Caveau familial

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 26 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juillet 2013
- - Dernière réponse : ttaalleennddaa
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 12 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2015
- 12 juin 2015 à 22:43
Bonjour,
bonjour.
Un caveau contenant ma mère et mon père est il considéré comme caveau familial ou y a t il une définition précise ?
Ma mère vient de décéder, nous sommes 4 enfants qui ne s'entendent pas. A qui appartient le caveau ? peut on refuser qu'un des frères et soeurs y soit enterré ?
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
8
Merci
Bonjour. Ce que vous appelez "caveau familial", terme du langage populaire, se dénomme concession funéraire. . C'est l'acte de concession qui définit le caractère de cette dernière (familiale , collective ou individuelle).
Pour qu'il s'agisse d'une concession familiale, l'acte doit préciser:concession acquise par Monsieur et madame X pour y fonder leur sépulture et celle de leur famille. Si la mention "et celle de leur famille" (ou une mention similaire) ne figure pas sur l'acte, il s'agit d'une concession collective pour laquelle le maire peut s'opposer à toute autre inhumation.
S'agissant de la concession familiale, et sauf dispositions contraires des concessionnaires fondateurs, la sépulture devient un bien de famille transmis aux héritiers (hors succession) dans la limite des places disponibles.Ces places sont attribuées uniquement dans l'ordre des décès. Un "coindivisaire" ne peut donc s'opposer à l'inhumation d'un "ayant droit".

Dire « Merci » 8

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25724 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour,

Où se renseigne-t-on pour savoir si on est "ayant droit" et connaître le nombre de places restantes dans le caveau ?
Merci d'avance pour votre aimable réponse.
-
merci pour vos réponse mais j en ai 2 qui disent le contraire ds un cas s est en indivision et ils faut l accord des autres ds l autre cas ds l autre des décès
et on peut pas s opposer merci de clarifier qui des 2 a raison merci
Commenter la réponse de rio loco
Messages postés
603
Date d'inscription
jeudi 9 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2016
95
2
Merci
bonjour,

Dans ce cas, on parle plus de concessions que de propriétés.

Le type de concession est indiqué sur l'acte de concession qui doit être conservé à la mairie.
Il me semble qu'une concession est une indivision perpétuelle et qu'à ce titre, toute action sur cette concession nécessite l'accord des indivisaires.
Commenter la réponse de ostefan
Messages postés
33
Date d'inscription
dimanche 21 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juillet 2016
0
Merci
pour connaître le nom du concessionnaire il faut vous adresser à la mairie du lieu de la concession qui détient normalement un copie de l'acte, ou du moins des registres.

c'est seulement lorsque vous saurez de quel type de concession il s'agit : (individuelle, nominative(collective) ou familiale. Que vous pourrez savoir s'il est question d'indivision ou non.
comme son nom l'indique s'il s'agit d'une concession individuelle, seul le concessionnaire y est inhumé, s'il s'agit d'une collective ou nominative, seules les personnes nommées sont inhumées, s'il s'agit d'une familiale et sans testament tous les membres de la famille sont ayants droit en indivision. et comme précisé précédemment les membres de la famille seront inhumés dans l'ordre des décès, et selon les places disponibles.

en principe la mairie doit vous renseigner sur la concession et ses ayants droit
Commenter la réponse de zenjepi
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 12 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2015
0
Merci
bonsoir

je pense que ma réponse va être trop tardive...
je pense que le caveau appartient aux enfants et que n'importe quel enfant peut être inhumé dans ce caveau , dans la limite des places disponibles. Personne ne peut s'opposer à l'inhumation d'un frère ou d'une soeur, sauf si les parents ont bien précisé par écrit qu'ils refusaient l'inhumation de cet enfant
cordialement
B.
Commenter la réponse de ttaalleennddaa
Dossier à la une