RSA et héritage

Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 25 octobre 2017
Dernière intervention
25 octobre 2017
- - Dernière réponse :  isa106386 - 11 févr. 2019 à 20:27
Bonjour,
Je suis bénéficiaire du RSA. Je vais hériter dans les prochains mois d'une somme avoisinant les 80 000 Euros. Logiquement, on va me supprimer le RSA.
Mon souhait est d'acheter un logement avec cette somme, de façon à ne plus avoir de loyer à payer ni de prêt immobilier.
Mais si je mets cet argent dans un achat immobilier pour ma résidence principale, et tant que que je ne trouve pas d'emploi, comment vais-je vivre puisqu'on m'aura supprimé le RSA ?
J'ai l'impression de tourner en rond...
Merci d'avance pour votre réponse.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
25175
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
15 février 2019
5130
13
Merci
bonjour

Si les 80000 ne sont pas "placé" pas d'impact sur le RSA

S'ils sont placé on déduit les revenus de votre patrimoine du RSA (qui n'est donc pas supprimé mais réduit)


si l'argent est mis dans une résidence principale vous toucherez le RSa au taux "logé"

Dire « Merci » 13

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28884 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Nadd66
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 25 octobre 2017
Dernière intervention
25 octobre 2017
-
merci infiniment pour votre réponse. bonne continuation à vous.
Commenter la réponse de Poisson92100
Messages postés
8
Date d'inscription
dimanche 3 décembre 2017
Dernière intervention
3 décembre 2017
4
1
Merci
Que vous placiez ou non cet héritage, la CAF le prendra en compte pour calculer le RSA (déclaration trimestrielle des ressources). Par ailleurs, les montants seront communiqués aux Impôts par le notaire, qui eux-même communiquent année + 1 à la CAF vos déclarations. Donc... Par ailleurs, acheter c'est bien, mais si vous ne vivez que du RSA... va falloir penser que l'entretien de votre bien immobilier va engendrer des frais. Ce n'est pas avec le RSA que vous allez y arriver. (charges de la copropriété, assurances, impôts fonciers, TOM, entretien courant - plomberie, électricité, chauffage, chaudière, ravalement, isolation, toiture, éventuels espaces verts et j'en passe -). Ne serait-il pas plutôt judicieux de profiter de ce leg, pour créer une affaire, envisager une formation ? Donc engendrer des revenus et ne plus dépendre du RSA ?
Commenter la réponse de Alfortville94
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Dernière intervention
26 octobre 2017
1
0
Merci
En fonction de la politique de votre CAF, elle peut (ou non) considérer que vous devez déclarer la perception de cet héritage comme revenu exceptionnel dans la déclaration trimestrielle qui suivra, auquel cas votre RSA sera supprimé pendant 3 mois (par contre passés ces trois mois ils doivent vous le rétablir).
Bonjour
Je me joint à votre conversation.
Je me trouve dans la même situation et je ne sais pas comment va ce passer la suite.
Je viens d'être inscrite au rsa et je vais toucher un capital du décès de mon père "8000€" ou moins.
Je voulais savoir si mon rsa va être supprimés ?
Ou diminuer ?
Pour la déclaration trimestrielle ou dois-je mettre ce montant?
Est-ce que je dois le placer sur un livret A ou le laisser sur mon compte.
Merci beaucoup pour vos réponses.
Alfortville94
Messages postés
8
Date d'inscription
dimanche 3 décembre 2017
Dernière intervention
3 décembre 2017
4 > Rosa -
Idem que ma précédente réponse. La CAF prendra connaissance via la déclaration trimestrielle des ressources perçues. Donc du capital décès. Néanmoins, concernant les impôts, un capital décès est exonéré d'impôts, à voir si la CAF en fait autant ? (mais à mon avis non, puisque même un "don" de vos proches se doit d'être déclaré). Concernant le placement, je ne vous recommande pas le LIVRET A, mais si vous percevez le RSA, vous êtes éligible au LEP (Livret épargne populaire), qui est rémunéré 1,25% net / an. Voyez avec votre banque, et n'acceptez pas de LIVRET A ou LDD mais optez bien pour le LEP. Votre argent est disponible au même titre qu'un LIVRET A et il n'y pas de frais (comme pour les autres livrets).
