Pension d'invalidité

ANDY - 28 août 2017 à 19:14 - Dernière réponse : MLFrance07 2 Messages postés mardi 12 septembre 2017Date d'inscription 12 septembre 2017 Dernière intervention
- 12 sept. 2017 à 16:24
Bonjour, un invalide en 2éme catégorie ne peut plus travailler. Si il trouve ou bien décide de reprendre un travail, il perdra de facto le bénéfice de sa pension.Il lui sera impossible s'il perd son travail de revenir à son statut d'invalidité. Donc, en résumé il faut faire un calcul; ou bien vous restez en invalidité et vous êtes sur de conserver le montant de votre pension, ou bien vous partez dans l'inconnu professionnel et vous perdez votre emploi; retour à la case chômage pour la durée légale et ensuite rsa; alors attention à votre prise de décision; vous risqueriez de perdre votre niveau de vie même si votre pension n'est pas très élevée.Mon message est à prendre avec beaucoup de sérieux, car je vis cette situation.Ne faîtes pas n'importe quoi à la va vite, vous auriez des regrets. Bien Cordialement.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Misha-d'ok - 28 août 2017 à 20:41
+1
Utile
Bonjour,

Très bien, mais hors sujet votre recommandation.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Misha-d'ok
MLFrance07 2 Messages postés mardi 12 septembre 2017Date d'inscription 12 septembre 2017 Dernière intervention - 12 sept. 2017 à 16:24
+1
Utile
Bonjour, selon les textes de lois du Code SS, une personne en invalidité 2ème catégorie pour inaptitude à son travail peut reprendre un emploi partiel ou à 100% et,si ce nouvel emploi n'atteint pas le salaire perçu lors de son inaptitude à son ancien emploi, la CPAM et l'assurance collective se partagent à payer la différence de cette partie de revenu perdu. CàD que l'ensemble du revenu doit correspondre à ce que vous gagniez avant d'être en invalidité.
Il faut savoir que depuis 2014 les pensions d'invalidité, IJ maladie comme les IJ Maternité ,elles,depuis 2010, comptent dans le calcul du revenu moyen de base lors du calcul de la retraite.Alors qu'avant ces périodes étaient juste remises dans le calcul des trimestres "considérés comme cotisés"(répartition)après le calcul du salaire de base moyen diminué de ces périodes "en maladie"
Les PENSIONS d'invalidité 2,3ème cat. servies par la CPAM et les prévoyances collectives ou privées sont à déclarer à l'impôt sur le revenu mais pas imposables si l'inaptitude à travailler est confirmée par le médecin et que les soins liés à l'affection sont pris en charge à 100% par la CPAM pour un TRT long et coûteux Loi CGI Article 80 quinquies ( c'est au contribuable à signaler sa situation aux impôts)
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de MLFrance07
Motard92 832 Messages postés jeudi 21 avril 2016Date d'inscription 25 mai 2018 Dernière intervention - 4 sept. 2017 à 10:36
-2
Utile
Bonjour,
Je vais vous dire une chose simple
Si vous est en bonne santé le mieux est de reprendre le travail
Il faut savoir que on peu trouver un petit boulot en étant invalide, c'est pas interdit
A la sécu on ne s'enrichie pas
Commenter la réponse de Motard92
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une