Réviser la pension alimentaire aprés la naissance d'un bébé [Résolu]

Alain223344 22 Messages postés jeudi 3 novembre 2016Date d'inscription 28 novembre 2016 Dernière intervention - 3 nov. 2016 à 11:43 - Dernière réponse :  Avoc
- 21 déc. 2017 à 15:29
BONJOUR A TOUS
j'ai divorcé avec trois 3 enfants ( l'ainé a 23 ans universitaire, le deuxième a 20 ans universitaire et la petite a 14 ans ) après le divorce çafait maintenant 2 ans je me sis remaries et j'ai eu un bébé qu'il a maintenant 1 ans
est ce que je peux bénéficier d'une baisse de la pension et quel est le barème
merci d'avance
Afficher la suite 

Votre réponse

24 réponses

Meilleure réponse
Misha-d'ok - 3 nov. 2016 à 11:50
2
Merci
Bonjour,

La naissance du nouvel enfant ne changera rien.
Un juge considère que les deux autres étaient la bien avant, le dernier ne doit pas pénaliser les ainés sur le plan financier.

Merci Misha-d'ok 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13381 internautes ce mois-ci

DorisOups 18604 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention > Alain223344 22 Messages postés jeudi 3 novembre 2016Date d'inscription 28 novembre 2016 Dernière intervention - 3 nov. 2016 à 13:09
bravo
le juge va apprécier
et cela vous donne le droit de laisser tomber vos enfants ?
ça ne vous choque pas que ce soit "son amant" qui les entretienne ?
le fait e faire une autre gamin ne vous dédouane pas de vos devoirs envers les autres

amant ou pas amant
Alain223344 22 Messages postés jeudi 3 novembre 2016Date d'inscription 28 novembre 2016 Dernière intervention > DorisOups 18604 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 3 nov. 2016 à 14:47
vous pensez que se n'est pas la peine de déposer une requête au près de JAF pour une révision de pension alimentaire même après la naissance de l'autre bébé
est ce que le dernier enfant n'as pas droit comme ses frères ?????
Alain223344 22 Messages postés jeudi 3 novembre 2016Date d'inscription 28 novembre 2016 Dernière intervention - 3 nov. 2016 à 14:44
oui je sais j'ai parlé de la pension compensatoire elle a demandé une grosse somme alors que madame vie avec son amant .
DorisOups 18604 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention > Alain223344 22 Messages postés jeudi 3 novembre 2016Date d'inscription 28 novembre 2016 Dernière intervention - 3 nov. 2016 à 15:55
"madame" vit avec qui elle veut
vous avez bien fait un autre gamin!!
si vous ne pouvez pas assumer TOUS vos enfants, il fallait y réfléchir avant

les 3 premiers n'ont pas à subir votre nouvelle vie, votre nouveau gosse, votre nouvelle femme "qui ne travaille" pas' "(au fait, pourquoi ?")

et laissez tomber devant le juge le coup du détective privé!!
ce sera du plus mauvais effet
est ce que le dernier enfant n'as pas droit comme ses frères ?????

Vous ne semblez pas comprendre les trois grands étaient la bien avant.
Vous ne pouvez pas les passer en second plan.

"j'ai des charges de loyer et autre j'ai refais ma vie a nouveau et j'ai un bébé je peux pas supporter tous ça "

Ils n'ont pas à subir vos choix, de nouveaux enfants, une nouvelle épouse, une nouvelle maison, une nouvelle auto, peu importe.........

Faites votre démarche devant le juge, il avisera en fonction mais ne vos faites pas trop d'illusion.
À savoir : il prend en compte les ressources des deux foyers, le prix des études des enfants.........
Commenter la réponse de Misha-d'ok
Meilleure réponse
doris33 39879 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 3 nov. 2016 à 14:43
2
Merci
Bonjour,

vous avez le droit de demander, quant à connaître à l'avance la réponse du juge ?!

