Acheter une maison à 2

Laurence - 17 mars 2017 à 07:20
doris33 Messages postés 42316 Date d'inscription jeudi 14 février 2013 Statut Contributeur Dernière intervention 5 décembre 2022 - 17 mars 2017 à 10:05
Bonjour,
Nous sommes deux, ( 65 ans et 60 ans) mais ni marié, ni pacsé, ni concubin, mais on souhaite acheter une maison à 2.
Tous mes enfants vont déménager dans le sud d'ici 2 ans,
Moi j'aurai ma part car je vais vendre ma maison, lui peut faire un crédit, mais comment être sur , si l'un des deux décède, et forcément çà arriver, que les enfants ( moi j'en ai 6 et lui 2 ) de l'un ou de l'autre ne mette pas le survivant à la porte.
On étudie toutes les solutions.
Il se peut aussi que j'ai 60 % ou 65 % du prix de la maison,
Sans doute un notaire pourrait nous renseigner, mais ici aussi, vous êtes parfois bien efficace.
Merci et à bientôt,

Laurence

PS on souhaite partir dans le sud, le Var de préférence et quitter la Nièvre.

2 réponses

ginto5 Messages postés 10821 Date d'inscription mercredi 4 juin 2008 Statut Membre Dernière intervention 6 décembre 2022 4 474
17 mars 2017 à 08:40
Bonjour,

Il y a plusieurs solutions, mais chacune répond à une situation précise dont plusieurs paramètres sont inconnus.

Je pense que la meilleure solution pour une première approche, serait de vous rendre, tous les deux, auprès d'un notaire qui saura vous conseiller la meilleure solution adaptée à votre cas.

La solution la plusimple serait l'achat en indivis dans lequel chacun de vous deux est propriétaire pour sa part respective.

Je suis dans la même situation que vous, mais de manière plus simple, pusque ma compagne n'a qu'un fils et moi je n'ai pas d'enfants.
Nous avons acheté en indivision, 45 % pour elle, 55% pour moi.

Au premier décès :
- si elle décède avant moi : nous avons passé un "pacte" (strictement privé) :
- je deviens locataire de son fils pour les 45 % qu'il possédera
- je lui vends en viager les 55 % que je possède
(avec dans les 2 cas, paiements effectifs pour ne pas s'attirer les foudres fiscales)
- si je décède avant elle :
- j'ai une assurance-vie à son profit qui couvrira le rachat de ma part, ainsi elle deviendra propriétaire de la totalité de la maison et mes héritiers (cousins éloignés, âgés, que je ne vois que très peu) seront dédommagés.

Autre solution, peut-être plus simple au premier abord, mais plus contraignate : la SCI.

Reste une solution : le mariage en régime de séparation de biens.
0
doris33 Messages postés 42316 Date d'inscription jeudi 14 février 2013 Statut Contributeur Dernière intervention 5 décembre 2022 15 798
17 mars 2017 à 10:05
Bonjour,

autre solution, se pacser et rédiger chacun un testament en faveur de l'autre, en lui laissant par exemple l'usufruit. Se faire conseiller par un notaire pour la rédaction du testament.
0