Bénéficiaire décédé sans avoir pu accepter [Résolu]

Mithori - 27 oct. 2017 à 21:27 - Dernière réponse :  ;;
- 2 nov. 2017 à 18:38
Mon époux était bénéficiaire du contrat d assurance vie de son frère.
La clause bénéficiaire] était mes frères et sœurs, par parts égales , à défaut de l'un , les autres.
Il était vivant au moment du Deces de son frère.
N'étant pas apte à accepter, nous avons demandé un mandat au juge des tutelles pour que je le représente . Le juge a tardé. Mon époux est décédé.
L'assureur ne veut pas nous attribuer sa part èt est en train de partager entre les frères et sœurs restants.
Avons nous une chance si nous contestons ?
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour
le cas que vous exposez n'a pas été tranché par la Cour de cassation:il y a divergence entre la première et la deuxième chambre, difficulté qui ne sera réglée qu'après un arrêt " chambres réunies". Quand ?
1/Position de la 1ère chambre: lorsque après le décès de l'assuré, un bénéficiaire du contrat décède avant d'avoir accepté la stipulation pour autrui: si la clause bénéficiaire du contrat ne précise pas expressément les droits de ses héritiers , le capital décès ne revient pas à ces derniers mais est versé aux autres bénéficiaires de même rang que le décédé ou à ceux désignés à titre subsidiaire (arrêts Jacobée et Marquois).En d'autres termes si la représentation n'est pas prévue dans la clause bénéficiaires, il n'y a pas de transmission aux héritiers.
2/ Position de la deuxième chambre: toujours dans le même cas, pour cette chambre au contraire, les héritiers du bénéficiaire décédé recueillent sa part de capital. Il y a transmission aux héritiers malgré que la représentation ne soit pas prévue.
Qui l'emportera? sans doute la solution de la première chambre , bien qu'elle fasse l'objet de critiques de la doctrine, critiques dont vous me ferez grâce.

Merci ;; 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15705 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de ;;
ginto5 8399 Messages postés mercredi 4 juin 2008Date d'inscription 18 juin 2018 Dernière intervention - 28 oct. 2017 à 08:27
0
Merci
Bonjour,

Je pense que c'est l'existence des bénéficiaires au moment du décès qui fait foi.
En ce cas, vous avez raison de contester.
Mais attendez d'autres avis.
.merci de votre aide.
Nous allons sans doute contester, sans grand espoir.
Bonjour
Vous pouvez contester, mais je ne vous cacherai pas que vous avez perdu d'avance. quel que soit le TGI et éventuellement la Cour d''Appel, ils suivront la position de la première chambre de la Casse.
Commenter la réponse de ginto5
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une