Locataires harcelantes et de mauvaise foi

lousa07 1 Messages postés vendredi 6 avril 2018Date d'inscription 6 avril 2018 Dernière intervention - 6 avril 2018 à 16:07 - Dernière réponse : Valenchantée 17451 Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 17 septembre 2018 Dernière intervention
- 20 avril 2018 à 16:30
Bonjour,
Je ne sais plus quoi faire alors je vous expose mon problème. Je loue le RDC de ma maison, j'habite au premier étage. La location est officielle. Je n'ai jamais eu de problèmes avec mes anciens locataires qui viennent même régulièrement sonner à ma porte pour prendre le café. En septembre j'ai changé de locataire. Je fais visiter les lieux et montre les compteurs. On signe, les personnes s'installent. Soudain, au mois de décembre elles m'annoncent qu'elles ne payeront plus l'électricité car je suis hors-la-loi. Stupéfaite je me renseigne et apprends qu'en effet, pour une location vide un compteur divisionnaire équivaut à de la revente d’électricité même a titre gratuit. Ok, j'appelle immédiatement enedis pour me faire poser un nouveau compteur. Au bout d'un mois, le compteur individuel est installé, le consuel passe et valide. Mais mes locataires ne font pas l'ouverture d'abonnement et m'expliquent qu'elles ont décidé de rester sur mon compteur comme ça, c'est moi qui paye leurs consommations ! Je leur explique que je vais donc les débrancher de mon compteur puisqu'elles ont désormais les moyens d'avoir leur propre fournisseur. Elles refusent en disant que cela leur coupera l'électricite pendant plusieurs jours (le temps de la mise en route) et que par conséquent je serais dans la clause des logements insalubres. Que faire ? Sachant que ces personnes consomment (et pas qu'un peu !) et que je commence à être embarrassée financièrement entre les prix des travaux faits pour le compteur et leurs consommations. Pour couronner le tout, elles me harcèlent de sms à la limite de l'insulte, exigent que je les laisse installer une terrasse sur une partie qui m'appartient en propre, me traite de malhonnête car je refuse de changer moi la pile défectueuse de leur sonnette, remplissent allègrement la poubelle mais ne la sorte jamais donc je le fais moi, j'en passe et des meilleures... A chacune de mes contestations (comme pour la terrasse ou la sonnette) elles n'ont qu'une réponse : "on paye notre loyer (ce qui est vrai) donc on est en droit d'exiger. Que dois-je faire ? Merci à ceux qui ont pris le temps de me lire et pour vos éventuelles réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

15 réponses

Meilleure réponse
djivi38 20286 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 18 septembre 2018 Dernière intervention - 6 avril 2018 à 16:28
4
Merci
bonjour,

peut-être leur envoyer un courrier R+AR (dont vous gardez copie & récépissés) pour les informer qu'à partir de telle date (laissez un délai d'une dizaine de jours à réception) elles devront souscrire leur propre contrat d'électricité auprès du fournisseur de leur choix, suite à la mise en conformité du compteur individuel qu'elles ont elles-mêmes demandée.

cdt.

Merci djivi38 4

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13644 internautes ce mois-ci

Oui comme cela si il s’y prenne à m’avance il n’aurons pas de coupure d’electricité
anemonedemer 8237 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 17 septembre 2018 Dernière intervention - 6 avril 2018 à 18:20
Excellente suggestion de djivi (comme toujours).
Vous restez dans la légalité et vous leur laisser un délai raisonnable.
Et ne répondez pas aux sms, leurs demandes ne sont pas acceptables.
djivi38 20286 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 18 septembre 2018 Dernière intervention > anemonedemer 8237 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 17 septembre 2018 Dernière intervention - 6 avril 2018 à 18:31
merci !
;-)
Commenter la réponse de djivi38
Pierrecastor 32750 Messages postés mercredi 5 novembre 2003Date d'inscriptionModérateurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention - 6 avril 2018 à 16:12
1
Merci
Salut

Pour le compteur, débranchez les au plus vite, ils n'ont aucun droit de rester branché sur le votre.

Pour les exigences, laisser les braire.
Commenter la réponse de Pierrecastor
0
Merci
je vous remercie tous pour vos réponses. Je vais envoyer le recommandé avec un délais raisonnable comme vous me l'avez suggéré. J'espère que la situation va se calmer, car là elles hurlent tellement fort que je les entend comme si j'étais avec elles dans leur salon et parlent de me faire un procès pour l' électricité que je leur ai "injustement" prélevée jusque la (c'est à dire leur consommation qui était relevée sur le compteur divisionnaire). Cette situation ubuesque me pèse et je n'ose même plus laisser ma fille de 8 ans seule dans le jardin de peur qu'elles ne s'en prennent à elle. Je psychote sans doute mais j'en suis là.
Valenchantée 17451 Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 17 septembre 2018 Dernière intervention - 6 avril 2018 à 20:11
Bonsoir,

Il faut être ferme avec ce type de personne et ne pas se laisser intimider. Montrez leur que vous en savez plus qu'elles sur le sujet et qu'elles n'ont pas raison. D'abord, personne ne vous intentera un "procès" : dites leur que, quand on ne sait pas utiliser le jargon juridique à bon escient, on fait mieux de se taire !

