Ma nourrice ne veu plus garde mes enfants

luludolphins 4 Messages postés mercredi 13 septembre 2017Date d'inscription 13 septembre 2017 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 14:57 - Dernière réponse : celestedu35 5188 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 23 juin 2018 Dernière intervention
- 14 sept. 2017 à 12:17
bonjour, voila ma nourrice ma annonce par texto qu'elle ne voulait plus garde mes filles car péri scolaire sachant qu'elle na jamais voulu signe de contrat (je c'est que on a pas le droit mai étant la seule nounou autour de nous a faire les horaires très large on a pas trop eu le choix ) j'ai donc fais une attestation assédic en mettant démission sauf qu'elle n'est pas d'accord elle veut rupture pour touche le chômage derrière elle me menace de m’envoyer au prud'hommes pour soit disant des heures pas payer que dois je faire ? merci de votre aide
bonne journée a tous
Afficher la suite 

Votre réponse

13 réponses

Meilleure réponse
gt.55 5680 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juin 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 15:28
3
Merci
Bonjour,

Elle veut invoquer la rupture de quoi ? du contrat de travail qu'elle n'a jamais signé ?
Je lui souhaite bien du plaisir devant les prudhommes...
Et si, comme je le pense, elle était payée en liquide, ce sont les impôts qui vont se régaler !
Si c'est ça, elle a au moins autant à perdre que vous.

Cdt.

Merci gt.55 3

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15548 internautes ce mois-ci

luludolphins 4 Messages postés mercredi 13 septembre 2017Date d'inscription 13 septembre 2017 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 15:29
non non c pa en liquide c bien declare sur pajemploi
gt.55 5680 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juin 2018 Dernière intervention > luludolphins 4 Messages postés mercredi 13 septembre 2017Date d'inscription 13 septembre 2017 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 15:32
C'est déjà ça... c'est mieux pour vous, vous ne risquez rien !

Car si elle veut vous attaquer, ce sera à elle de prouver les heures qu'elle a soi-disant faites et que vous ne lui avez pas payées !

Vous ne devriez pas avoir de mal à la contrer....

Cdt
luludolphins 4 Messages postés mercredi 13 septembre 2017Date d'inscription 13 septembre 2017 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 15:36
merci de vos messages vous me conseille de laisse faire ?
Commenter la réponse de gt.55
gt.55 5680 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juin 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 15:39
0
Merci
Personnellement, oui, compte-tenu des éléments que vous avez communiqués, c'est ce que je ferais à votre place...

Maintenant, il est peut-être plus sage d'attendre d'autres points de vue !

Cdt
luludolphins 4 Messages postés mercredi 13 septembre 2017Date d'inscription 13 septembre 2017 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 15:40
ok merci bonne journee
Commenter la réponse de gt.55
celestedu35 5188 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 23 juin 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 15:56
0
Merci
bonjour , mdr elle n'a aucune preuve sans contrat écrit elle tombe dans son propre piège de ne pas avoir voulu de contrat signé si vous l'avez déclaré je ne vois pas non plus ce qui pourrait vous être reproché , ne l'écoutez pas elle démissionne ./ bonne soirée
Commenter la réponse de celestedu35
0
Merci
Bonjour,

Si je peux me permettre moi je ferais attention. Si l'AM va au prud'hom pour requalifier, le fait qu'il n'y ait pas de contrat signé n'est pas un problème pour l'AM mais pour l'employeur. Et comme elle est déclarée vie pajemploi, elle pourra facilement prouvé qu'il y avait une mensualisation et donc un contrat. Le contrat écrit n'est pas obligatoire, les fiches de paie font foi. Donc c'est vous en passant en périscolaire qui baissez son salaire, et vous ne pouvez pas sans son accord...

Donc pour moi c'est bien un licenciement. et vous avez de la chance si elle ne vous oblige pas à payer le préavis en temps plein alors que je suppose que vous êtes déjà en périscolaire.

cdlt
gt.55 5680 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juin 2018 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 23:05
Sauf que dans ce cas, c'est bien la nourrice qui a rompu le contrat !
Donc c'est démission, et pas licenciement...

De plus la nourrice veut attaquer non pas sur le fait du licenciement mais sur des heures fantômes non rémunérées. Donc sur un mensonge et de fausses déclarations de sa part.
oui mais parce que l'employeur veut baisser son salaire.
et le fait qu'il n'y ait pas de contrat est bien la faute de l’employeur, elle aurait dû imposer la signature ou ne pas mettre l'enfant. elle ne peut en aucun invoqué le fait que lAM ne voulait pas signer

Si l'employeur accepte de rester en périscolaire en payant le même salaire qu'avant t que l'AM ne veut pas là c'est bien une démission...
celestedu35 5188 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 23 juin 2018 Dernière intervention > bzzz - 14 sept. 2017 à 08:10
pas de contrat est bien la faute de l’employeur dans le cadre d'un CDI aucun contrat écrit n'est obligatoire les bulletins de salaires font office de contrat http://www.coindusalarie.fr/contrats-travail/cdi ett rappelons bien que c'est " l assistante maternelle qui a demandé de ne pas avoir de contrat écrit ici
ou je suis tout à fait d'accord avec vous, c'est ce que j'écris depuis le début (regardez mon 1ere post). Elle ne peut pas baisser le salaire en passant en périscolaire. Donc soit elle garde le même salaire soit elle licencie.
celestedu35 5188 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 23 juin 2018 Dernière intervention > bzzz - 14 sept. 2017 à 12:17
non désolée nous ne sommes absolument pas d'accord , l'assistante maternelle est bien démissionnaire et n'a aucun moyen de faire valoir ses heures sup ayant refusé tout contrat écrit
Commenter la réponse de bzzz
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une