Résiliation d'un contrat DOMEO

SEVEMARCI 1 Messages postés samedi 8 février 2014Date d'inscription 8 février 2014 Dernière intervention - 8 févr. 2014 à 16:07 - Dernière réponse : jeremh 1 Messages postés vendredi 11 mai 2018Date d'inscription 11 mai 2018 Dernière intervention
- 11 mai 2018 à 16:48
Merci d'avance pour l'aide que vous m'apporterez.

Mécontente des services que propose DOMEO, je leur ai adressé une lettre recommandée avec accusé de réception pour demander la résiliation de mes 2 contrats (pour les canalisations extérieures et Intérieures).
Le premier contrat arrivant à échéance le 20 mars, celui ci sera résilié cet année, mais hélas pour moi le deuxième contrat ne sera résilié que le 5 décembre 2014, car j'ai adressé ma lettre recommandée le 20 décembre 2013 soit 15 jours trop tard.
Y a-t-il une solution à mon problème ?
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
Enka1 16205 Messages postés samedi 6 juillet 2013Date d'inscription 3 juillet 2018 Dernière intervention - 8 févr. 2014 à 16:14
6
Merci
Bonjour,

'' j'ai adressé ma lettre recommandée le 20 décembre 2013 soit 15 jours trop tard.
Y a-t-il une solution à mon problème ? ''


Non, il fallait résilier dans les temps impartis par le contrat.

Merci Enka1 6

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13815 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Enka1
1
Merci
Bonjour,
Je me retrouve dans la même situation. Je viens de recevoir une réponse écrite négative, pour quelques jours de dépassement. Or, je venais de revoir mon contrat d'assurance domicile et ces prestations sont à présent prises en charge. Le contrat doméo me fait donc double usage...Je m'en suis expliqué au téléphone avec un interlocuteur de Doméo qui m'avait donné la marche à suivre (courrier simple ou recommandé) laissant entendre que ma demande serait prise en considération, malgré ce petit dépassement de "délai".... Or, c'est totalement faux....Cela revient à dire tout simplement que "tacite reconduction" n'a rien de tacite du tout....La reconduction est systématique dès que vous ne signalez pas clairement, et dans des délais "impartis" (référence à la date anniversaire correspondant à la souscription du contrat initial) votre volonté de résilier ce contrat....Aucune souplesse donc, quelles que soient les circonstances et c'est toujours à SENS UNIQUE....Ce manque évident de considération, sinon que "le client" reste (et restera une vache à lait ou bien encore le mouton à tondre....) amènera chacun à réfléchir sur ces "pseudos couvertures", qui font très souvent double emploi par rapport aux contrats habitation qui évoluent sans cesse....Et surtout, dont les prestations sont bien supérieures et d'un rapport "qualité prix" inégalable par rapport à l'offre DOMEO )
J'en fais là les frais, pour une décision intervenant un peu en retard par rapport à ma date anniversaire de contrat....
Et alors!...Il existe encore, heureusement, de nombreux prestataires de ce type de service auprès desquels, il est tout à fait possible de négocier, malgré un petit "hors délai", un départ au "prorata" du temps de dépassement écoulé, pris en compte à réception du courrier de résiliation....C'est ça l'HONNETETE....
Pour ma part, j'ai décidé de faire de la résistance et je pense que je ne vais pas me laisser imposer sèchement une reconduction d'une année, sans diffuser largement mon point de vue à travers: réseaux sociaux, sites des assoc. de consommateurs et épuiser les quelques voies de recours possibles....
A bon entendeur
REAGISSONS 1 Messages postés dimanche 6 avril 2014Date d'inscription 7 avril 2014 Dernière intervention - 7 avril 2014 à 22:28
Bonsoir,
Et c'est parti....Je me rends compte, au hasard des consultations des divers forums en rapport avec ce type de souci que je suis loin d'être le seul dans cette situation.....J'en profite pour les alimenter au passage, ainsi que les diverses requêtes, et j'invite tout le monde à suivre le principe que...personne n'est infaillible et qu' il est toujours possible de négocier son départ, courtoisement, et en bonne intelligence ( si toutefois il est encore possible de parler "d'intelligence" lorsque la partie en question ne songe qu'à son propre intérêt financier et qu'il se fait fort de retarder, autant que faire se peut, le départ inéluctable de son malheureux "client"...), sans se voir imposer des règles établie "par" et "pour" ce que je qualifierais de "lobbies".....Faisons avancer la jurisprudence
Des nouvelles bientôt....
Faites opposition à vos prélèvements au bout de quelques relances ils annuleront tout simplement votre ou vos contrats et ils abandonneront. Les poursuites judiciaires sont trop chers par rapport au contrat. Je parle en connaissance de cause j y ai travaillé.
Commenter la réponse de REAGISSONS
nemrod18 25705 Messages postés vendredi 18 avril 2008Date d'inscription 24 mai 2018 Dernière intervention - 6 avril 2014 à 07:56
1
Merci
Bonjour,

