Régularisation

Sylvia - 5 mars 2017 à 16:31
 Tt - 6 mars 2017 à 03:25
Bonjour,
Je m'appelle Sylvie et cela fait cinq mois que je suis venue rejoindre le père de mon enfant qui a deux ans demi. Il est espagnol et l'enfant aussi. Mais depuis mon arrivée la situation est critique car mon conjoint est de plus en plus violent envers moi, il me bat même souvent devant notre enfant. Je veux partir de là avec mon enfant mais je connais personne ici et ma situation n'est pas régularisée,donc j.ai peur et je ne sais pas quoi faire. Pouvez vous me dire ce que je dois faire ? Svp, je suis en danger avec mon enfant.

2 réponses

DorisOups Messages postés 18069 Date d'inscription mardi 19 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 18 juillet 2017 4 234
Modifié par DorisOups le 5/03/2017 à 16:32
bonjour
ni vous ni votre enfant n'avez de droits de rester sur le territoire français de toute façon
voir éventuellement avec l'Espagne

d'ou êtes vous ?
1
Vous vous êtes de quelle nationalité ?
Résidiez vous régulièrement en Espagne ou bien êtes-vous aussi sans papier là bas ?


Appeler le 3919 Appel anonyme et gratuit 7 jours sur 7, de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedi, dimanche et jours fériés.

Voir le site
http://stop-violences-femmes.gouv.fr/

Expliquer ce qui se passe au pédiatre, à votre medécin, à une assistante sociale, parlez en.

Appeler la police aux coups ou demander aux voisins de le faire s'ils entendent des bruits.
Surtout déposer plainte au commissariat ou gendarmerie

Voir un médecin hospitalier pour faire constater les coups.
Vous prendre en photo si vous avez des marques et les envoyer sur un compte gmail

Photocopier vos papiers, en confier une copie à une personne de confiance, les scanner vous les envoyer sur gmail.
Aller faire cela dans un cyber ou un centre genre copy top
Ne jamais laisser trainer vos papiers, sac, votre portable.
Effacer l'historique de l'ordinateur et les cookies pour laisser le moins de traces.
Changer vos mots de passe, mettez en un sur votre portable.


En cas de danger immédiat, appelez la police, la gendarmerie ou les pompiers en composant le 17 ou le 18.
0