Si le jugement a estimé que vous pouviez payer 1100 euros pour 3 enfants, c'est que vos revenus personnels sont confortables. Maintenant vous êtes mariés et si votre femme travaille, pas sûr qu'une diminution vous soit accordée.

N'oubliez pas que les revenus de votre femme seront pris en compte en cas d'une demande de votre part.

Cordialement

Merci doris33 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13381 internautes ce mois-ci

alain2233 > Clairbook - 4 nov. 2016 à 12:32
Le nouvel enfant de votre époux n'est pas responsable de la situation et il a droit, lui aussi, de vivre et de bénéficier des revenus de son père, pour lequel il devient une charge.

cela peut sembler injuste vu de votre côté, mais c'est enfant est innocent et la loi le protège.

La naissance de cet enfant est donc incontestablement une charge de nature à permettre de demander la réduction de la pension alimentaire.
Alain223344 22 Messages postés jeudi 3 novembre 2016Date d'inscription 28 novembre 2016 Dernière intervention - 3 nov. 2016 à 22:13
merci je comprends bien mais maintenant on est en face une nouvelle situation
d'apres le site de service public le jaf peut accorder ma demande
et bon courage pour vous madame
Bonjour Madame CLAIRE BOOK et Merci pour votre réponse
Le nouvel enfant de votre époux n'est pas responsable de la situation et il a droit, lui aussi, de vivre et de bénéficier des revenus de son père, pour lequel il devient une charge.

cela peut sembler injuste vu de votre côté, mais c'est enfant est innocent et la loi le protège.

La naissance de cet enfant est donc incontestablement une charge de nature à permettre pour demander la réduction de la pension alimentaire.
DorisOups 18604 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention > alain2233 - 4 nov. 2016 à 16:37
si le juge le décide
et là, avec ces histoires de détective privé, de "l'amant de sn ex"

je doute qu'il se laisse apitoyer
Clairbook > alain2233 - 4 nov. 2016 à 21:50
"incontestablement" ???
Ben étant donné que c'est le juge qu'il décide, et vu parfois ce qu'ils pondent, il y a parfois matière à contester justement
Commenter la réponse de doris33
1
Merci
Si vous êtes effectivement le parent débiteur (celui qui paie la pension) vous avez la possibilité de faire une demande de révision de pension alimentaire en invoquant l'arrivée ou la naissance d'un nouvel enfant. C'est la loi. Cet enfant constitue une charge et doit donc aussi vivre de vos revenus de manière égale. Les enfants d'une première union n'ont pas à être plus avantagés financièrement que leur petit demi frère ou sœur. Vous êtes parent maintenant de 4 enfants et non plus de 3. Dans l'intérêt de chaque enfant ces enfants ont les mêmes droits. Votre dernier enfant doit vivre décemment et non pas au détriment d'une pension alimentaire devenue financièrement trop importante pour vous. Pour rétablir cette égalité et si vos revenus n'ont pas évolué à la hausse, le juge pourra décider de baisser la pension alimentaire de vos 3 aînés afin que vos 4 enfants puissent profiter de manière égale de vos revenus. Certains commentaires disent à tort : "Ils étaient là avant" oui et alors ... Vous n'êtes pas maintenant le père ou mère que de votre 1er enfant, ni que de votre 2ème enfant et ni que de votre 3ème enfant mais bien père ou mère de 4 enfants. Pour répondre à ses commentaires : C'est la même logique qu'une succession, le notaire en aura rien à faire que des enfants de premiers lits disent "On était là avant", il regardera combien d'enfant a eu cette personne et partagera la succession selon ces 4 enfants. Une pension alimentaire versée n'a pas à être délétère si de nouveaux enfants arrivent. Ces nouveaux enfants qui ont un parent en commun ont aussi le droit de profiter de manière égale au revenu de ce parent en commun. Donc ne pas hésiter à faire votre demande pour faire baisser cette pension. Cette baisse rétablira cette inégalité financière.
Commenter la réponse de Avoc

Dossier à la une