Charges lors du depart

nothabene 1 Messages postés dimanche 17 septembre 2017Date d'inscription 17 septembre 2017 Dernière intervention - 17 sept. 2017 à 09:40 - Dernière réponse : djivi38 17227 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 24 mai 2018 Dernière intervention
- 17 sept. 2017 à 12:45
Maître, Madame, Monsieur,

J'ai quitté mon appartement le 31 août 2017, état des lieux le 4 septembre 2017.

L'excédent des charges (environ 800€/an ) m'a toujours été réclamées avec plus de deux ans de retard

J'ai donc applique la loi et payé par dixième les sommes demandées
- les charges 2014 par dixième en 2016/2017
- les charges 2015 par dixième en 2017 (en septembre 2017 je paye le 2/10 de 2015)

Comment faire pour les charges 2016 et 2017 non encore réclamées?
L'agence a-t-elle le droit de les provisionner sur mon depot de garantie 2.735€ ?
Y a t il un maximum légal (20%?) retenable ?

D'avance, je vous remercie très sincèrement de votre réponse
Cordialement
Nothabene
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

djivi38 17227 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 24 mai 2018 Dernière intervention - Modifié par djivi38 le 17/09/2017 à 12:48
0
Utile
bonjour,

" L'excédent des charges "
Ce n'est pas un "excédent", c'est une régularisation.

" J'ai donc applique la loi et payé par dixième les sommes demandées "
Voici la "vraie" loi : où voyez-vous qu'on peut payer par 1/10° ??

Article 23 loi du 06/07/1989 :
« Lorsque la régularisation des charges n'a pas été effectuée avant le terme de l'année civile suivant l'année de leur exigibilité, le paiement par le locataire est effectué par douzième, s'il en fait la demande. »
L’étalement ne concerne que les années régularisées tardivement, pas l'année en cours.


"L'agence a-t-elle le droit de les provisionner sur mon depot de garantie?"
Oui, c'est une dette locative.

"Y a t il un maximum légal (20%?) retenable ? "
Art. 22 de la loi du 6/7/1989 modifié par la loi n°2014-366 du 24 mars 2014 - art. 6 :
« Si le logement se trouve dans un immeuble collectif, le propriétaire est en droit de conserver jusqu’à 20% maximum du DG en vue de la régularisation définitive des charges et ne restituer le solde éventuellement dû, sans intérêts, dans le mois qui suit l'arrêté annuel des comptes de l'immeuble.»

CDT.

« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Commenter la réponse de djivi38
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une