Conjoint étranger [Résolu]

- - Dernière réponse : PA486
Messages postés
3952
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2019
- 26 nov. 2019 à 21:29
Bonjour,

je suis française, mariée à un équatorien et nous sommes revenus avec notre fille en France l'année dernière.
Nous travaillons tous les deux à mi-temps, soit l'équivalent d'un SMIC à trois.
Je sais que les ressortissants étrangers peuvent bénéficier de la prime d'activité que s'ils résident en France depuis au moins 5 ans. Mais est-il normal que dans notre foyer la CAF considère qu'on est 2 (ma fille et moi) mais prenne en compte les revenus de mon mari ce qui fait qu'on n'a pas le droit à la prime d'activité?

En espérant une réponse de votre part, je vous prie d'accepter l'expression de mes sentiments respectueux.
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
3952
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2019
823
3
Merci
Article R842-4 du code de la sécurité sociale :
"Lorsqu'il n'est pas tenu compte, pour la détermination du foyer bénéficiaire, du conjoint, concubin ou partenaire lié par un pacte civil de solidarité parce qu'il ne remplit pas une ou plusieurs des conditions mentionnées aux articles L. 842-1 et L. 842-2 ses ressources au sens de l'article L. 842-4 sont prises en compte, et ses revenus professionnels sont assimilés à des revenus de remplacement mentionnés au 2° de l'article L. 842-4."

la caf a donc bien appliqué la loi.

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25788 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de PA486
Messages postés
39898
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 novembre 2019
10431
1
Merci
Bonjour,

Normal ne veut pas dire grand chose. Mais la Caf applique tout simplement les textes.
Commenter la réponse de doris33
0
Merci
La CAF a bien appliqué la loi, mais cette loi me semble attaquable à la cour européenne des droits de l'homme.
En effet, compter les ressources de la personne mais pas la personne elle-même parce qu'elle est étrangère ne peut être compatible avec le préambule de la déclaration universelle des droits de l'homme

Préambule:
"Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde."
"Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations"

Article premier:
"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité."

Article 2:
" Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté."

Article 6.
"Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique."

Article 7.
"Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination."
PA486
Messages postés
3952
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2019
823 -
si vous êtes concerné, vous faites un recours devant la commission de recours amiable de la caf, puis saisissez le tribunal administratif où vous déposez une qpc. vous saurez alors si votre raisonnement est correct ou si la nationalité est une justification suffisante pour avoir une règle différente.
Commenter la réponse de Revilux
Dossier à la une