Absence de dernière minute [Résolu]

Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 6 juillet 2017
Dernière intervention
4 septembre 2017
- - Dernière réponse : dna.factory
Messages postés
17774
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 février 2019
- 4 sept. 2017 à 13:50
Bonjour,

J'ai du m'absenter vendredi matin pendant 2h pour un rendez-vous médical assez urgent. J'ai pris le rendez-vous jeudi à 18h. J'ai donc informé mes employeurs de suite. Ils me les ont accordé, là n'est pas le soucis mais plutôt leurs réponses. Ils ont creusé jusqu'à ce que je leur explique clairement ce que voulais dire "urgence médicale". J'ai donc du expliquer à mon employeur que j'avais rendez-vous au gynécologue pour un petit problème qui devait se régler rapidement. Est-ce normal d'avoir du me justifier ainsi? L'explication d'urgence médicale ne suffit pas?

Merci pour vos réponses!
Bonne journée!
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
17774
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 février 2019
5330
1
Merci
Vous semblez prendre le problème à l'envers.
Vous partez du principe que l'employeur doit automatiquement accepter vos absences (que ce soit récup, RTT, ou CP).
Mais ce n'est pas le cas.

Dans le cas présent, vous demandez même pas de la veille pour le lendemain, vous demandez le jour pour le jour même (parce que demander pour le lendemain à 18:00, c'est comme prévenir le jour même, c'est trop tard pour l'employeur pour s'organiser).

Dans un cas comme celui-ci, 90% des employeurs vont par défaut (et par principe) refuser la prise de congé.
C'est donc à vous de convaincre l'employeur.
Votre demande est clairement louche.
Et donc c'est normal que dans ces conditions, l'employeur essaye de savoir de quoi il s'agisse pour prendre une décision.

l'employeur est dans son droit lorsqu'il demande l'exact cause de cette demande?
Il est surtout en droit de refuser les congés si la réponses à sa question (ou l'absence de réponse) lui déplait.

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 28184 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

pinpinette04
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 6 juillet 2017
Dernière intervention
4 septembre 2017
-
D'accord. Merci pour vos réponses. Oui je comprends. Mais si j'avais pu prendre rendez-vous à un autre moment, croyez moi je l'aurais fais. Avec les problèmes de santé, on ne fais pas toujours comme on veux malheureusement...
dna.factory
Messages postés
17774
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 février 2019
5330 -
Nan, mais comprends la nécessité de prendre un rendez vous au dernier moment.
J'ai fait bien pire.
Demandé à 14:30 à mon responsable si je pouvais partir 2 heures plutôt le jour même.
Sauf que justement, pour obtenir ce rendez vous, je n'ai pas hésité à donner la raison.
Alors oui, le dentiste n'est pas un sujet aussi personnel que le gynéco.
Mais au final, on reviens au même.
pinpinette04
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 6 juillet 2017
Dernière intervention
4 septembre 2017
-
Oui. Bon je n'hésiterais plus à expliquer la raison de ma demande d'absence alors! Merci
dna.factory
Messages postés
17774
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 février 2019
5330 -
Après, rien ne vous oblige à dire la vérité tant que vous n'avez pas d’arrêt de travail, hein.
Une amie avait même la réaction opposée que vous et utilisait l'argument 'gynéco' quand elle voulait une absence sans que son responsable (homme) soit trop inquisiteur.
Mais bon, en général, c'est préférable de rester le plus proche possible de la vérité.
Commenter la réponse de dna.factory
0
Merci
Bonjour
Pour l'employeur il n'existe pas d'urgence médicale. Il y a une absence justifiée ou pas. La prochaine fois racontez leur n'importe quoi : que vous avez avalé une arête.... ou demandez un arrêt de travail pour la journée. L'employeur n'est pas obligé de vous accorder une absence, sans ça.
pinpinette04
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 6 juillet 2017
Dernière intervention
4 septembre 2017
> pinpinette04
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 6 juillet 2017
Dernière intervention
4 septembre 2017
-
Si. Mais je n'apprécie pas trop de devoir dévoiler l'origine de mes rendez-vous médicaux à mon employeur surtout le gynéco...
Je pensais que c'était personnel et que ça ne le regardais pas.
celestedu35
Messages postés
5854
Date d'inscription
mardi 6 juin 2017
Dernière intervention
13 juillet 2018
1950 > pinpinette04
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 6 juillet 2017
Dernière intervention
4 septembre 2017
-
et vous ne pouviez pas dans ce cas prendre un rendez vous en dehors de vos heures de travail ?..... qu'est il précisé sur votre règlement au suijet du temps de prévenance pour prendre des congés de récup ?
> pinpinette04
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 6 juillet 2017
Dernière intervention
4 septembre 2017
-
bonjour
"J'ai donc du expliquer à mon employeur que j'avais rendez-vous au gynécologue "

mais vous le luis avez dit quand même
pinpinette04
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 6 juillet 2017
Dernière intervention
4 septembre 2017
-
Malheureusement non, j'essaye de prendre un maximum de rendez-vous en dehors des heures de travail. En plus j'ai une ALD donc les rendez-vous j'en ai quelque uns. Mais la je ne pouvais pas faire autrement. µ
je n'ai pas mon règlement sur moi je regarderais ce soir.
Donc lorsqu'un salarié demande la récupération de ces heures ou un jour de congés, l'employeur est dans son droit lorsqu'il demande l'exact cause de cette demande?
Utilisateur anonyme > pinpinette04
Messages postés
15
Date d'inscription
jeudi 6 juillet 2017
Dernière intervention
4 septembre 2017
-
Il peut demander, vous n'êtes pas obligée de dire la vérité, il n'est pas non plus obligé de vous accorder l'absence au moment souhaité, surtout si vous demandez ça au dernier moment, vous comprenez ?
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Dossier à la une