Demande d'info MeLoger, engagement vis à vis de l'agent Immo?

CoxineL - 20 avril 2017 à 19:29 - Dernière réponse : kasom 25335 Messages postés samedi 25 septembre 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 22 avril 2018 Dernière intervention
- 21 avril 2017 à 10:05
Bonjour,
Je suis en cours d'achat d'une maison en direct avec son propriétaire.

Cette maison, je l'ai vue dans plusieurs agences sur le site "me-loger", mais, la connaissant très bien, j'ai traité directement avec le propriétaire.

Aujourd'hui, il a prévenu les agences qu'il retirait son bien, puisqu'il accepte mon offre.
Une des agences le menace (c'est un monsieur âge, donc vulnérable) en disant que comme j'ai consulté la fiche "me-loger" et demandé des renseignements par ce site (en cliquant sur le message automatique "demander des infos") j'étais engagé avec eux.
A savoir qu'ils ne m'ont envoyé aucune info ni photos, ils m'ont rappelée plusieurs jours après mais j'avais déjà visité avec le monsieur, donc j'ai dis ne plus être intéressée.

Donc aucun contact physique avec l'agence, aucune visite et un contact téléphonique de 1minute (suivi appel de mon téléphone).

Je comprends que ce vieux monsieur ait peur de devoir payer la commission à l'agence, mais je cherche comment le rassurer.

Qu'en-pensez-vous ? Merci de vos avis
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
kasom 25335 Messages postés samedi 25 septembre 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 22 avril 2018 Dernière intervention - 21 avril 2017 à 10:05
0
Utile
Bonjour

C'est très léger pour l'agence de réclamer des dommages et intérêts ; elle n'a aucune chance de gagner car elle doit prouver qu'elle vous a mis en relation avec le vendeur

la communication téléphonique est un élément, mais très insuffisant

Pour rassurer votre vendeur : il en a ou pas, telle est la question, car s'il se laisse impressionner c'est raté pour vous

Mais je suis certain de ma réponse: le vendeur ( et vous aussi ) ne risquez rien
Commenter la réponse de kasom
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une