Un contrat lie les parties et sans lui ce serait la pagaille, il faut en accepter les contraintes, ceci est valable dans les 2 sens.

Il est certes, rageant de devoir payer une année pour quelques jours, mais c'est le jeu. Et rares sont les entreprises qui acceptent de voir partir un client, alors pour les arrangements....
Bonjour à tous, Rien est négotiable avec DOMEO cette société se concentre sur les personnes agés et essaye par tous moyens de leur vendre des contrats bidons et ensuite fait valoir la tacite reconduction et rempli ses caisses par tous moyens, cette société est à éviter, ma mère de 81 ans en fait encore les frais, 4 contrats arrachés au téléphone et ensuite des prélevzements sur le compte bancaire sans aucune autorisation.
Commenter la réponse de nemrod18
Service Clients Doméo 2 Messages postés lundi 10 février 2014Date d'inscription 27 novembre 2015 Dernière intervention - 10 févr. 2014 à 17:42
0
Merci
Bonjour SEVERMARCI,

Tout d'abord je regrette sincèrement que vous soyez mécontent de nos services et que vous souhaitez résilier vos contrats.

Afin de vous accompagner dans votre démarche, je vous invite à me contacter en message privé en me donnant vos coordonnées (nom + numéros de contrats).

Ainsi, il me sera possible de consulter votre dossier.

Je reste à votre service,

Cordialement,

Frédéric, Service Clients Doméo
jeremh 1 Messages postés vendredi 11 mai 2018Date d'inscription 11 mai 2018 Dernière intervention - 11 mai 2018 à 16:48
Bonjour, je fais malheureusement la même expérience que les personnes témoignent plus haut et je vois par là que les pratiques d'Homeserve ( Ex-doméo) non pas change.
Je suis assuré depuis plus de 5 ans chez Doméo et en changeant d’assurance habitation je me suis rendu compte qu'elle couvrait aussi les fuites et que donc je payais chaque mois une assurance en double (9,39 euros) je résilie immédiatement par courrier AR et quelle surprise en recevant un courrier 15 jours plus tard me signalant que mon contrat serait bien résilier, mais dans 1 an car il est reconduit tacitement.
Manque de chance j'ai envoyé mon courrier de résiliation 1 jour trop tard !

Moi pensant être bien informé, je me dis, il y a la loi Hamon qui me protège contre ça !?
Et bien non semble-t-il.

D'après home Serve il ne s'agit pas d'une assurance obligatoire donc pas de loi Hamon ni de loi Chatel (selon l'opérateur que j'ai eu au téléphone)
Alors je regarde ladite loi Hamon et là, je vois qu'elle couvre aussi les contrats affinitaires, donc je me dis banco !

Alors je regarde la définition : Est considérée comme affinitaire, toute garantie d'assurance, d'assistance ou service accessoire en lien avec l'univers d'un produit ou service présenté par un distributeur non-assureur et qui n'est pas le motif principal d'achat du client

Pourtant Doméo c'est présentée sous le nom de " Générale de Eaux Véolia " pour me vendre cette assurance au travers de mon contrat d'assainissement.

Cela revient "pour moi" au même qu'Orange me proposant une assurance pour mon téléphone portable par exemple.

Toujours est-il que cette société refuse de résilier mon contrat pour 1 jour de retard !
À bons entendeurs....
Commenter la réponse de Service Clients Doméo

Dossier à la une