Détournement d'argent : quel risque ?

Signaler
Messages postés
22
Date d'inscription
vendredi 4 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2016
-
Messages postés
488
Date d'inscription
vendredi 25 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2016
-
Bonjour,
Je lis dans la presse locale ce matin qu'une employée de banque de la région a détourné une forte somme d'argent sur les comptes de personnes âgées qui lui faisaient confiance. Cette soit disant banquière a profité de l'argent pour acheter biens mobiliers et immobiliers, tout l'argent est dépensé, elle n'a plus un sou sur son compte bancaire. Elle est condamnée à du sursis (ce que je trouve très peu par rapport à l'acte lui-même) et doit indemniser ses victimes.
Le problème est que cette personne est la tante de mon conjoint (tante que nous ne voyons pas, je l'ai juste rencontrée 2 fois en 16 ans de vie commune : à des funérailles et un mariage). La mère de mon conjoint a profité de ces largesses puisqu'elle a été plusieurs fois en séjour dans le bien immobilier que "Tata" avait acheté. De notre côté, elle nous avait proposé, lors du fameux mariage, de venir en w-e, chose qu'on a tjs refusé car nous travaillons très tôt tous les 2 tous les matins. Ma "belle-mère" reconnaît avoir douté que l'argent pour payer le bien immobilier était "propre" mais n'a jamais rien dit à personne, ce que je trouve honteux. Que risque-t-elle pour avoir bénéficié de ses "largesses". Sachant que moi personnellement je suis en très mauvais terme avec ma belle-famille (pas mon conjoint), serons-nous inquiétés lui et moi ? Et les enfants de cette "détrousseuse de personnes âgées", seront-ils inquiétés aussi ? Pour le coup, je ne suis pas mécontente d'être fâchée avec eux, je ne veux pas tremper dans des choses "louches". Merci à toute personne qui pourra me répondre.

2 réponses

Pour quelle raison ? Vous n'avez rien à voir la dedans...
Merci Pitbull13 (j'aime bien votre pseudo). Non nous n'avons rien à voir là-dedans, j'en suis même tombée des nues ce matin en lisant l'identité de la personne impliquée. Mais pour l'avoir vue et entendue parler lors des 2 rencontres, je sais bien qu'elle ne se laissera pas avec le sursis et qu'elle fera tout (si elle le peut et si la justice l'y autorise) pour faire tomber tout le monde (enfin les personnes qui ont bénéficié de cet argent sale). C'est pourquoi je voulais aussi savoir si la mère de mon conjoint risquait quelque chose, même si la "fameuse banquière" "balance" comme on dit. Je me répète : je suis bien contente de ne pas fréquenter ni ma belle-famille ni les "pièces rapportées". Cordialement
Messages postés
488
Date d'inscription
vendredi 25 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2016
73
Bonsoir,

Votre belle mère risque simplement de se voir poursuivie pour recel de l'infraction principale (abus de confiance, détournement de fonds...tout dépend la qualification retenue).

Faudra t-il encore prouver que votre belle mère avait connaissance que les largesses de l'auteur à son endroit, provenaient d'un crime ou d'un délit.

"Elle est condamnée à du sursis (ce que je trouve très peu par rapport à l'acte lui-même) et doit indemniser ses victimes. "

Selon moi, le sursis (accompagné de la peine prononcée) est en adéquation avec les faits.
Vous auriez souhaité la voir prendre 5ans d'emprisonnement et la condamnation au remboursement?
Quel intérêt?
Messages postés
22
Date d'inscription
vendredi 4 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2016
6
Bonjour,
Merci pour votre réponse. En ce qui concerne ma belle-mère ce sera à elle à prouver qu'elle ne savait rien, ce qui risque d'être difficile puisqu'elle connaissait la situation financière, catastrophique au départ, de son frère (décédé depuis) et de sa belle-soeur (la banquière) et cette nouvelle situation qui leur permettait d'avoir une résidence principale dans un grand quartier de ma région + une résidence secondaire. L'argent ne tombe pas du ciel, ou alors on ne m'a pas informée. La peine prononcée me semble légère, le détournement d'argent des comptes des personnes âgées est à quasi identique à ce que l'on entend en ce moment dans la "Grande affaire politique", sauf que cette "Tata" est beaucoup moins célèbre que ce Monsieur. De là à prendre 5 ans ferme, je dis non, mais au moins 1 an à 18 mois ferme (+ indemnisations des victimes). A leur égard, cela m'aurait semblé plus juste. Ils ont quand même vu s'envoler les économies de toute une vie. Mais je me dis que la justice a peut-être appliqué une punition qui lui semble "logique". Mais pour lire aussi les commentaires sur les sites sociaux concernant cet article, je peux vous dire qu'il y a beaucoup de gens qui trouve la punition bien maigre. Ce qui me rassure, c'est que ni mon conjoint ni moi ne seront inquiétés, de toute façon, je ne connaissais que très peu cette "Tata" (est-ce que je l'aurais reconnue en la croisant dans la rue ?), maintenant à la police et à la justice de faire le reste s'ils veulent aller au bout de l'affaire. Une chose est sûre : on va vraiment éviter toute la belle-famille ! Bien à vous. Cordialement.
Messages postés
488
Date d'inscription
vendredi 25 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2016
73
Re,

" Mais je me dis que la justice a peut-être appliqué une punition qui lui semble "logique". Mais pour lire aussi les commentaires sur les sites sociaux concernant cet article, je peux vous dire qu'il y a beaucoup de gens qui trouve la punition bien maigre."

La magistrature c'est un métier. On juge en fonction du droit, pas en fonction d'une impression d'injustice". D'ou l'importance de ne pas confier à n'importe qui, le soin de juger en matière correctionnelle.

"En ce qui concerne ma belle-mère ce sera à elle à prouver qu'elle ne savait rien, ce qui risque d'être difficile puisqu'elle connaissait la situation financière, "

Je ne pense pas. Si elle est inquiétée par la justice, au vu du délit, l'instruction sera menée par un juge. Qui, à ce titre, doit instruire à charge et à décharge. D'autant plus que pour l'infraction supposée, la charge de la preuve doit être rapportée par le ministère public. Sauf en cas de délit de NJR...

Mais si "tata" a déjà été condamnée, cela signifie peut être que le dossier n'ira pas plus loin pour les personnes qui ont "profité" de ses largesses...

" De là à prendre 5 ans ferme, je dis non, mais au moins 1 an à 18 mois ferme."

Mais pourquoi la prison? Est ce un moyen de réinsérer "tata" dans la société?
La prison ça pue, ça détruit, plantez une rose en prison, elle pourri en quelques minutes.
Aucune utilité dans le cas d'espèce. C'est encore juger la présumée responsable (ou la déclarée coupable) en fonction d'un sentiment personnel et pas en fonction du droit, et surtout, de l'utitlité de la sanction pénale...