Indemnités journalières non payées [Résolu]

mousquetaire94 2 Messages postés mardi 29 novembre 2016Date d'inscription 30 novembre 2016 Dernière intervention - 29 nov. 2016 à 19:24 - Dernière réponse : mousquetaire94 2 Messages postés mardi 29 novembre 2016Date d'inscription 30 novembre 2016 Dernière intervention
- 30 nov. 2016 à 09:36
bonsoir c'est la premières fois que je vais exposer ce problème , voilà depuis le 31/08/16 j'ai été en arrêt A T pour (chute ) sur le lieu du travail , pendant 3 mois jusqu'au 30/11/16 , et depuis quelques temps malgré les envois d'arrêt et prolongations a la sécurité sociale... ceux ci m'informe qu'il attendent encore l'attestation de salaire de mon employeur alors qu'elle a bien été envoyer sur leur site ( preuve a l'appui) j'ai contacter mon employeur qui lui me renvoi une copie de l'attestation a mon domicile pour que je puisse a mon tour l'envoyer mais par voie postale lettre prioritaire , a ce jour il me réclame toujours l'attestation qui a été envoyée 2 FOIS 1 sur le net et 1 par la poste ! !!!!! que doit je faire ? si quelqu'un peut m'aider.. car je commence a perdre patience de les contacter par mail et qu'ils me répondent toujours qu'il n'ont rien reçu cela commence a m'agacer . merci pour votre réponse ! et pendant ce temps je n'ai pas reçu mes indemnités journalières!!!
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

rosieres1 4269 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 30 nov. 2016 à 08:26
0
Merci
bonjour,
que doit je faire ?
--

vous déplacer à la CPAM et remettre l'attestation en mains propres à un conseiller.
Cordialement
mousquetaire94 2 Messages postés mardi 29 novembre 2016Date d'inscription 30 novembre 2016 Dernière intervention - 30 nov. 2016 à 09:36
merci rosieres1 , mon problème est RÉSOLU attestation erronée nouvelle attestation envoyer hier je serai régulariser sous dix jours encore merci a vous
bonne journée
mousquetaire94.
Commenter la réponse de rosieres1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une