si vous connaissiez la suite de mon histoire ou de mes déboires et qui était ce type alors vous comprendriez à quel point je peux avoir des raisons de m'interroger ou m'inquiéter sur qui il est ou à quel réseau de connaissances il appartient car il ne s'agit pas que de cet employeur passé à mon avis malheureusement.
Commenter la réponse de jee pee
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une