Frais d'huissier exhorbitants

Signaler
-
Messages postés
17172
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2021
-
Bonjour,

Suite à une dette privée, j'ai été condamnée à payer 1350€ sur jugement rendu le 13 octobre 2016.
Le 21 mars 2017, un huissier s'est présenté chez moi pour me signifier le jugement, j'ai expliqué que je faisais le nécessaire afin de réunir la somme mais étant en invalidité et mon mari chômeur non indemnisé, c'était compliqué mais que je paierai au plus tard le 6 juin (date butoir spécifiée sur le jugement pour la capitalisation des intérêts).
Le 31 mars, rebelote, revoilà l'huissier à ma porte avec un commandement au fin de saisie vente.
Le 31 mai, mes comptes sont ponctionnés de 1910.03€
Le 31 mai je reçois un décompte de l'huissier de 1912.19€
Pour moi tout est donc payé (m'enfin 562.19€ de frais ça me fais un peu suer mais bon...)
Le 2 juin, je reçois un pv de saisie-attribution datant du 31 mai de 2375.79€ !!!! là je suis larguée, j'appelle l'huissier, on me dit qu'effectivement, c'est bizarre et qu'on me rappel, j'attends toujours....
Le 7 décembre, nouvel huissier (l'autre à pris sa retraite) et là, je dois encore 976.67€.
En gros, si je calcule bien, je me tape 1300€ de frais d'huissier soit 100% de la dette initiale.
Je ne sais pas pourquoi mais je me sens "flouée" sur ce coup là.
Ma question est : est-il normal d'avoir des frais aussi élevés ?
Je suis allé voir l'huissier, elle m'offre gracieusement 1 requête SIV à 41.18€ et un pv de saisie attribution à 80.33€ mais rajoute des frais de levé de saisie à plus de 100€....
En plus, sur son récap, elle me facture un pv de saisie à 80.33€ le 30/11 et un autre à 134.38€ du 5/12, je ne comprends pas bien les 2 pv et la différence de prix.
Existe-t-il un moyen de savoir si tous ces frais ne sont pas abusifs et si j'ai moyen de récupérer quelque chose parce que c'est pire que les intérêts d'un usurier tous ces frais....

Merci de vos réponses afin d'éclairer ma chandelle.
A voir également:

1 réponse

Bonjour.
Un jugement du 13 octobre 2016 vous condamnant à payer 1350 euros. Habituellement un débiteur de bonne foi, se manifeste, et paie régulièrement par acomptes selon ses moyens. Cela n'a pas été votre cas manifestement !
Ce qui vous payez là n'est autre que le prix de votre laxisme.
Cordialement.
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 21 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
21 décembre 2017
> Utilisateur anonyme
je sais bien qu'un huissier ne travail pas pour rien et c'est normal mais là, le montant des frais équivaut à 100% de la dette....
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 21 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
21 décembre 2017

l'histoire est très compliquée, là je ne vous donne que le résultat de nombreuses années de bataille judiciaire où mon "créancier" à été débouté à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'il trouve une faille, bref, je ne vais pas rentrer dans les détails, c'est pire qu'un roman fleuve. Le principal à savoir c'est que la pseudo dette avait été remboursée mais en liquide et en nature, que les reçus ont été confiés à un huissier qui les a égarés (c'est la faille).... je me fais avoir 2 fois dans l'histoire et paye donc 2 fois la dette (bon le juge à quand même refusé que la totalité du montant demandé soit pris en compte) alors là on ne parle pas d'un débiteur de mauvaise foi mais plutôt d'un créancier de mauvaise fois. Si je me permets de poser cette question au sujet des frais d'huissier, c'est bien pour avoir des réponses et non pour être jugée et je vous rappelle que j'avais jusqu'au 6 juin pour payer (j'ai pris la peine de me faire confirmer la date par le greffe du tribunal pour être sure que j'avais le temps) et pourquoi à une même date l'huissier à un arrêté de compte différent ?
Messages postés
17172
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2021
5 070
Pour les frais il faudrait tout le détail pour pouvoir se prononcer
si quelque chose est abusif, il existe une possibilité de recours devant le juge de l'exécution.


le problème c'est que si le créancier vous a emmener au tribunal et fait appel a un huissier
c'est qu'il ne souhaite plus attendre
a partir de la, la loi, lui permet de faire effectuer une saisie via huissier

vos discussions avec l'huissier n'ont aucun effet, tout simplement parce que l'huissier exécute ce que lui demande son client.
et justement si vous saviez que votre créancier été de mauvaise foi, vous saviez qu'il n'attendrai pas longtemps

cela m'ettonerai que dans le jugement c'était indiqué que vous aviez jusqu'au 6 juin pour payer, l'huissier n'aurait pas pu délivrer un commandement le 31.03. ou fait une saisie
et dans le cas contraire vous auriez pu contester.
qu'est il indiqué dans le jugement ?

avant le jugement vous pouviez commencer à mettre de coté au cas ou
lors du jugement vous aviez la possibilité de demander un échéancier
d'octobre à mars la possibilité de trouver une solution avec votre créancier ...


après la raison du pourquoi du jugement, perso je ne m'en occupe pas, j'ai envie de dire, celui qui perd est rarement d'accord d'avoir perdu.
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 21 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
21 décembre 2017
>
Messages postés
17172
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2021

tout est payé frais inclus.
L'huissier me dit que la date du 6 juin n'est pas une date butoir mais la date de la capitalisation des intérêts mais quand j'ai appelé le greffe, il m'a été dit que j'avais jusqu'au 6 juin avant qu'une nouvelle procédure puisse être entamée, l'huissier n'en démord pas et me dit que je n'avais qu'à demander une preuve écrite... j'ai cru naïvement le greffe et que j'étais dans mon bon droit, apparemment non....
Je rappelle que pour moi, tout était ok le 31 mai puisque la saisie sur mon compte couvrait le récapitulatif du 31 mai, c'est là que le bas blesse, je ne conteste pas les frais initiaux (environ 500€) effectivement, l'huissier doit gagner sa vie mais les 900€ de plus me laissent dubitative sachant que le cabinet d'huissier m'a bien dit qu'effectivement c'était bizarre et qu'on me tenait informée. Mais bon, comme entre temps il y a eu changement de cabinet suite au départ de l'huissier initial en retraite, je pense que j'ai cumulé les cafouillages de passation...

les frais sont décomposés ainsi :

- principal 1350
- frais SCP BUGIS 82.80 (je ne sais pas ce que c'est)
- intérêts 15.63
- 21/03 signification 87.77
- 22/03 requête siv 41.18
- 22/03 requête ficoba (edi) 51.48
- 22/03 requête ficoba (edi) 51.48
- 31/03 commandement de payer 123.65
- 20/04 pv tentative de saisie 77.47 (jamais eu de papier)
- 31/05 pv de saisie attribution 134.78
- 02/06 dénonce 105.79
- 03/07 certif non contestation de saisie 51.48
- 05/07 signification d'un certificat de no(j'ai pas tout) 96.19
- 23/11 requête siv 41.18
- 30/11 pv de saisie attribution 80.33
- 05/12 pv de saisie attribution 134.38
- 07/12dénonce 103.89
- droit proportionnel requis 33.64
- droit proportionnel sur le solde 0.06
et il va y avoir encore une centaine d'euros parce que j'ai tout payé....

Merci de vos lumières
Messages postés
17172
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2021
5 070
a part double facturation du ficoba et du siv, rien ne parait anormal


si vous n'êtes pas d'accord et que vous aviez tout payé au mois de juillet
contester la saisie du 5.12
vous avez jusqu'au 5.01.18