Convocation police suite à des menaces de mort par SMS [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 28 avril 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2016
- - Dernière réponse :  Lucifer archange déchu ou déçu - 28 avril 2016 à 08:32
Bonjour, je vous explique mon cas. Aujourd'hui je reçois dans ma boîte aux lettres une convocation du bureau de police le plus proche de mon secteur ; me demandant de me présent semaine prochaine pour une audition avec comme motif : menaces de mort.

Je vous explique ce qu'il s'est passé. Juin dernier je découvre par hasard le journal intime de ma petite sœur mineure de 12ans, qui contenait par écrit les actes subis par son entraîneur de football. Entre autres des viols et attouchements.. ayant lu ça ma vie entière s'est transformée en cauchemar, j'ai perdu le contrôle et n'ai pas pu m’empêcher de contacter cette personne en question par SMS, lui indiquant que mon plus grand souhait etait de lui trancher la gorge, qu'il se vide de son sang, que je ferais de sa vie un cauchemar etc etc , ces menaces n'ont pas été réitérées depuis le 10juin 2015 le jour de la découverte du carnet.. des mots très crus et sordides que je n'ai pas pu m'empêcher de lui envoyer par ecrit en SMS, après cette découverte.
C'était un ami proche de mes parents, la fille du violeur en question jouait également dans l'équipe à ma sœur et elle s'y rendait souvent pour dormir chez cette dernière, c'est la qu'il en profitait pour commettre ses attouchement etc.

J'ai 21ans, un casier vierge, jamais été en garde à vue ni eu aucun problème avec la justice.. aucun antescedent. Travaille depuis 2mois dans le milieu hospitalier, et ai dans l'optique de passer le concours pour devenir gendarme.

Je sais que ceci ne justifie pas cela, mais c'est sous le coup de l'impulsivité de la colère de la haine et du dégoût pour cette personne ayant détruit l'adolescence et la vie de ma sœur.

Cette personne a été condamnée a verser 1500€ ainsi qu'a 6 pauvres petits mois avec sursis.. Pitoyable.

Ma question est de savoir, si premièrement, je serais placé en garde à vue lors de mon audition, et quelle attitude dois-je adopter face au policier qui m'auditionnera?
Deuxièmement, au vu des circonstances et des actes commis par cette pourriture sur un membre de ma famille, pensez vous qu'il y aura poursuites ? si oui le juge serai-t-il clément, compréhensif ?
Troisièmement, si j'étais amené à être condamné à une peine par exemple d'un certain nombre de jours de citoyenneté ou un rappel à la loi, serait-ce inscrit dans mon casier judiciaire et ainsi couper court à mon rêve de devenir gendarme?

Merci infiniment à celles et ceux qui auront le courage de lire ce "pavé" ainsi que d'y répondre..
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
4
Merci
Bonjour,

1° l’on ne se fait pas justice soi-même !

2° Si et seulement si, les faits étaient avéré, donc avec condamnation définitive de la personne, voyez les atténuations de la responsabilité pénal.
Code Pénal, article 122-2 :
N'est pas pénalement responsable la personne qui a agi sous l'empire d'une force ou d'une contrainte à laquelle elle n'a pu résister.

3° nous ne pouvons pas savoir ce que feront les policiers.

4° il n’y a de casier judiciaire, que si et seulement si, il y a une condamnation faite par un juge.

5° vous serez par contre dans le fichier des traitements d'antécédents judiciaire.
Copiez l’intégralité du lien en gras :
http://www.cidj.com/les-fichiers-de-police/les-fichiers-d-antecedents-stic-et-judex

6° voyez à faire une thérapie, car un gendarme comme vous, mois je n’en veux pas !
Les personnes chargées de la justice et de la police doivent faire passer la raison avant leur pulsion et leurs émotions.

Cordialement.

Dire « Merci » 4

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 18229 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Lucifer archange déchu ou déçu
Dossier à la une