Résiliation de la mutuelle santé d'un salarié en arrêt maladie

Milabe64 1 Messages postés mardi 8 août 2017Date d'inscription 8 août 2017 Dernière intervention - 8 août 2017 à 18:41 - Dernière réponse : Veilleur62 1254 Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 16 juillet 2018 Dernière intervention
- 12 août 2017 à 11:40
Bonjour
Ma fille a été embauchée en juillet 2016, elle a adhéré à la mutuelle proposée par l'employeur en janvier 2017. En février 2017 elle s'est brisée la colonne vertébrale et est en arrêt maladie depuis cette date. Elle bénéficie d'indemnités journalières de la sécurité sociale. Un courrier daté du 31 juillet de la mutuelle l'informe que son employeur a résilié son contrat mutuelle avec effet au 01 mars 2017 !!
Ma question l'employeur a-t-il le droit d'agir ainsi ?
Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Veilleur62 1254 Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 16 juillet 2018 Dernière intervention - 12 août 2017 à 11:40
2
Merci
Bonjour,

1° S'il s'agit d'une complémentaire santé (remboursement de frais)
L'employeur peut avoir changé de complémentaire santé. Contrairement à ce que dit motard, l'employeur est dans l'obligation de souscrire une complémentaire santé pour son personnel.
Il faut qu'elle prenne contact avec son employeur.

2° S'il s'agit de la prévoyance (indemnités journalières complémentaires à celle de l'employeur)
Il faut lire la convention collective pour voir si l'employeur a l'obligation d'avoir ces garanties.

Cordialement

Merci Veilleur62 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13960 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Veilleur62
Motard92 951 Messages postés jeudi 21 avril 2016Date d'inscription 11 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par Motard92 le 12/08/2017 à 11:26
-3
Merci
Normalement l'employeur a rien a voir avec la mutuelle
Votre fille a appelée la mutuelle ?
Commenter la réponse de Motard92
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une