Vendeur les 45 jours sont dépassés et pas de nouvelle de l'acheteur

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 28 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2017
-
 Jevends -
Bonjour à tous nous avons signé 1 compromis pour la vente de notre maison le 18 janvier 2017. Les conditions suspensives liées au financement étaient de 45 jours soit jusqu'au 3 mars 2017. L'acquéreur n'a toujours pas donné d'accord ou de refus de prêt a ce jour le 28 avril 2017. La signature définitive est prévue le 30 juin 2017. L'agence et le notaire me disent que l'acheteur a jusqu'à cette date pour donner son offre de prêt et que nous n'avons aucune possibilité de nous désengager car le vendeur n'est pas protégé dans ce compromis. Nous serons obligés de vendre et allons nous retrouver à la rue car n'ayant aucun document nous ne pouvons pas racheter ou louer !
Nous n'avons signé au accord de subrogation. A quoi servent donc les 45 jours ? Le notaire propose de faire 1 avenant au compromis pour réduire le delai d'obtention des offres de prêt de 30 jours si tant est que l'acheteur accepte de le signer.
Il parait que cette situation ne se soit jamais présentée, nous sommes désespérés !
Pouvez vous nous aider ?
Mille remerciements
Val

3 réponses

Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 227
vous l'avez mis ne démure de dire s'il elle avait un prêt ?
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 28 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2017

Oui on l'a mise en demeure mais elle n'est pas allée chercher le recommandé. Je lui ai fait un mail auquel elle n'a pas répondu. Elle dit au notaire qu'elle veut ma maison et cherche par tous les moyens un prêt. Je sais qu'elle a menti sur sa situation professionnelle.
Merci de votre aide.
Val
Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 227
Vous avez donc un acheteur qui n'aura sans doute pas son prêt mais va faire trainer (de toute façon pour une promesse de janvier il y a longtemps que le prêt serait obtenu si la réponse devait être ok mais il est peut être trop con pour se rendre compte que c'est sans espoir)...

Tant que la date d'acte prévue n'est pas passé pas grand chose à faire...
Par contre début juin il faudra exiger d'une notaire qu'il fixe une date (30/6) puis passé le 30/6 si carence le notaire doit dresser pv de carence et vous devrez prendre un avocat

Vous pouvez chercher un nouvel acheteur mais ne signez rien sauf avec comme condition suspensive la caducité de la 1er promesse
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 28 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2017
>
Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021

?
Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 227
Cette date de 45 jours dépassé autorise le notaire (ou vous) à le mettre en demeure d'indiquer s'il compte faire jouer la clause de prêt ...rien de plus

S'il ne répond pas il ne pourra plus en théorie s'en prévaloir
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 28 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2017

Bonjour merci pour votre réponse nous lui avons adressé un courrier AR lui proposant même une rupture à l'amiable sans lui demander de frais mais elle n'est pas allée le chercher à la poste. Elle dit au notaire qu'elle veut absolument acheter ma maison. C'est du délire !
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 28 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2017

Que veut dire exactement : S'il ne répond pas il ne pourra plus en théorie s'en prévaloir
Merci
Bonjour, je vis exactement la même situation.
Compromis signé le 1 mars 2018 et à ce jour 18 mai 2018, l'obtention du prêt dont l'échéance tombait le18 avril n'a pas été présentée. 78 jours depuis le compromis.
J'ai demandé à mon notaire la caducité de la vente. Il semblerait qu'une modification de la loi en 2016 protège l'acheteur. Je suis à la porte de chez moi dans 10jours.
La banque de mes acheteurs leur a demandé de prouver que leur propre acheteur avait son prêt. Ils ont donc commencé leurs démarches il y a 6 jours!
À chaque fois que je visite une maison et qu'on parle de financement on me fait comprendre qu'il y a des dossiers plus faciles et vu le flux tendu du marché c'est un autre qui l'emporte.
J'estime subir deux préjudices: financier et surtout moral.
C'est insupportable.