Achat d'une moto [Résolu]

Z_EL 6 Messages postés mardi 3 avril 2018Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 04:26 - Dernière réponse : Pierrecastor 31816 Messages postés mercredi 5 novembre 2003Date d'inscriptionModérateurStatut 16 mai 2018 Dernière intervention
- 3 avril 2018 à 13:42
Bonjour,

J'ai fait l'acquisition hier d'une moto non-bridée (modèle Honda CB 500 de 1994).

Je vais passer mon permis dans les prochaines semaines. Cependant, après quelques recherches, je viens de me rendre compte que je ne peux pas brider cette moto (ce modèle avant 1996 ne le permettant pas).

Ma question étant :

- Puis-je demander l'annulation de la vente au vendeur ? Et est-il obligé d'accepté ?

- A-t'il le droit de demander une compensation pour les frais de duplicata de carte grise (ou plus) ? (les contrats de cession étant fait et la carte grise ayant été rayée)

- S'il refuse, puis-je attaquer le vendeur pour "Vice caché" ? (Sachant que je ne connaissais pas cette information, et qu'il ne semblait pas non plus être au courant)


Le tout sachant que toutes les informations nécessaires étaient présentes dans l'annonce (catégorie MTT2 et modèle 1994), et que beaucoup de forum sur internet relates cette information.

Merci d'avance pour votre aide.
Cordialement,
Afficher la suite 

Votre réponse

14 réponses

Stupid 344 Messages postés lundi 22 décembre 2003Date d'inscription 13 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 09:58
+4
Utile
non le vendeur n'a pas à se soucier de la capacité de l'achteur
à conduire le véhicule qu'il lui vend

Surtout si c'est un particulier

et Pour invoquer le vice caché faut pouvoir vraiment le prouver et
mettre la moto de suite entre les mains de la justice après avoir porté plainte
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Z_EL 6 Messages postés mardi 3 avril 2018Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 12:15
Merci beaucoup pour la réponse.

Si je comprend bien, je n'ai donc aucun moyen de me retourner ?
Commenter la réponse de Stupid
gt.55 5164 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 16 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 10:55
+1
Utile
Bonjour,

Vous allez être très ennuyé, car vous ne pourrez même pas faire la carte grise à votre nom !

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1050

"Vous devez certifier sur l'honneur que le titulaire de la carte grise dispose d'une attestation d'assurance du véhicule et d'un permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule immatriculé. "

C'est une nouveauté qui va vous coûter cher...

Cdt
Z_EL 6 Messages postés mardi 3 avril 2018Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 12:16
Merci beaucoup pour la réponse.

Cela veut-il dire que je suis le seul et unique responsable et que le vendeur n'a rien à se reprocher ?
Marley-18 2805 Messages postés jeudi 4 janvier 2018Date d'inscription 16 mai 2018 Dernière intervention > Z_EL 6 Messages postés mardi 3 avril 2018Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 12:18
Absolument, il n'est pour rien dans votre incapacité de piloter cet engin.

Vous seul êtes responsable de cet état de fait.

j'étais parfaitement conscient de ce fait, et, m'étant quelque peu renseigné, il n'y a rien d'illégal à vendre un bien à quelqu'un qui n'a pas encore le permis en question.
Commenter la réponse de gt.55
verywell 246 Messages postés vendredi 18 août 2017Date d'inscription 16 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 12:30
0
Utile
Salut Marley

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10477

Faut'il avoir le permis de conduire pour immatricule un véhicule à son nom

Oui, le titulaire principal de la carte grise doit posséder le permis l'autorisant à conduire le véhicule à immatriculer. Si ce n'est pas le cas, il faut désigner comme titulaire principal le possesseur de ce permis.

Par exemple, un mineur peut être titulaire de la carte grise d'un 2 roues de moins de 50 cm3 s'il dispose du BSR, mais ne pourra pas être titulaire de la carte grise d'une voiture particulière.
Marley-18 2805 Messages postés jeudi 4 janvier 2018Date d'inscription 16 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 12:32
et alors, la question n'est pas là, il s'agit d'achat dans l'immédiat.