Elle déclare rien. Elle ouvre un nouveau compte en banque que ne connaîtra pas la caf ni pôle emploi et pas chez la poste ni la bnpp qui sont des collabos et balancent les gens. Ils collaborent avec la caf les impôts et j en passe. Elle ne va qd même pas laissez filer son pognon pour engraisser nos hommes politiques. L héritage n apparaîtra pas sur son avis d imposition que ce soit clair. D ailleurs tout ce qu elle aura c est un papier du notaire plusieurs mois après que le notaire qui s est chargé de la sucession ait payé le fisc. Il provisionné les frais de sucession et il arrive souvent que quelque soit mois après celui ci vous doivent de l’argent.
Il faut savoir si c est elle qui s est chargé de rédiger laver succession et de la porter au fisc ou si elle a payé le notaire pour le faire à sa place bien qu à mon avis ça change rien. Le tp se fout de savoir si vous avez une apl ou le rsa il ne va pas à chaque décès contrôler si la Personne est au rsa ou autre.
Si la caf demande les revenus exceptionnels c est bien parce qu elle ne Peut pas contrôler c est un abus de pouvoir elle n en a pas le droit ! C est comme les’ cafs ou impôts qui’ demandent les comptes rendus de divorce ils n ont pas à connaître le motif c est aux avocats de faire’ un papier pour la caf ou aux gens de barrer les choses trop personnelles. Dites vous bien qu ils’ savent de’ vous ce que vous leur dites. Le peuple est trop honnête et ceux qu’il nous gouvernent sont au dessus des lois. Le tp n a pas vocation à envoyer le récapitulatif des frais de succession à la caf.
Ex = Vous héritez d une maison vous la’ vendez pour payer des frais de succession’ en admettant elle vaut 80000 euros le pb c est que la maison va se Vendre difficilement’ et vous êtes considéré comme propriétaire d’un patrimoine de 80000 euros ! Vous êtes honnêtes vous avez été proprio de la’ maison pendant 2 ans avant d’en trouvez un acquéreur puisque’ vous en avez’ herité et’ qu il va falloir la vendre, faut payer le fisc le’ notaire et oui elle est a votre nom avant de Pouvoir la revendre, il y a transmission avant la revente. Ça veut dire que pendant 2 ans pas de rsa’ ensuite le notaire vous fait le chèque’ et tant que vous avez cet argent pas de rsa.Faut vraiment être très bête le fisc nous’ depouille et ensuite le rsa ’ diminue ou disparaît. Ensuite’ vous faites quoî vous justifiez la depense de votre’ argent auprès de la caf vous expliquez que vous avez achete une machine à laver avez eu des’ implants dentaires que le fisc s est trompé et vous réclame de l’argent ! Le fisc a 3ans après un un héritage pour vous réclamez des sous. Faut arrêter la’ paranoia de le héritage.
Autre chose si la’ personne est décédée a l étranger et vivait à l´ etranger c est le fisc des expatriés qui est contact avec le notaire ou le particulier qui s occupe lui même de la succession si il n y avait pas de bien’ immobiliers. Comment voulez vous que la caf contrôle les héritages vu qu elles n est pas’ au courant d’est décès dans les familles et de quoi qui vit où.
Commenter la réponse de BBobb
0
Merci
Ah les branleurs qui veulent surtout pas qu'on supprime leurs aides, aller vous avez raison, n'en branlez pas une, la France paye pour vous
Bonjour Roucoups !!! Après 32 ans « Assistante de direction » dans 1 clinique, Clinique vendue et tous les employés au revoir !!! Forcément HÉLAS où ça coince c’ Trop diplômée trop VIEILLE (54 ans) et trop d’experience pourtant je ne prétends à aucun salaire à part le smic !!! Donc votre MOT très poli.... que je ne répéterai pas, sachez que PERSONNE N’EST À L’ABRI.... NE L’OUBLIEZ SURTOUT PAS !!!!!
Commenter la réponse de Roucoups
Dossier à la une