Conflits et manipulation d'enfants

Signaler
-
Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
-
Bonjour,

Je vais essayer de résumer mon histoire , en donnant les info principales afin de bien poser le contexte ...
Je suis séparée du père de ma fille de 4 ans depuis août 2014 ( bientôt 3 ans ), il a refait sa vie 3 mois après.
J'ai décidé de le quitter , il m'a fait bcp de mal psychologiquement ...
Au début il ne prenais notre fille que le week end sans jugement, juste accord amiable
Ensuite il m'a demandé une GA , toujours à l'amiable mais nous avions fait une requête conjointe afin de faire les choses correctement.
Entre temps j'ai eu un accident de la vie , j'ai perdu mon boulot et mon appart au même moment ( appart de fonction ) , j'ai donc du être hébergée chez mon frère , à 25 min de voiture de chez mon ex, notre n'étant pas encore à l'école nous avons continué la GA , mais il fallait trouver une solution car septembre arrivait la pepette allait faire sa rentrée.
M. n'a jamais voulu quele reste avec moi, je lui avait pourtant proposé un DVH tous les week end ...
La date de l'audience arrive , sous la contrainte et la pression , j'accepte la résidence ppal chez le père et un DVH tous les week-ends pour moi , jusqu'à ce qu'on s'installent tout les deux dans une commune du 95 pour reprendre un GA .
Je rempli ma part du contrat je retrobe un emploi en CDI , un appart , dans le 95 , M. ne rempli pas sa part du contrat et décide maintenant de déménager dans le Sud-ouest de la France, et envoie une requête en urgence , en décrivant des choses fausses et horrible à mon égard.
Nous sommes passé devant le JAF le 20 juin , il demande la garde exclusive, j'en fait de même , sauf si il rempli sa part du premier accord et s'installe à proximité pour reprendre un GA.
A ce jour , toujours pas de verdict , il m'a envoyé un msg me disant que son avocate lui avait dit que la JAF ne rendrais pas de verdict car elle demande une enquete sociale de minimum 4 mois ...
Mon avocate n'a rien reçu , ni moi d'ailleurs
M. a deménager la semaine dernière , et m'a fait savoir que son avocate lui avait dit qu'il pouvait partir , et inscrit notre fille a l'école la bas , que pour le moment c'est le premier jugement qui est en vigueur , donc résidence principale chez lui ....
J'ai un DVH tous les week-ends... c'est à 900km !
Notre fille est chez moi pour les vacances , son comportement est effrayant, je ne l'a reconnais pas , elle est violente envers moi et me dit des choses horrible , souhaite que je soit morte , fait des crises de démence, et d'un coup elle me lâche pas , à peur que je l'abandonne, me dit qu'elle veux rester dans notre maison...
Elle me parlais déjà de déménagement depuis quelques semaines ...

Que pensez vous de tout ça ?

Malgré le pavé j'ai écourté , la nouvelle compagne qui se prends pour la mère , embrasse ma fille sur la bouche , lui fair des réflexions à mon sujet
M. violent verbalement, physiquement et psychologiquement à mon égard ... devant notre fille ...

1 réponse

Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 338
bonjour
"Que pensez vous de tout ça ? "

Le jugement en cours dit chez le père donc il est dans son droit de se barrer- désolé

Le 20 juin heureusement que l'un de vous a eu l'intelligence de demander la RA car le juge ne peut l'accorder si aucun des deux ne la demande par contre je crains que votre avocat est plaider le truc imbécilité habituelle (1 semaine sur deux) qui n'est pas faisable aujourd'hui
(vous auriez du demander une RA non égalitaires sur le modèle de celle qu'une jurisprudence accorde entre un parent au antilles et l'autre en métropole)

Le "contrat" que vous évoquez pour une RA était il explicite dans le jugement en cours ?


Pour positiver
- les juges n'aiment pas un parent qui dit du mal de l'autre donc cela peut se retourner contre le père
- celui qui part (père) est considérer comme en tord en général..

Mais hélas les JAF préfèrent souvent maintenir l'existant (résidence père) ...


A part cela vu ce que vous décrivez la demande d'enquête sociale parait normale - votre avocat peut obtenir confirmation auprès du secrétariat du jaf