Contester contravention téléphone au volant [Résolu/Fermé]

Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 6 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2014
- - Dernière réponse :  Enkhoyd - 1 oct. 2015 à 15:44
Bonjour,

Il y a quelques jours je me suis fait surprendre par la gendarmerie alors que je téléphonait au volant. Je sait que ce n'est pas bien, et je le fais rarement.
Je voudrais savoir si j'ai des possibilités de recours.

D'abord, comment ça s'est passé :
Je circulais sur une "route pour automobile" (départementale 2x2 voies). Je reçois un appel et je réponds (faute). Pendant la conversation, une voiture qui semblait me dépasser sur la 2ème voie s'adapte à ma vitesse et roule à ma hauteur. Je regarde : 2 gendarmes en uniforme dans une voiture non marquée "gendarmerie" et sans gyrophare apparent etc, ils ne semblaient pas en intervention mais en déplacement (d'une caserne à une autre ou que sais-je). Je comprends que je viens de me faire avoir et raccroche immédiatement.
Donc les gendarmes finissent leur dépassement. Ils m'interpellent un peu plus loin à un rond-point. "Vous savez qu'il est interdit de téléphoner au volant ?" "Oui, je suis en tort". Je présente permis, carte grise et certificat d'assurance.
Et là, un des gendarmes, au lieu de dresser un PV sur place, prend des notes sur un bloc-notes : nom, adresse, n° de permis, immat. etc. et me dit que je recevrai la suite par courrier. Courrier que je reçois aujourd'hui (avis de contravention).

Donc je voudrais savoir si j'ai des possibilités de recours et lesquelles. Je pense notamment à plusieurs possibilités, peut-être que certains parmi vous en trouveront d'autres :
Les gendarmes peuvent-ils intervenir alors qu'ils ne sont pas en mission de contrôle ?
Je n'ai pas eu de PV dressé sur place dont un exemplaire m'aurait été remis, le gendarme a pris des notes sur un bloc notes ordinaire.
Sur l'avis de contravention que je viens de recevoir, case description de l'infraction, il y a la "usage d'un téléphone etc." ; date/heure : le 20/10/2014 à 12h05 ; lieu : départementale XXX, commune Y, département Z. Donc le lieu indiqué est assez imprécis puisque la départementale concernée traverse toute la commune. D'autre part la commune indiquée est celle où j'ai été arrêté et "verbalisé" sur bloc-notes et non celle où l'infraction a été constatée, car entre le lieu où les gendarmes m'ont surpris et celui où ils m'ont arrêté, on a changé de commune (mais je vois mal comment je pourrais le prouver).

Ai-je des possibilités de recours et lesquelles ?

Merci de vos suggestions.
Afficher la suite 

6 réponses

Messages postés
5470
Date d'inscription
dimanche 26 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2019
576
0
Merci
Bonjour,

Un fonctionnaire de police ou un gendarme (même en civil) a le devoir d'intervenir de sa propre initiative pour prévenir ou réprimer tout acte de nature à troubler l'ordre public »--
Pour eux vous étiez un danger pour les autres conducteurs..

Donc le respect des procédures "légales" est appliqué..
Le respect se mérite si on l'applique.

Sujet clos pour moi
Cordialement


Le sourire est le signe le plus délicat et le plus sensible de la distinction et de la qualité de l'esprit....(Charles Augustin de Sainte BEUVE)
Messages postés
114735
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2017
3380
0
Merci
Bonjour

Il y a quelques jours je me suis fait surprendre par la gendarmerie alors que je téléphonait au volant. Je sait que ce n'est pas bien, et je le fais rarement.
Je voudrais savoir si j'ai des possibilités de recours.

AucunS recourS.

Je ne conteste pas la réalité de l'infraction mais le respect des procédures légales par le gendarme / maréchal de chaussée. C'est légitime et il ne s'agît que d'exercice de la citoyenneté et de l'application des lois de la République.
Votre exercice à VOUS de la citoyenneté, elle est où ?


10% des accidents sont dus à l'utilisation du téléphone portable




Ce que dit le Code de la route

L'usage d'un téléphone tenu en main est interdit pendant la conduite (article R412-6-1).

La sanction est une amende de 135€ et un retrait de 3 points au permis de conduire. Les cyclistes risquent la même amende, mais pas de retrait de points.

Concernant le kit mains libres, son usage n'est pas interdit par le Code de la route. Toutefois un conducteur qui n'est pas en mesure d'effectuer "commodément et sans délai les manoeuvres qui lui incombent" alors qu'il utilise son kit mains libres tout en conduisant peut se voir verbaliser sur le fondement de l'article R412-6 et être sanctionné d'une amende de 35€ sans retrait de points (jurisprudence de 2003).



