Vente forcée par lot ... [Résolu]

Barouf_oim 2 Messages postés samedi 6 février 2016Date d'inscription 24 février 2016 Dernière intervention - 6 févr. 2016 à 19:52 - Dernière réponse : Barouf_oim 2 Messages postés samedi 6 février 2016Date d'inscription 24 février 2016 Dernière intervention
- 24 févr. 2016 à 20:44
Bonjour,
Je me suis rendu à la para-pharmacie pour acheter ma mousse à raser. Celle-ci y était uniquement vendue par lot de deux " promotionnel " et aucunement accessible à l'unité. J'ai demandé à une responsable de ce magasin de bien vouloir séparer un lot pour me permettre d'acheter à l'unité. Elle a aimablement refusé, prétextant une impossibilité de saisie de référence informatique.
Je suis donc sorti sans avoir effectué mon achat.
Est-ce légal, s'il vous plaît ? Comment puis-je agir en cas de réponse positive de votre part ?
Merci de votre aide.
Bien cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
1
Bonjour,

Voyez le Code de la consommation.
- Refus et subordination de vente ou de prestation de services - article L122-1

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/1466-vente-par-lots

Cordialement.
dany311 15876 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 14 avril 2018 Dernière intervention - 7 févr. 2016 à 00:04
la vente par lot n'est pas interdite , elle doit respecter certaines règles ; c'est tout
Commenter la réponse de Lucifer archange déchu ou déçu
Barouf_oim 2 Messages postés samedi 6 février 2016Date d'inscription 24 février 2016 Dernière intervention - 24 févr. 2016 à 20:44
0
Utile
Merci à vous, Lucifer. Le Code de la Consommation répond parfaitement à ma question !
Merci également à vous, Dany311. Je savais qu'il n'était pas interdit de vendre par lot mais le lien fourni par Lucifer explique que le commerçant doit offrir le même article à l'unité et donc, cette para-pharmacie est dans l'illégalité.

Bien cordialement à vous deux.
Commenter la réponse de Barouf_oim
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une