Condamnation aux dépens et art.700

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 22 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 novembre 2015
-
Messages postés
17177
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2021
-
Bonjour, je viens de recevoir une signification de justice disant que mon adversaire est condamné aux dépens et art.700 ainsi qu'à me verser la somme de 700 euros. Cependant mon avocat me demande de lui régler 701 euros et de faire l'avance des frais d'huissier. Je ne trouve pas cela normal et de plus je suis au RSA et ne peut régler de plus c'est bien précisé qu'il a perdu pour faux et usage de faux.
A voir également:

3 réponses

Messages postés
17177
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2021
5 074
Bonjour,

l'avance des frais d'huissier c'est normal
si vous voulez faire executer la décision par un huissier

pour les honoraires de votre avocat ca dépend ce que vous avez signé comme convention avec lui
Bonjour,

Et l'article 700 sert justement à rembourser tout ou partie des honoraires.
Messages postés
5866
Date d'inscription
vendredi 3 février 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 octobre 2018
2 201
Bonjour,

S'il y a condamnation aux dépens, les frais de votre avocat devrait être réglé par la partie adverse : http://www.avocats-valence.org/le-cout-d-un-proces/comment-payer-un-proces/etre-condamne-aux-depens-et-l-article-700-du-code-de-procedure-civile.html

Pour l'huissier, étant donné que vous êtes au rsa, faite une demande d'aide juridictionnelle, pour que l'on vous désigne un huissier pour l'exécution du jugement.

cordialement
Messages postés
17177
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2021
5 074
les honoraires d'avocat ne font pas parti des dépens
"rémunération de l' avocat, hors honoraires de conseil : frais de plaidoirie, émoluments et divers droits ou frais au tarif réglementé,"
les honoraires d'avocat ne font pas parti d'un tarif réglementé et sont librement prévu entre l'avocat et son client