Vendre sa maison pour un euro

bijounette - 23 juin 2012 à 23:31
 Robbie - 26 juin 2012 à 08:48
Bonjour,
Peux t-on vendre sa maison à un de ses enfants pour un euro afin que l'autre enfant n'ait rien?
En posant comme condition devant notaire que cette maison serait partagée avec les petits-enfants de l'enfant déshérité à notre décès? Car un de nos enfants toxicomanes a des enfants à qui nous voudrions que la part de leur parent toxi profitent. Les frais de notaire seront estimés à combien si on la vend 1€? La condition est qu'on reste habiter jusqu'à notre mort dedans...
Merci de nous éclairer... quoi que c'est triste d'en arriver là après maintes tentatives d'essais!
bijounette.

3 réponses

jmp59
Messages postés
28808
Date d'inscription
mercredi 9 juin 2004
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 novembre 2015
3 764
23 juin 2012 à 23:50
Bonjour,

Peux t-on vendre sa maison à un de ses enfants pour un euro afin que l'autre enfant n'ait rien?

Bien sur que non !!!
1
Bonjour,

Non ce n'est pas possible, par contre je peux vous donner quelques idées car on peut toujours faire en sorte que l'un ait moins que prévu.

Appelons "T" votre enfant toxico, "E" ses enfants, et "A" votre autre enfant.

Si vous voulez que "T" n'ait rien, il faut
- vendre la maison
- faire des assurances vies
- dépenser votre argent

Vous pouvez vendre à "A" et "E" votre maison au vrai prix.
Vous pouvez faire un viager occupé aussi, vous aurez ainsi l'assurance de pouvoir continuer à profiter de votre maison.

Le plus simple est que "A" et les "E" créent une sci avec la motié des parts pour "A" et l'autre motié répartie entre les "E".
La SCI peut acheter votre maison, en viager ou pas.

Si votre idée des 1 euro est apparue pour une question de revenus, pensez que les mensualités de crédit réparties sur plusieurs personnes seront plus raisonnables. Mais si les "E" sont trop jeunes et n'ont pas de revenus, l'idée est plus difficile à mettre en oeuvre.

Ensuite vous pouvez placer une partie des sommes issues de la vente sur des assurances vies avec "A" et "E" comme bénéficiaires (pour des sommes raisonnables par rapport à vos revenus pour rester dans la légalité).
Les assurances vies ne profiteront pas à "T".

Et en ce qui concerne le reste de l'argent, vous pouvez faire un testament indiquant que vous souhaitez que votre quoitité disponible soit répartie entre "A" et les "E". "T" aura donc le minimum possible sur les sommes restantes.

Et puis c'est votre argent, profitez en et faites vous plaisir.
Pensez aussi que vous serez peut-être un jour dépendant, peut-être aurez vous besoin d'employer quelqu'un à domicile ou de partir en maison de retraite ...

"T" aura tout de même quelquechose car c'est la loi, mais "A" et "E" auront un peu plus.
0
"sympa" les idées...
>"T" aura tout de même quelquechose car c'est la loi, mais "A" et "E" auront un peu plus".

Heureusement qu'il existe cette loi.
0
faites une donation de votre vivant a votre enfant préféré
0
@Noémie : heureusement qu'il reste aussi des possibilités légales pour garder le droit de faire ce que l'on veut d'une petite partie de son propre argent.
Tout n'est pas dû dans la vie.

@renaud1981 : Le problème n'est pas qu'elle veut favoriser un enfant au profit de l'autre, son problème est qu'elle veut que ses petits enfants profitent de la part du père au lieu qu'ils perdent tout. La donation à un des enfants ne résoudra donc rien.
0
Bonsoir,
Une donation de la maison, avec réserve d'usufruit éventuellement, pourrait être faite aux petits-enfants. Les petits-enfants n'étant pas des héritiers, ces donations ne sont pas rapportables.
0
... ne sont pas rapportables si la réserve des enfants n'est pas entamée il me semble.
Là il s'agit quand même d'une maison ... A vérifier auprès d'un notaire.
0