Visite de mon logement moi-même ? [Résolu]

dadouxx62210 1 Messages postés mercredi 21 mars 2018Date d'inscription 21 mars 2018 Dernière intervention - 21 mars 2018 à 12:21 - Dernière réponse : djivi38 18911 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention
- 21 mars 2018 à 18:52
Bonjour, étant dans mon logement depuis 2 ans et demi j'ai envoyer en AR mon préavis qui prend fin le 10 avril.

Il ce trouve que apres reception que l'accuse mon bailleur me dit que doit faire les visite du logement moi même, est ce normal?

Merci de vos réponse.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
anemonedemer 5982 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 21 mars 2018 à 14:03
1
Merci
Le a de votre clavier est fatigué !
Non, vous ne devez pas faire les visites vous-mêmes. Vous devez laisser accès selon la loi :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1857

Merci anemonedemer 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14045 internautes ce mois-ci

djivi38 18911 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 21 mars 2018 à 18:52
bonjour,

<< Donner accès >> = ouvrir votre porte, surveiller vos affaires pendant que le bailleur (ou agence ou autre représentant du bailleur) et l'éventuel futur locataire visitent votre logement, et refermer la porte derrière eux quand ils s'en vont.
Le bailleur doit prendre RV avec vous (si possible au moins 48h avant) et les visites se passent :
- pendant la période de votre préavis,
- du lundi inclus au samedi inclus,
- sauf dimanches et jours fériés
- et 2h maxi par jour.

C'est le bailleur (ou agence ou autre représentant du bailleur) qui doit faire la visite. Vous, vous n'avez même pas à ouvrir la bouche.... sauf pour dire "Bonjour & "Au revoir" !!

cdt.
Commenter la réponse de anemonedemer
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une