Absorption et continuité de mandat de DP [Résolu]

DPVRD 1 Messages postés lundi 29 août 2016Date d'inscription 29 août 2016 Dernière intervention - 29 août 2016 à 17:19 - Dernière réponse : Veilleur62 1192 Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 26 mai 2018 Dernière intervention
- 29 août 2016 à 17:34
Bonjour,
Ma société à été absorbé et mon nouvel employeur pense que je ne suis plus délégué du personnel. Notre bureau conserve ses salariés et sa localisation ainsi que sa fonction.
Certaines tâches administratives ont été délocalisées comme le traitement des salaires.
Le repreneur est plus petit en nombre de salariés et ne possède pas d'IRP.
Que devient mon mandat dans ce cas ?
Merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Veilleur62 1192 Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 26 mai 2018 Dernière intervention - 29 août 2016 à 17:34
0
Merci
Bonjour,

En application de l'article L. 2314-28 du code du travail, en cas de modification dans la situation juridique de l'employeur, notamment par succession, vente, fusion, transformation du fonds, mise en société, le mandat des délégués du personnel de l'entreprise qui a fait l'objet d'une modification subsiste lorsque cette entreprise conserve son autonomie juridique.
En outre, la Cour de cassation tempère la condition légale et considère que le mandat doit également être maintenu, dès lors qu'il y a transfert d'une entité économique autonome conservant son identité et dont l'activité s'est poursuivie. Il importe peu que l'entité transférée n'ait pas conservé son autonomie juridique, une autonomie de fait suffit (Arrêts de la chambre sociale du 28/06/1995 et 18/12/2000). C'est le cas d'un établissement qui, bien qu'ayant fait l'objet d'une fusion-absorption, a maintenu ses activités dans les mêmes locaux (Arrêt du 15/05/2002).

Si les tâches administratives délocalisées sont mineures (en terme de volume de travail), je pense que votre mandat est toujours en cours.
Si l'employeur vous empêche de l'exercer, prenez contact avec l'Inspection du travail.

Cordialement
Commenter la réponse de Veilleur62
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une