Injonction de payer exécutoire & commandement aux fins de saisie

Résolu
manu73300
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2014
- 14 oct. 2014 à 14:20
 manu73300 - 10 nov. 2014 à 18:49
Bonjour, bonjour et au secours !
Le 9 octobre 2014 un clerc d'huissier est venu me remettre en main propre ("à sa personne") une signification d'ordonnance d'injonction de payer exécutoire & commandement aux fins de saisie-vente. ce clerc me dit que j'ai déjà eu une signification un mois plus tôt, qu'il me l'a mise dans ma boite au lettre (le 21 aout 2014) et qu'il m'en a envoyer un exemplaire par courrier par courrier....
A la datte du 9 octobre 2014, j'avais 8 jours pour payer la somme de 20000.00 à ma banque.
Cette injonction fait suite à une décision rendue le 28 juillet 2014 par le tribunal d'Instance d'Albertville. Vu sans opposition le : 26 septembre 2014...mande et ordonne....
Ma question : je n'ai pas de reçu de document ou de convocation avant la visite du clerc d'huissier le 9 octobre 2014 ! De quel recours puis-je disposer ? Même si les conditions d'attributions de mes prêts bancaires pourraient être discutables (taux d'endettement d'environ 40%, un doute sur la communication du FIEN...), j'ai bien souscrit ses prêts. Dès que ma situation professionnelle est devenue compliquée, j'ai demander, en RAR, à ma banque pour discuter du lissage de mes dettes, sans réponse !
Aujourd'hui je suis au chômage. je pense pouvoir sortir environ 100 € par mois jusqu'à pouvoir plus quand je retrouverai du travail.
Pour compléter ma joie de vivre....le 3 septembre 2014 un autre huissier nous à remis, en main propre, un commandement valant saisie immobilière pour le compte d'un autre organisme bancaire....
J'aimerai avoir l'humour de dire : "à part ça tout va bien"....
Si vous pouviez m'apporter quelques conseils, par avance je vous remercie
A voir également:

5 réponses

Vous pouvez faire opposition sous un mois sur la base de l'article 1416 du Code de procédure civile

"L'opposition est formée dans le mois qui suit la signification de l'ordonnance.
Toutefois, si la signification n'a pas été faite à personne, l'opposition est recevable jusqu'à l'expiration du délai d'un mois suivant le premier acte signifié à personne ou, à défaut, suivant la première mesure d'exécution ayant pour effet de rendre indisponibles en tout ou partie les biens du débiteur."

Demandez au juge lors de cette opposition l'application des articles 1244-1 du Code civil et L313-12 du Code de la consommation (voir Google)
0