Ma compagne me menace de fuire avec notre fils . [Résolu]

Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 22 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2015
-
Bonjour,
Je vie avec ma compagne qui est d'origine espagnole depuis maintenant 5 ans , nous sommes pacsé depuis 2 ans et nous attendons un heureux événement prévu pour dans quelques jours ... Durant la grossesse nous avons eu un diffèrent familiale(tensions belle mères belle fille...) et depuis entre elle et moi la relation est tendu par moment . A chacune de nos dispute , elle me menace de retourner vivre en Espagne chez sa mère avec notre fils quand il sera né (sachant quelle accouchera en france et l'enfant sera donc français).
Je voulais savoir qu'elles sont mes droits en tant que père si je me retrouvais dans cette situation ? A telle le droit de fuire avec notre fils ? (je ne suis pas un compagnon violent et je n'ai jamais mal traité ma compagne). Elle me dit mot pour mot '' Un jour tu rentrera du travail et tu trouvera la maison vide, on ne sera plus là'' . Du coup je ne sait plus quoi faire je n'ose plus rien lui dire Je crois même que je rentre dans une petite dépression , je suis perdu ... Merci de votre aide .
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
39882
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 août 2019
9518
2
Merci
Bonjour,

une petite réflexion :

"(sachant quelle accouchera en france et l'enfant sera donc français). "

non, ce n'est parce qu'il naitra en France qu'il sera français, il sera français si vous-même êtes français ou si votre compagne l'est.


Allez reconnaître l'enfant à la mairie de votre domicile, dès maintenant afin d'être officiellement le père de votre enfant. Elle n'a, bien-sûr, le droit de vous séparer de votre enfant.

Lisez le lien suivant :

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1774.xhtml

Attendez un peu, vous aurez probablement d'autres réponses.

Cordialement

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 23518 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Gordito90
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 22 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2015
-
Merci pour le lien Doris , très intéressent je prends pas mal de notes.
merci de votre aide .

cdt
Commenter la réponse de doris33
Messages postés
38409
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6047
1
Merci
Bonjour
En effet, aller reconnaître votre enfant et cesser aussi de rentrer dans son chantage.
Ce n'est pas naturel, ni tenable sur le temps.
Si des problèmes existent entre votre mère et elle, essayez de faire une réunion familiale pour les réglés, auquel cas, si il y a de la mauvaise volonté de part et d'autres, ce chantage est quoi qu'il en soit inacceptable.


Pour le moment, si vous pensez continuer avec elle, ne faites rien, mais si vous envisagez une séparation, alors une fois l'enfant né, saisir le JAF pour demander soit une garde alternée, soit un droit de visite et hébergement, ce qui permettra d'avoir un jugement Français et lui couper les pieds pour faire établir un jugement en Espagne.
Si elle partait par la suite malgré ce jugement, elle se mettrait en tord, donc, c''est la seule solution pour le moment.




Gordito90
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 22 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2015
-
Merci pour votre aide ,

Dès la naissance j'irai reconnaitre l'enfant à la mairie

Alors pour ce qui est d'organiser une réunion à 3 ce n'est pas possible, ma compagne refuse de la rencontrer , elle ne veut même pas qu'elle soit là à la maternité pour la naissance.
Je pense que séparation il y aura, mais j'ai peur de me séparer trop tôt car même si je fait les démarches auprès d'un JAF et qu'elle reste en France il y a de forte chance qu'elle ait la garde de notre et fils car il serai trop petit pour etre separé de s maman et que je ne puisse pas créer de réel lien avec mon fils . Je préfère vivre auprès de lui au moin pendant 1 an pour qu'il sache bien que je suis son papa et demander une garde alternée à se moment là si la situation est toujours invivable.
Je me demandais si ce n'était pas la meilleur chose à faire ?

cdt.
doris33
Messages postés
39882
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 août 2019
9518 -
Bonjour Gordito,

nous vous avons conseillé de reconnaître immédiatement votre enfant sans attendre la naissance.
Mais c'est vous qui voyez.

"elle ne veut même pas qu'elle soit là à la maternité pour la naissance. "

je ne sais pas si "pour la naissance" veut dire dans les jours de l'accouchement ou le jour même. Si c'est vraiment pour la naissance, effectivement, peut-être que votre mère est "trop présente". Excusez-moi par avance si mon interprétation vous gêne mais analysez la situation.

Cordialement
sophiag
Messages postés
38409
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6047 -
Bonjour
Je confirme
Dites à votre maman que vous l'aimez, qu'elle aura toujours sa place, mais qu'elle fait des dégâts involontairement à votre couple en étant trop présente, trop envahissante, meme si elle dit agir pour votre bien.
Gordito90
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 22 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2015
-
Bonsoir,

J'irai reconnaitre l'enfant demain avant la pause de midi à la mairie de quartier.En ce qui concerne ma mère nous n'avons jamais eu de problème jusqu'à présent et ma mère n'est pas omniprésente elle vie a 600 km et elle nous appel une foi par semaine le dimanche apres midi. juste pour une simple réflexion que ma mère lui a fait elle dit qu'elle ne veut plus jamais revoir ma mère franchir le seuil de la maison je trouve qu'elle abuse ,ma mère est juste une femme un peu vieux jeu mais pas méchante du tout .cette situation me pourri la vie je n'arrive pas à la raisonner . Et j'ai l'impression qu'elle me demande de choisir entre ma famille ou elle mais pour le plus important c'est mon fils . A partir de quel âge on peu envisager une résidence alternée.

Merci
Commenter la réponse de sophiag
Dossier à la une