Quelles sont astuces pour prendre un crédit à la consommation? [Résolu]

malinois - 11 avril 2017 à 06:45 - Dernière réponse :  malinois
- 30 avril 2017 à 21:56
Bonjour,
j'aurais besoin d'emprunter la somme de 15000euros à ma banque mais ma conseillère m'a refusé le près sous prétexte qu'il faut une bonne raison pour une telle somme.
je suis pourtant en CDI avec plus de trois mois ,je n'ai pas eu d'incident bancaire depuis plus de 6mois et j'ai un apport de 4000euros.
Quelqu'un pourrait il me trouver une solution? (pour information je suis à la bnp paribas)
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
dna.factory 16204 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 24 avril 2018 Dernière intervention - 11 avril 2017 à 07:26
+1
Utile
1
Bah la meilleure astuce, c'est d'avoir une bonne raison d'emprunter.

Si vous avez 4000 de coté, c'est absurde d'emprunter 15 000 euros 'dans le vent'.
(au passage, l'apport ne rentre pas dans le prêt, il rentre dans le projet, 4000 euros d'apport permet d'emprunter 15 000 pour un projet à 19 000, ou 11 000 pour un projet à 15 000)

Donc soit vous avez une bonne raison et ne voulez pas la donner (auquel cas c'est pas une bonne raison), soit vous n'avez aucune raison d'emprunter, et ça n'a aucun sens.

Votre conseillère essaye de vous protéger (et de se protéger au passage).

Au passage, vous êtes la cible rêvée pour les arnaqueurs au prêt personnel.
Vous voulez de l'argent sans en donner la raison, et indiquez exactement combien d'argent vous pouvez avancer.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Bonjour à tous,
je suis entrain de monter mon projet pour une discothèque en centre ville et la dernière étape est la rencontre avec le maire afin d'obtenir les autorisation d' ouvrir jusqu'à 7h du matin.
Quelles sont les question qu'il peut me poser?
et comment lui parler de ce projet?
Commenter la réponse de dna.factory
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une