Annulation d'un témoignage

Signaler
-
Messages postés
16196
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
-
Bonjour,

je vous expose mon problème,

il y a quelque mois, mon ex belle soeur ( ex femme de mon beau frère ) m'a appelé pour me demander de faire une attestation citant qu'elle est une bonne mère.
ce qui n'est pas faux, cependant beaucoup de problèmes de famille sont présents et seraient trop longue à expliquer.
cependant aujourd'hui pour mon bien ainsi que celui de ma famille et ma belle famille ( beau père) je souhaiterai donc annuler mon témoignage, sachant que le "procès" démarre le 20 octobre 2015.
quel serai donc ma démarche? est-ce que ma démarche fera passer mon témoignage pour un faux, alors que tout simplement je ne veux plus prendre parti?

merci de vos réponses.

2 réponses

Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2 404
Bonjour,

Vous avez attesté sur l'honneur des qualités de votre belle soeur.
Si d'autres éléments survenus depuis ce témoignage vous font douter, vous pouvez en faire part.
@@¤°.¸¸.·'¯`» pititenouette- modérateur«'¯`·.¸¸.°¤@@
Messages postés
16196
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
3 630
Bonjour,

"une attestation citant qu'elle est une bonne mère.
ce qui n'est pas faux"


Si ce n' est pas faux, c' est donc que c' est la vérité, du moins à vos yeux au moment où vous l' avez faite.

Votre attestation a été écrite et maintenant, rien ne l' empêche de la présenter à qui elle veut.

Par contre, rien non plus ne vous empêche de lui faire un recommandé AR en lui disant que vous ne voulez pas qu' elle s' en serve en justice pour raison familiale. Mais bon, vu que vous l' avez écrite ....

De toutes façons, vu qu' une attestation doit être en fait, uniquement relatif à ce que l' on a pu voir, entendre ou constater personnellement (donc des faits ou évènements concrets et surtout OBJECTIFS ) ... le fait de donner une opinion ou de traduire une pensée n' a pas de valeur particulière et les juges ne considèrent pas plus ces attestations que si celles-ci étaient de simples courriers visant à faire des compliments ou à donner une opinion personnelle sur un comportement.

Et d' autre part, faire des compliments, n' est en aucun cas critiquer qui que ce soit ou dévaloriser son conjoint ou ex-conjoint.

Entre chien et loup ... Attention au loup ....
Dossier à la une