Elles payent leur loyer pour ce qui apparaît dans leur bail : la terrasse n'y apparait pas, elles ne payent donc pas pour ça.

Cdlt
Val
Commenter la réponse de lousa07
0
Merci
bonsoir, je vous donne quelques nouvelles. L'affaire du compteur maintenant réglée, je me retrouve avec un nouveau conflit avec mes locataires du rdc. En effet, elles ont une porte d'entrée trois points et à cote un grand vitré (double vitrage). Le vitré est fixe, il n' y a pas d'ouverture. Jusqu'ici j'avais un grand volet industriel qui permettait de clore le tout (porte et vitré en même temps).
La personne du consuel m'ayant à l'oral fait remarquer qu'étant donné que leur compteur a été installé à l'extérieur de l'appartement, elles pouvaient se retrouver coincées à l'intérieur (mais il ne l'a pas marqué sur le rapport consuel) que cela pouvait être dangereux. En effet il y a des barreaux sur toutes les fenêtres. Du coup j'ai fait venir un électricien qui a désactivé le volet. J'ai beau leur expliquer que c'est pour leur propre sécurité, rien n'y fait !
Elles menacent et vocifèrent. Elles veulent m'obliger à acheter un nouveau volet électrique qui ne couvrira que la partie vitrée. Je précise que le vitré ne donne pas directement sur la rue mais sur le jardin qui est ensuite clos par un portail.
Avec tout ce que j'ai du régler entre le compteur et le consuel sans compter le prix de leur consommation,inutile de dire que ce n'est pas dans mon budget. Sans compter sur le fait que, même si je pourrai demander un crédit auprès de ma banque, je n'ai pas envie de dépenser un centime de plus pour ces personnes.
Je précise que je me suis rendue compte que j'avais totalement oublié de mentionner ce volet dans le bail ainsi que dans l'état des lieux.
Je n'arrive pas à trouver des textes qui répondent précisément à cette question. Suis-je dans l'obligation de faire ?
Merci beaucoup pour vos réponses qui jusqu'à présent m'ont été bien utiles.
Valenchantée 17451 Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 17 septembre 2018 Dernière intervention - 20 avril 2018 à 14:45
Pour tout vous dire, je n'ai rien compris ... comment ça : se retrouver à l'intérieur ? et quel est le rapport avec le compteur ?
Si ils sont à l'intérieur, volets fermés, et qu'il y a une disjonction, ils ne peuvent plus sortir. Et donc ne peuvent même pas réarmer le disjoncteur.
Valenchantée 17451 Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 17 septembre 2018 Dernière intervention - 20 avril 2018 à 16:30
ayé, j'ai pigé ... mais vous n'avez aucune obligation de mise aux normes ... elles devront utiliser ce qu'elles ont (ou pas) ... elles peuvent aussi ne pas baisser le volet jusqu'en bas ...

Ceci dit, il faudra peut-être penser à une solution un jour ou l'autre ...
Commenter la réponse de lousa07
dna.factory 16903 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention - 20 avril 2018 à 11:51
0
Merci
Une petite astuce en terme de droit (vous le répétez pas hein).

Peu importe ce que vous dites, soyez affirmatif et sur de vous !
Personne ne connait la loi, pas même les avocats*.
Dès que vous affirmez quelque chose sans laisser de doute, tout le monde vous croit.

Des exemples :
"Le streaming c'est légal parce qu'on télécharge pas" (complètement faux... le streaming est 'aussi légal' que d'entrer au ciné sans payer).
"L'émulation c'est légal si..." (L'émulation est illégale point. Certains éditeurs le tolèrent car le bénéfice en terme d'image est supérieur à la perte financière).
"Le téléchargement c'est du vol" (Le téléchargement entre dans le cadre de la contrefaçon... c'est pas légal, mais c'est pas du 'vol').
"Si une fille est en jupe, c'est qu'elle est d'accord pour faire l'amour, même si elle dit non" (bon, y'a des limites quand même....)

Attention, je ne vous dit pas de tomber dans l'excès et de mentir à vos locataires.
Je vous conseille juste de ne jamais douter devant elle.
Affirmez !
Vous êtes dans votre droit (vous vérifierez après). Si vos interlocuteurs sentent que vous n'êtes pas sur, ils profiteront de vous sans cesse.

*
Par contre, il savent douter, et surtout, il savent chercher.
Josh Randall 18950 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 18 septembre 2018 Dernière intervention - 20 avril 2018 à 14:57
(bon, y'a des limites quand même....)

J'en ai pleuré...
Valenchantée 17451 Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 17 septembre 2018 Dernière intervention - 20 avril 2018 à 15:12
bande de machos !
Commenter la réponse de dna.factory
rosieres1 4281 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 14 septembre 2018 Dernière intervention - 20 avril 2018 à 15:33
0
Merci
bonjour,
Prenez contact avec votre défense juridique ou une association de défense des propriétaires ou auprès d'un avocat. L'attitude de vos locataires est inadmissible; Gardez en les preuves. Celà peut être un motif de dénonciation du bail.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F20706
Cordialement
Commenter la réponse de rosieres1

Dossier à la une