Revente / cession VEFA - frais de notaire

Mika - 14 mars 2018 à 18:01 - Dernière réponse : relou 5208 Messages postés samedi 22 décembre 2012Date d'inscription 18 juin 2018 Dernière intervention
- 14 mars 2018 à 18:51
Bonjour,

Depuis le 1er janvier 2013, un logement revendu pour la première fois dans les 5 ans de son achèvement, que le vendeur l'ait acheté sur plans (en l'état futur d'achèvement ou Véfa) ou fait construire (cas des maisons individuelles) n'est plus considéré comme un logement neuf bénéficiant de frais de notaire réduits.

Par conséquent, tout bien revendu par un particulier, même dans le délai de 5 ans suivant son achèvement, sera considéré comme un logement ancien, et donc soumis aux frais de notaire classiques.

Ma question : Si ce logement est revendu AVANT son achèvement, autrement dit si la vente consiste en une cession du contrat VEFA d'un particulier vers un autre particulier, quel est le régime appliqué pour les frais de notaires ? En effet, il y a de multiples avis sur la question et il est difficile d'obtenir une réponse précise. La reforme de 2013 précise "dans les 5 ans de son achèvement" ce qui n'apporte aucune réponse concernant une vente pendant la construction du logement.

Des experts pourraient-ils nous éclairer ?

Merci de vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

relou 5208 Messages postés samedi 22 décembre 2012Date d'inscription 18 juin 2018 Dernière intervention - 14 mars 2018 à 18:51
0
Merci
bonjour
Dans la mesure ou vous êtes passé chez le notaire ,vous transformez votre réservation et devenez propriétaire même si le bien n'est pas achevé .
De ce fait si vous revendez il s'agit d'une vente avec frais de notaire classiques .
si vous n'êtes pas encore propriétaire vous cédez votre réservation à un nouvel acquéreur (avec l'accord du promoteur ) mais c'est le promoteur qui vendra donc frais réduits .
Commenter la réponse de relou
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une