Stationnement payant ou zone bleue [Résolu]

VIGIN - 25 juil. 2017 à 09:45 - Dernière réponse :  VIGIN
- 25 juil. 2017 à 12:48
Bonjour,
je voulais savoir, car j'ai des avis différents, si pour un stationnement justifié, je précise , avec carte, sur les places handicapées , dans une zone payante , on devait s'acquitter du paiement ou si l'on était dispensée .

merci de votre aide
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Motard92 951 Messages postés jeudi 21 avril 2016Date d'inscription 11 juillet 2018 Dernière intervention - 25 juil. 2017 à 10:49
5
Merci
Bonjour
Toutes personne qui stationne sur une place ouvertes au public pour handicapé avec sa carte de stationnement n'a pas a payer le stationnement
Sauf parking privé

Voir ici : http://www.faire-face.fr/2015/05/19/stationnement-gratuit-handicapes/#comment-58871

Et la Loi : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000031727805&cidTexte=LEGITEXT000006074069&dateTexte=20160504

Merci Motard92 5

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14020 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Motard92
0
Merci
merci Motard92,

est valable partout ou cela peut ne pas etre appliqué selon les communes ou villes
Commenter la réponse de VIGIN
Motard92 951 Messages postés jeudi 21 avril 2016Date d'inscription 11 juillet 2018 Dernière intervention - 25 juil. 2017 à 12:08
0
Merci
Bonjour VIGIN
Oui c'est valable partout en France sans affichage
Toutes les villes et communes ont l'obligation de rentre gratuit les emplacements ouvertes au public aux personne qui ont cette carte
Cependant attention il me semble que vous devez quant même respecter le système de la zone bleu mais sans la payé
Commenter la réponse de Motard92
0
Merci
bonjour,

merci motard92,
effectivement pour la zone bleue il y a des durées parfois d'affiché (ex limité a 30 minutes (ca fait peu) ou 2 heures . merci de vos conseils
Commenter la réponse de VIGIN
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une