Demission pour se rapprocher de son conjoint [Résolu]

paleca - 31 mai 2016 à 23:19 - Dernière réponse : dna.factory 16376 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 25 mai 2018 Dernière intervention
- 3 juin 2016 à 15:06
Bonjour,
Nous avons déménagé il y a 4 ans. J 'ai fais plusieurs CDD puis je viens de signer un CDI. Mon mari lui a garder son CDI qu 'il occupe depuis 10 ans mais à 150 KM de la maison. S'il demissionne aujourd'hui pour me rejoindre a t'il droit au chomage?

Merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
dna.factory 16376 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 25 mai 2018 Dernière intervention - 1 juin 2016 à 09:26
1
Merci
Dans la mesure ou vous habitez au même endroit depuis 4 ans, il n'y a pas 'suivit' de conjoint.

Votre démission est légitime si vous suivez la personne avec qui vous vivez en couple qui déménage pour un motif professionnel (activité salariée ou non).
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F89

Par contre, j'avoue ne pas comprendre.
Votre mari était en poste depuis 6 ans en CDI, vous avez décidé d’emménager à 150 km du lieu de son travail ?

Merci dna.factory 1

a aidé 14910 internautes ce mois-ci

J ai déménager a 150 km car j avais une promesse d'embauche, j ai donc quitter mon ancien emploi, libérer notre appart , et le jour du déménagement la personne ma téléphoné pour me dire que le projet professionnel n'allait pas se faire! mais j avais quitter mon emploi et mon appart, on a donc décider de venir quand même pour "descendre" vivre en vallée car on habitait a 2000 m en station et on voulait plus de commodité pour notre fils.C'est pour ça que mon mari a gardé son emploi en cdi à 150 km le temps que je retrouve un emploi fixe.
doris33 39895 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 2 juin 2016 à 10:34
Bonjour,

Voilà donc 4 ans que vous êtes dans cette situation et il n'y a pas de déménagement prévu, élément essentiel pour pouvoir légitimer une démission.

Cordialement
dna.factory 16376 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 25 mai 2018 Dernière intervention - 2 juin 2016 à 11:19
le jour du déménagement la personne ma téléphoné pour me dire que le projet professionnel n'allait pas se faire
Quitter votre emploi, ok, mais le logement tant que la période d'essai n'est pas terminée... pas forcément malin...
Si vous aviez une promesse d'embauche signée (et pas juste un coup de fil), vous pouviez vous retourner vers l'employeur pour le forcer à vous employer...
Une personne un peu défaitiste pourrait se dire que ça ne change pas grand chose, vu la période d'essai, mais si vous avez cotisé pendant 3 ans avant votre démission, ça change tout.

Pour le coté purement légal, j'ai répondu. pour moi, c'est pas dut tout une démission pour suivi de conjoint.
paleca > dna.factory 16376 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 25 mai 2018 Dernière intervention - 3 juin 2016 à 14:46
Effectivement pas tres malin...mais avec une promesse d'embauche signé, j ai pensé que c'était ok. Pour moi forcer un employeur le forcer a nous employer pas génial pour les conditions de travail plus tard. Mais là la question ne s'est pas posée vu que c'etait une création d'entreprise..qui n'a pas vu le jour.
Mais j ai téléphoné à pole emploi qui m a dit que vu que je venais de signer mon CDI fin décembre, mon conjoint pouvait démissionner pour me suivre que ça "rentrait" dans le cadre.
mais merci pour vos réponses.
dna.factory 16376 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 25 mai 2018 Dernière intervention - 3 juin 2016 à 15:06
Vous avez un écrit de pole emploi vous affirmant que c'est bon ?
Nan, parce que c'est facile de dire une chose au téléphone, et de tomber sur une autre personne qui vous dira une autre chose une fois la démission signée...
Commenter la réponse de dna.factory
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une