Mon fils refuse de me voir

Fermé
fertao - Modifié par fertao le 19/07/2012 à 14:44
 rgino - 22 juil. 2012 à 22:20
Bonjour,

L'histoire est assez banale apparemment, puisqu' on la retrouve dans de nombreux témoignages. Malheureusement, la banalité n'enlève rien à la douleur et à la colère.

En synthèse, Mon ex compagne a aliéné progressivement notre enfant qui à 15 ans, a demandé un droit de visite libre, par avocat interposé, puisque sa mère a évidemment conforté l'enfant dans sa décision. Au retour de vacances, la démarche s'est faite par texto, avec une brutalité épaisse et un mépris complet des convenances.

Depuis lors, l'enfant a coupé tous les ponts avec son père mais aussi avec la famille élargie de son père. Les grand-parents sont évidemment attristés de cette situation autant que moi-même, ma femme et ma belle-fille. J'ai honte pour mon fils, quand je pense à toutes ces attentions venant de tous à son égard, depuis qu'il est tout petit. Des cadeaux en pagaille, des petites attentions pour son petit-déjeuner, son gouter... Bref, le quotidien de gens normaux qui aiment les enfants.

Les conseils qu'on me fait aujourd'hui est de ne pas bouger, pour ne pas ajouter un mélodrame qui ne manquerait pas d'arriver si par hasard, j'essayais de le rencontrer et de discuter avec lui (à son école...). Je n'ai pas bougé depuis 1,5 an.

Nous sommes bien conscients qu'il lui faudra bien prendre contact s'il veut après ses 18 ans un soutien financier pour faire des études (car malheureusement, d'après nos sources, sa mère et son conjoint ont des ressources très limitées). Rien ne laisse supposer que nous devenions brusquement généreux après des années de silence, donc il n'est pas évident que les retrouvailles se fassent sous le soleil. Il faut bien tout de même qu'il y ait une justice.

Quant à moi, je vacille depuis plus d'un an, à la fois profondément triste et en colère. Je n'arrive toujours pas à me remettre de ce qui nous arrive à tous.

Je cherche quelques conseils pratiques, issus d'expériences concrètes, m'aidant dans cette situation et peut-être si des solutions (intelligentes et faisables) existent, de retrouver des liens avec cet enfant. Je ne parle pas de justice, bien sur, car je ne pense pas qu'elle puisse agir dans ma situation. L'enfant à 16 ans demain.

9 réponses

" L'enfant a 16 ans demain " alors souhaitez lui son anniversaire, en lui disant combien vous êtes malheureux de ne plus le voir.
Il n'y a aucun mélodrame à dire à votre fils que vous l'aimez et qu'il vous manque terriblement.
C'est un adolescent et, si vous ne l'avez pas recontacté depuis un an et demi, ce n'est pas lui qui le fera. Cependant il espère peut-être un signe de votre part et même s'il n'y répond pas cela ne veut rien dire, car il est, vous le dîtes vous-même, coincé vis à vis de sa mère.
Ne vous privez pas, par fierté ou pour suivre les conseils des amis, de la possibilité de renouer avec votre fils et ne le privez pas de son père.

Imaginez le, pour X raisons, il a pris un avocat pour demander un droit de visite libre, puis il n'est plus venu. Sans appel de votre part, il n'osera pas faire un retour.

Cordialement
7