En quoi le vendeur est responsable de l'incapacité d'immatriculer ??
verywell 246 Messages postés vendredi 18 août 2017Date d'inscription 16 mai 2018 Dernière intervention > Marley-18 2805 Messages postés jeudi 4 janvier 2018Date d'inscription 16 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 12:44
Salut Marley
Une personne sans permis de conduire a le droit d’acheter un véhicule mais pas le droit de faire une cession et demande d'immatriculation.

La raison je ne la connais pas mais je suggère qu'avant de faire le titre de circulation il faut être titulaire du permis de conduire dans la catégorie.
Exemple j'achète un véhicule PL j'en ai parfaitement le droit mais je ne peux pas l'immatriculer ni faire de cession car je ne possède pas le permis poids lourd.

Le vendeur a obligation de vérifier avant de faire le certificat de cession que l'acheteur a bien le permis correspondant et un attestation d'assurance.
Cdt
Z_EL 6 Messages postés mardi 3 avril 2018Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 13:29
Merci de votre réponse.

J'aimerais juste ajouter (si cela change quelques choses) que le vendeur du véhicule est un particulier. Et non un professionnel.
Commenter la réponse de verywell
verywell 246 Messages postés vendredi 18 août 2017Date d'inscription 16 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 13:39
0
Utile
Bonjour Z_EL

Cela n'a aucune importance qu'il soit particulier ou professionnel.

Le particulier comme le pro doit s'assurer que l'acheteur a le permis correspondant à la catégorie du véhicule.
Tu peux acheter un véhicule mais la cession ne sera pas valable , sans cession (approuvée) pas de certificat d’immatriculation.

Il y a déjà eu nullité de ventes et surtout refus de faire l'enregistrement des cessions aux mineurs et permis non conforme (soi à la catégorie ou autres cas).

Je vous donne une manière de vous en sortir, j'avoue avoir du mal à comprendre à présent votre démarche...
Cdt
Pierrecastor 31816 Messages postés mercredi 5 novembre 2003Date d'inscriptionModérateurStatut 16 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 13:42
Salut


Le particulier comme le pro doit s'assurer que l'acheteur a le permis correspondant à la catégorie du véhicule.
Tu peux acheter un véhicule mais la cession ne sera pas valable , sans cession (approuvée) pas de certificat d’immatriculation.


Sur quoi vous basez vous pour affirmer ceci ?


J'ai lu les interventions et les liens, et je n'ai rien de trouvé du tout sur ces affirmations :


Le particulier comme le pro doit s'assurer que l'acheteur a le permis correspondant à la catégorie du véhicule.
Tu peux acheter un véhicule mais la cession ne sera pas valable , sans cession (approuvée) pas de certificat d’immatriculation.


Ou cela :


Le vendeur aurait du s'assurer que vous aviez le permis correspondant au véhicule que vous avez acheté.
Nullité de la vente...


Non plus que dans ce lien, d'ailleurs :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1707

Donc en l'absence d’éléments contraire, j'en déduis que tout est dans ce lien pour la vente d'un véhicule et que le vendeur n'a aucune obligation de vérifier quoi que ce sois sur les permis.
Commenter la réponse de verywell
verywell 246 Messages postés vendredi 18 août 2017Date d'inscription 16 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 08:51
-7
Utile
Bjr Z_EL

Le vendeur aurait du s'assurer que vous aviez le permis correspondant au véhicule que vous avez acheté.
Nullité de la vente...
Vous lui rendez à lui de refaire un duplicata de carte grise.
Vous pouvez le dédommager des frais de CG si cela facilite la reprise du véhicule.
Attaquez que sur ce point pas sur le bridage.
Cdt
Z_EL 6 Messages postés mardi 3 avril 2018Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 09:04
Bonjour,

D'abord merci de la réponse.

Cependant, je le lui avais dit, j'étais parfaitement conscient de ce fait, et, m'étant quelque peu renseigné, il n'y a rien d'illégal à vendre un bien à quelqu'un qui n'a pas encore le permis en question.

Cordialement,
Marley-18 2805 Messages postés jeudi 4 janvier 2018Date d'inscription 16 mai 2018 Dernière intervention - 3 avril 2018 à 11:34
Le vendeur aurait du s'assurer que vous aviez le permis correspondant au véhicule que vous avez acheté.
Nullité de la vente...


Et quoi encore ? qu'il a de quoi la stationner chez lui ? qu'il peut payer le carburant, l'assurance, les réparations ?

Cites tes sources....
Commenter la réponse de verywell
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une