@+
0
Merci
". Donc le lieu indiqué est assez imprécis puisque la départementale concernée traverse toute la commune. "

Sauf que l'infraction constatée s'applique sur l'ensemble du réseau routier, je vous laisse donc deviner si ce détail a une quelconque portée sur votre PV...
Ouaaaaaah ! Que des citoyens avertis et respectueux ici !
> Wawa -
Il m'est arrivé la même chose, sauf que j'utilise habituellement un kit main libre, et le téléphone tenu en main, c'est pas toléré non plus, par contre fumer, manger, boire, tripoter l'autoradio, se maquiller, prendre des notes, ouvrir sa boite à gants, tout ça c'est toléré, ils veulent du fric et la sécurité c'est l'excuse pour l'encaissé.
^^Marie^^
Messages postés
114735
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2017
3380 > Sébastien -
Ha !! Ben viii !! C'est c*** !!

c'est pas toléré non plus, par contre fumer, manger, boire, tripoter l'autoradio, se maquiller, prendre des notes, ouvrir sa boite à gants,
Vous avez oublié le mec qui fait de l'huile de coude avec son bâton berger .....
> Sébastien -
...en plus, le kit main libres va être supprimé à la fin du mois !
..déjà que j'évitais de me maquiller parce que ça trouble les mecs qui téléphonent.

Franchement , on ne devrait pas laisser les gendarmes voter les lois, moi je pense que ça devrait être simplement réservé à nos députés .
Bonjour

Je cite: "Franchement , on ne devrait pas laisser les gendarmes voter les lois, moi je pense que ça devrait être simplement réservé à nos députés ."

PTDR devine les gendarmes n'ont jamais votés les lois; Eux sont chargés de les faire appliquer
0
Merci
Bonjour,

Sans vouloir en rajouter, l'amende et la perte de points n'est pas assez sévère pour ce genre de comportement. Quant on connait le prix d'un kit mains libres, que certains usagers possédant de grosses cylindrées (donc chères) tiennent encore un téléphone dans la main, je me dis que ce sont soit des frimeurs, soit des radins nuls.

Le kit n'es pas la panacée, mais au moins le conducteur a les 2 mains sur le volant et peut réagir en cas de difficultés sur la route.

Un gendarme est de service 24/24 h, il y a également les véhicules banalisés.
Messages postés
37888
Date d'inscription
jeudi 4 avril 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 octobre 2019
1354
-1
Merci
Bonjour

Vous êtes en tort, personnel assermenté, aucun recours..
pierrequiroule11
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 6 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2014
-
Comme vous pouvez le lire dans mon message, je ne nie pas avoir été en tort. Cependant la loi encadre l'action des forces de l'ordre. Je cherche une faille pour ne pas payer la contravention et surtout éviter le retrait de points, et ce en application des lois de la république.
Monsieur dit
Messages postés
530
Date d'inscription
vendredi 26 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
30 septembre 2019
89 -
Bonjour,

Comme choubaka, je pense que vous n'avez aucune chance de vous en tirer seul. Oubliez cette possibilité.

S'il existe une faille, un avocat spécialisé la trouvera et vous permettra d'annuler la contravention. Et vous ne connaîtrez jamais la faille utilisée. Encore faut-il que vous ayez une portefeuille (très) bien garni.

BàV
Messages postés
5470
Date d'inscription
dimanche 26 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2019
576
-2
Merci
Bonjour,

Pourquoi trouver une faille, vous êtes responsable de votre erreur et pour votre gouverne, un gendarme (un maréchal de la chaussée) est assermenté et peut même intervenir quand il n'est pas en service.

Donc il vous reste à assumer..

Cordialement



Le sourire est le signe le plus délicat et le plus sensible de la distinction et de la qualité de l'esprit....(Charles Augustin de Sainte BEUVE)
pierrequiroule11
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 6 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2014
-
Bonjour,

Je ne conteste pas la réalité de l'infraction mais le respect des procédures légales par le gendarme / maréchal de chaussée. C'est légitime et il ne s'agît que d'exercice de la citoyenneté et de l'application des lois de la République.

Cordialement,
choubaka
Messages postés
37888
Date d'inscription
jeudi 4 avril 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 octobre 2019
1354 -
peu importe..
sa parole contre la vôtre.
Vous n'avez aucune chance
DorisOups
Messages postés
18543
Date d'inscription
mardi 19 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2017
3416 -
"d'exercice de la citoyenneté "

la citoyenneté consistant déjà à ne pas faire n'importe quoi en mettant en danger la vie des "citoyens"
Dossier à la une