Achat bien payer à deux

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 4 novembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2016
-
Bonjour,
Je me marie dans quelques mois. Mon conjoint va acquérir seul en PSLA un appartement avant mariage. Nous allons payer à deux ce bien. Voici ma question. Comment faire pour que je ne soies pas laisée dans cette transaction? Merci pour vos reponses
Afficher la suite 

4 réponses

Messages postés
3776
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
374
0
Merci
bonjour

te marier, sous le régime de la communauté universelle?
Commenter la réponse de ptiboy
0
Merci
Merci pour votre réponse. Mais est ce que cela suffira puisque le bien aura été acheté avant mariage
ptiboy
Messages postés
3776
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
374 > kikifather
Messages postés
2776
Date d'inscription
vendredi 2 décembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2016
-
kikifather
révise, tes cours de droit
dans la réponse, que j'ai fourni, le 05 nov à 00H16, l'appartement, acheté, avant le mariage, rentrera, dans la communauté
kikifather
Messages postés
2776
Date d'inscription
vendredi 2 décembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2016
644 -
ptiboy
Messages postés
3776
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
374 > kikifather
Messages postés
2776
Date d'inscription
vendredi 2 décembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2016
-
je maintiens, pour les cours de droit, et j'ajoute des cours, de recherche, sur le net, pour trouver le bon article, sur légifrance
si tu n'as pas trouvé, dans qq jours, je te le fournirais

en attendant
https://www.notaires.fr/fr/choisir-la-communaut%C3%A9-universelle
kikifather
Messages postés
2776
Date d'inscription
vendredi 2 décembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2016
644 -
@ptitboy

Arrête avec ce ton suffisant.
Ton propre lien me donne raison.

Par défaut un mariage sans contrat tombe sous le coup de la Communauté Universelle réduite aux acquêts.
Tous les biens acquis durant le mariage rentrent dans la communauté.
Par contre, les biens acquis personnellement par chacun avant le mariage, leur appartiennent en propre.
Ils ne rentrent pas dans la communauté !

Donc pour que poulette puisse faire valoir ses droits sur ce bien (puisqu'elle va participer aux charges), elle doit faire un contrat de mariage pour y intégrer sa participation.

C'est ma dernière réponse à ce post car je ne suis pas là pour convaincre quelqu'un qui ne sait pas lire.


@poulette
Attendez un autre avis pour parfaire votre analyse de ce cas. Même si je suis sûr que mon conseil est le bon.
Cordialement
ptiboy
Messages postés
3776
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
374 > kikifather
Messages postés
2776
Date d'inscription
vendredi 2 décembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2016
-
kiphather, tu te méprends, et ce n'est pas moi, qui ne sait pas lire:)

si tu avait bien lu, le 1er message (le mien) qui répond à poulette9740,le 05 novembre 2016, à 00H05, tu aurais compris, que je lui conseillé, de faire, un contrat de mariage (dit communauté universelle), et que dans ce fil de discussion, je n'ai jamais parlé d'autre chose

car je sais bien, que le mariage, "sans contrat", dit régime de la communauté, réduite aux acquêts, le bien acquis avant le mariage, reste la propriété exclusive, de celui, qui l'as acheté
Commenter la réponse de Poulette9740
Messages postés
3776
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
374
0
Merci
bonjour à toutes et tous

Poulette9740, que penses tu, de toute la discussion?
Il faut avouer que je suis perdue dans vos réponses. Et si je fais un contrat de mariage stipulant que ce bien est à nous deux ? En tout cas merci pour le temps vous voulez bien m'accorder
condorcet
Messages postés
31082
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2019
10569 > Poulette 9740 -
Et si je fais un contrat de mariage stipulant que ce bien est à nous deux ?
Tout est possible dans un contrat de mariage.
L'apport de biens à la communauté l'est également.
Le seul ennui réside dans une clause spécifique généralement incluse dans un contrat de mariage selon laquelle chaque époux reprend ses apports en cas de divorce.

Si vous disposez de moyens financiers suffisant pour participer au remboursement des échéances du prêt, il serait plus judicieux d'acquérir le bien avec votre futur époux avant le mariage.
Vous n'êtes pas dans l'obligation d'acheter à parts égales (50/50) mais dans d'autres proportions à votre convenance (60/40 par ex.)
ptiboy
Messages postés
3776
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
374 > Poulette 9740 -
pourquoi, ne retiens tu pas, le mariage, sous le régime de la communauté, universelle, qui te garantirait, une securité optimale?,
Commenter la réponse de ptiboy
Messages postés
31082
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2019
10569
-1
Merci
Mon conjoint va acquérir
Et pour quelles raisons ne l'achèteriez-vous pas ensemble avant le mariage?
ptiboy
Messages postés
3776
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
374 -
elle ne le dit pas, mais je suppose (peut être me trompe-je?), que Monsieur, a plus de moyens financiers que madame? cette dernière, une fois marié, participerait au remboursement du crédit ( dans quels moyens?)

D’où ma suggestion, de faire accepter à Monsieur, un mariage, sous le régime de la communauté universelle, et de ne pas faire, comme plus de 80% des mariages, en France, un mariage, sous le régime de la communauté réduite aux acquêts

après si le mariage est quand même fait, aux acquêts, et que la communauté a remboursé, ensemble, le bien de monsieur, je suppose, que cas de divorce, Monsieur devra une somme à la communauté
Commenter la réponse de condorcet
Dossier à la une