Peinture salle de bain écaillée à la charge du locataire?

mopaette
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 18 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mars 2015
- 18 mars 2015 à 17:01
Valenchantée
Messages postés
23520
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 décembre 2021
- 18 mars 2015 à 20:14
Bonjour,
Je voudrais avoir vos avis sur le différent qui m'oppose à mon ancien propriétaire.
Alors que j'attendais la restitution d'une bonne partie de mon dépôt de garantie, j'ai eu la mauvaise surprise de recevoir un courrier du propriétaire qui m'expliquait que non seulement je ne récupérerai pas la somme mais que je lui devais en plus 400 euros.

Il considère que je dois prendre à ma charge la rénovation de la peinture des mûrs et du plafond de la salle de bain (devis joint de 800e).

La peinture est en effet très écaillée (ce qui est écrit tel quel dans l'état des lieux de sortie). Je suis restée 7 ans dans le studio, je considère que cela est de la vetusté, d'autant plus que les peintures n'étaient pas neuves à mon arrivée. Sur l'état des lieux d'entrée il est noté pour l'état des mûrs "correct" et pour celui du plafond "une fissure craquelée".

Le problème c'est que quand nous avons fait l'état des lieux de sortie et que nous avons parlé de la salle de bain je lui ai dit que probablement ce qui n'avait pas arrangé les choses c'est le fait que la VMC ai été baissée. Alors dans son courrier il me dit que j'aurai du le prévenir de ce problème d'aération, demande si la porte de la salle de bain restait vraiment ouverte, dit que le syndic n'a pas rencontré ce genre de problème dans d'autres appartements, que j'aurai du faire intervenir mon assurance habitation, faire un constat avec le syndic et l'assurance de l'immeuble.

Pour moi il s'agissait juste d'une peinture de mauvaise qualité qui vieillissait mal dans l'humidité fatalement présente dans une sale de bain. Je l'avais informé par téléphone (j'aurais du faire un courrier RAR...) que la VMC avait été baissée et que la peinture s'écaillait, il m'avait répondu qu'il avait été voté en AG de copropriété de baissé la VMC à cause de nuisances d'odeurs dans cerains appartements.
Je précise que la VMC a toujours fonctionné, elle a seulement été baissée, je ne l'ai jamais obstruée et elle est en bon état d'entretien. De plus il n'y avait aucune trace de moisissures, tâches ou autres dégradations pouvant résulter d'une humidité anormale, pas de trace d'infiltration d'eau sur les murs ou le plafond. Seulement la peinture écaillée. La salle de bain ne me paraissait pas anormalement humide en dehors des 10 min où je prenais ma douche, après ça j'ouvrais la porte et l'aération se faisait.

Au jour d'aujourd'hui je suis restée sans réponse à mon courrier RAR lui demandant restitution de la part de mon dépot de garantie. Je l'ai contacté il y a quelques jours par sms lui demandant de m'envoyer un chèque dans la semaine faute de quoi je saisirai le juge de proximité, il m'a répondu que visiblement je me sentait laisée et qu'il proposait de voir ensemble un conciliateur de justice.
Que me conseillez-vous??

Une association de consommateur pourrait m'aider? Si oui laquelle? (J'habite à marseille).

Merci d'avance!
Cécile.
A voir également:

1 réponse

Valenchantée
Messages postés
23520
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 décembre 2021
5 433
18 mars 2015 à 20:14
Bonjour,

Il y a deux points à votre passif :

. vous auriez effectivement dû aérer la salle de bain
. vous auriez effectivement dû avertir votre bailleur des résultats de la baisse de la VMC par lettre recommandée avec AR.

La comparaison des deux états des lieux fait apparaitre une aggravation de l'état des murs et du plafond.

Je vous conseille donc de faire une lettre RAR de contestation de la retenue sur le dépôt de garantie, en faisant valoir que les peintures étaient déjà en place depuis sans doute quelques années à votre arrivée puisque le plafond présentait déjà une fissure, et que forcément 7 ans après, la vétusté s'est aggravée, et qu'il ne saurait donc être question qu'il retienne quoi que ce soit sur le dépôt de garantie qu'il doit vous rendre en totalité (mettez que vous le mettez en demeure de vous le restituer si la fin de votre préavis a eu lieu il y a plus de 2 mois).

Cdlt
0